Vendredi 12/02 : Le retour d'Elie - Hozana

Vendredi 12/02 : Le retour d'Elie

Vendredi 12/02 : Le retour d'Elie

 

« Les disciples interrogeaient Jésus : ‘Pourquoi les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ?’ Jésus leur dit : ‘Certes, Élie vient d’abord pour remettre toute chose à sa place. Mais alors, pourquoi l’Écriture dit-elle, au sujet du Fils de l’homme, qu’il souffrira beaucoup et sera méprisé ? Eh bien ! je vous le déclare : Élie est déjà venu, et ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu, comme l’Écriture le dit à son sujet.’ » (Mc 9,11-13)

Il y a peut-être des ‘Élie’ autour de moi, des personnes par lesquelles Dieu me parle : les ai-je écouté ?

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

54 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Anne marie
place Saint-Mitre-les-Remparts, il y a 3 mois
Merci François pour ton msg bon carême
Nuela
 il y a 3 mois
En ce temps de carême, Seigneur donne aux âmes consacrée ton Esprit d'écoute de toi, pour mieux servir le peuple de Dieu. Amen.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
Le retour d'Elie 9. 11-13 Ils l'interrogeaient : "Pourquoi les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d'abord ?" Jésus leur dit : "Certes, Élie viendra d'abord pour remettre tout en place. Mais alors, pourquoi l'Écriture dit-elle, au sujet du Fils de l'homme, qu'il souffrira beaucoup et sera méprisé ? Eh bien ! je vous le déclare : Élie est déjà venu, et ils lui ont fait tout ce qu'ils ont voulu, comme l'Écriture le dit à son sujet." Passage obscur. J'ai lu je ne sais combien de commentaires de savants exégètes qui n'ont pas laissé grande trace dans ma mémoire, car ils ne m'ont pas parlé vraiment... Les apôtres semblent préoccupés par ce que tu leur as dit précédemment au sujet de ta mort et que tu viens de leur rappeler en leur demandant de ne rien dire de ce qu'ils ont vu sur la montagne jusqu'à ce que tu ressuscites d'entre les morts... Ils s'interrogent : Comment cela arriverait-il puisqu'Elie doit revenir et que selon le prophète Malachie il doit ramener le cœur des pères vers leurs fils et des fils vers leur père afin que le pays ne soit pas frappé d'anathème (3, 24) Si Elie revient tout remettre en ordre, pourquoi faudrait-il que tu souffres et meures, Seigneur ? "C'est qu'Elie est déjà venu, leur réponds-tu, et que les hommes lui ont fait ce qu'ils ont voulu." C'est, bien évidemment, à Jean-Baptiste que tu penses, lui qui devait préparer les cœurs à ta venue et dont la mission a été interrompue par la persécution. Tu précises "comme l'Ecriture le dit à son sujet". Peut-être veux-tu faire allusion à la persécution que la terrible Jézabel a menée contre Elie qui préfigurerait celle d'Hérodiade contre Jean-Baptiste... Ainsi la prophétie de Malachie ne s'est pas réalisée, et encore une fois tu nous donnes une preuve que l'Histoire n'est pas écrite d'avance. C'est bien notre liberté, si rétive à te faire confiance, qui fait advenir les événements en forme d'obstacles pour maintenir nos distances avec toi. Et cela ne fait que renforcer ta détermination : il faut que tu affrontes notre méfiance, notre refus, il faut que tu acceptes la sale mort que nous t'avons préparée pour proclamer, d'abord, que tu ne feras jamais rien pour brider notre liberté même quand nous l'exerçons pour t'exclure de la vie que tu nous as donnée, et, ensuite et surtout, pour crier plus fort encore que quels que soient nos refus, toi tu maintiens tes bras ouverts pour nous accueillir. Je me souviens d'un temps Seigneur, je ne t'ai pas toujours écouté, je ne comprenais pas tout ce qui m'arrivait, néanmoins, je t'ai toujours cherché, n'ai pas toujours compris la grave maladie de ma fille bébé, et tant de choses, cependant je t'ai toujours cherché, je t'ai toujours aimé depuis ma plus tendre enfance, cependant, j'ai eu peur de parler de ma vocation religieuse, à cet époque j'ai eu peur des privations, c'est une grande souffrance et je me rends compte que ma vocation n'était pas dans le mariage. Je suis devenu salésienne Coopératrice de Don Bosco pour ma plus grande joie. Je suis veuve depuis sept ans bientôt, je consacre beaucoup de mon temps pour te faire connaitre mon Dieu d'amour. Je te demande pardon.
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 3 mois
Amen.
Josianne
place Abidjan, il y a 3 mois
D'une certaine manière Pierrette, votre vocation religieuse, vous l'exercez! pas comme vous l'auriez voulu mais vous l'exercez. Et si cela vous donne de la joie, DIEU ne peut qu'être heureux! Souvenez-vous de l'histoire de Zélie Martin que les Carmes de Paris nous aont aidée à découvrir durant le temps de l'Avent! je vais aussi vous raconter l'histoire d'une mamie à Abidjan qui était réligieuse et qui a dû se résoudre à la mort de Son père quitter les ordres pour s'occuper de sa maman. Elle était fille unique et elle n'avait pas d'autre choix. Elle ne pouvait compter sur personne! Elle s'est mariée mais n'a jamais eu d'enfants, elle a élevé les enfants de son époux. Aujourd'hui, veuve, elle a fondé une petite association qui s'appelle ''Bethanie'' qui se veut une œuvre de solidarité avec les parents des Prêtres, religieux et religieuses. Cette association essaie de décharger les consacrés du souci qu'ils peuvent avoir concernant par exemple la prise en charge médicale de leurs pères et mères. Elle essaie de se faire présente dans les moments de joies et de douleurs de ces familles des consacrés pour qu'elles ne se sentent pas seules. En Afrique en géneral et particulièrement en Côte d'Ivoire, lorsque les prêtres sont devenus vieux ou de grands malades, ils sont pratiquement abandonnés à leurs familles, ces familles qu'ils ont quittées pourtant pour servir l’Église/ Elle est aujourd'hui très âgée et a des problèmes de santé et de mémoire. Eh oui une Mamie ''Elie'' . Ce que je retiens c'est que DIEU a fait renaitre sa vocation sous une autre forme. Grâce à son action, de la joie , de la solidarité est apportée à ces prêtres, à leurs familles. Je pense qu'une vocation doit apporter de la joie autour d'elle. Et la joie que vous apportez à ces jeunes à qui vous enseignez la catéchèse, je pense plait à DIEU et c'est le plus important. DIEU a fait renaitre votre vocation! Je suis sure que son Cœur miséricordieux vous a déjà pardonnée depuis des lustres! Qu'IL vous garde toujours dans son amour et dans sa présence!
Marie Odile
place Mortagne-sur-Gironde, il y a 3 mois
Merci et Béni sois-tu Seigneur pour tous les "Elie" que tu mets sur ma route. Pardon Seigneur car parfois je ne les vois pas. Enlève en moi tout ce qui peut m ' empêcher de m'approcher de Toi à travers tous ces "Elie" que tu m'envoies pour me faire avancer sur ton chemin.
Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 3 mois
En Union de prières - Amen