Vendredi 30 novembre-Premier jour: Recevoir la miséricorde du Christ Sauveur - Hozana

Vendredi 30 novembre-Premier jour: Recevoir la miséricorde du Christ Sauveur

 79897-vendredi-30-novembre-premier-jour-recevoir-la-misericorde-du-christ-sauveur

EVANGILE

Jésus s’était rendu au mont des Oliviers ; de bon matin, il retourna au Temple. Comme tout le peuple venait à lui, il s’assit et se mit à enseigner.

Les scribes et les pharisiens lui amènent une femme qu’on avait surprise en train de commettre l’adultère. Ils la font avancer, et disent à Jésus : « Maître, cette femme a été prise en flagrant délit d’adultère. Or, dans la Loi, Moïse nous a ordonné de lapider ces femmes-là. Et toi, qu’en dis-tu ? »

Ils parlaient ainsi pour le mettre à l’épreuve, afin de pouvoir l’accuser. Mais Jésus s’était baissé et, du doigt, il traçait des traits sur le sol.

Comme on persistait à l’interroger, il se redressa et leur dit : « Celui d’entre vous qui est sans péché, qu’il soit le premier à lui jeter la pierre. »

Et il se baissa de nouveau pour tracer des traits sur le sol.

Quant à eux, sur cette réponse, ils s’en allaient l’un après l’autre, en commençant par les plus âgés. Jésus resta seul avec la femme en face de lui.

Il se redressa et lui demanda: « Femme, où sont-ils donc? Alors, personne ne t’a condamnée? »

Elle répondit: « Personne, Seigneur. »

Et Jésus lui dit: « Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus. »

Jn 8, 1-11

MEDITATION

« Moi non plus, je ne te condamne pas. Va, et désormais ne pèche plus ». Quelle parole de consolation ! On aimerait bien l’entendre plus souvent dans notre monde. On aimerait bien qu’elle soit appliquée dans les tribunaux, dans la presse, dans les instituts financiers, ces mondes qui "pardonnent" les arrogants, en raison de "tolérance", d’égalitarisme ou de raisons psychiatriques, et condamnent les plus faibles et démunis ou ceux qui renoncent à l’agressivité.

Cette parole de Jésus nous engage à pardonner d’une part, et à nous convertir d’autre part. A rentrer dans le nouveau monde de la miséricorde divine annoncé par Isaïe (cf. Is 43, 18) : dans le désert du péché et de la loi qui le sanctionne, un fleuve de la miséricorde et de l’amour divins féconde la terre aride, des âmes enlisées dans le péché. A sortir de nous-mêmes et de notre péché pour accueillir les fleuves de la miséricorde de Dieu et pour la faire fructifier à l’égard de nos frères pas plus pécheurs que nous.

RESOLUTION

Rendre grâce à Dieu de nous avoir donné la figure de Sainte Marie-Madeleine pour nous faire grandir en sainteté

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

mireille
 le mois dernier
ste marie madeleine prier pour ns et pour ma famille amen
Erne
place Yaoundé, le mois dernier
Ô perle resplendissante, vous qui avez bénéficié de la douce Miséricorde divine ; soyez notre soutien et notre guide sur le chemin de la sainteté. Amen.
François
place Boulogne-Billancourt, le mois dernier
À notre époque hyper-médiatisée où les réseaux sociaux saturent l'espace, de nouvelles formes de lapidation se développent, très violentes elles aussi. Mais, et c'est le basculement essentiel, les nouveaux pharisiens sont moins préoccupés du bien que de la bien-pensance, du péché que de la dissonance... Et là une subtile tentation se présente à nous : celle de riposter à ce même niveau, de nous dresser sur nos propres forces, de nous justifier devant le monde... Alors que c'est devant Dieu que le Christ nous appelle à être juste! Sa miséricorde infinie, son "moi non plus je ne te condamne pas!", nous sauve bien au-delà de la lapidation du monde, il nous libère du péché, nous restaure comme enfants de Dieu! Ste Marie-Madeleine, aide-nous à entrer dans cette conversion du cœur!
Nadine
place Herblay, le mois dernier
Sainte Marie-Madeleine, prier pour nous.Merci.
Francoise
place Blériot-Plage, le mois dernier
Sainte Marie Madeleine, intercédez pour nous pauvres pécheurs