Facebook PixelEtape 10 : le ministère de Jésus en Galilée (Mc 6,1-13) - Hozana
Franciscains Conventuels

Franciscains Conventuels dans Suis-moi ! de la crèche à la croix

Publication #11Initialement publiée le 22 janvier 2019

Etape 10 : le ministère de Jésus en Galilée (Mc 6,1-13)

01 Sorti de là, Jésus se rendit dans son lieu d’origine, et ses disciples le suivirent. 02 Le jour du sabbat, il se mit à enseigner dans la synagogue. De nombreux auditeurs, frappés d’étonnement, disaient : « D’où cela lui vient-il ? Quelle est cette sagesse qui lui a été donnée, et ces grands miracles qui se réalisent par ses mains ? 03 N’est-il pas le charpentier, le fils de Marie, et le frère de Jacques, de José, de Jude et de Simon ? Ses sœurs ne sont-elles pas ici chez nous ? » Et ils étaient profondément choqués à son sujet. 04 Jésus leur disait : « Un prophète n’est méprisé que dans son pays, sa parenté et sa maison. » 05 Et là il ne pouvait accomplir aucun miracle ; il guérit seulement quelques malades en leur imposant les mains. 06 Et il s’étonna de leur manque de foi. Jésus parcourait les villages d’alentour en enseignant.
07 Il appela les Douze ; alors il commença à les envoyer en mission deux par deux. Il leur donnait autorité sur les esprits impurs, 08 et il leur prescrivit de ne rien prendre pour la route, mais seulement un bâton ; pas de pain, pas de sac, pas de pièces de monnaie dans leur ceinture. 09 « Mettez des sandales, ne prenez pas de tunique de rechange. » 10 Il leur disait encore : « Quand vous avez trouvé l’hospitalité dans une maison, restez-y jusqu’à votre départ. 11 Si, dans une localité, on refuse de vous accueillir et de vous écouter, partez et secouez la poussière de vos pieds : ce sera pour eux un témoignage. » 12 Ils partirent, et proclamèrent qu’il fallait se convertir. 13 Ils expulsaient beaucoup de démons, faisaient des onctions d’huile à de nombreux malades, et les guérissaient.

Jésus retourne à Nazareth et tous viennent l'écouter car il est sans doute devenu l'habitant le plus connu ! Surpris de ce qu'il dit, les habitants réagissent en fermant leur coeur et entrant pour certains dans une hostilité contre Jésus et sa parole. Elle est trop exigeante car elle vise un changement de vie ! "Ils ont les yeux ouverts et ne voient pas, les oreilles attentives et n'entendent pas". Les habitants de Nazareth acceptent volontiers que Jésus parle à la synagogue mais par contre qu'un des leurs les exhorte à changer de vie, ce n'est pas audible ! L'Evangile peut bien souvent être accueilli de la même manière : nous nous réjouissons de la profondeur de ces belles paroles mais quand elles nous demandent personnellement de nous convertir nous faisons la sourde oreille. Cette fermeture à l'écoute de l'Evangile et l'incrédulité devant la force de celle-ci empêchent aussi Dieu d'opérer des miracles.

Jésus appelle ceux qui ont voulu laisser la parole faire sont chemin en eux : les douze. Il les envoie deux à deux pour cette première leçon de mission. L'enseignement est donné, nous ne pouvons pas nous suffir à nous même, vivre pour soi renfermé sur soi-même. La mission est sans frontière et demande aux disciples d'aller plus loin à chaque fois. Il y a une globalisation de la mission évangélique. La force des disciples est seulement dans le Seigneur et l'unique bagage est l'Evangile. L'unique tunique pour se vêtir est la miséricorde. L'unique bâton pour s'appuyer est la charité. Partir deux à deux donnera l'occasion de témoigner concrêtement par l'amour mutuel et deviendra ainsi la première évangélisation. Si l'exemple ne parle pas, comment pourraient être éloquentes nos paroles ?

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1. La préparation du ministère de Jésus

Publication #2Initialement publiée le 25 décembre 2018

Un Noël à Greccio

Publication #1Initialement publiée le 24 décembre 2018

2. Le ministère de Jésus en Galilée (Mc 1, 14-34) étape 2

Publication #3Initialement publiée le 28 décembre 2018

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader