Samedi 6 février : Prière proposée par Patrick Verlinden, historien - Hozana

Samedi 6 février : Prière proposée par Patrick Verlinden, historien

Samedi 6 février : Prière proposée par Patrick Verlinden, historien

Semaine #6 - Patrick Verlinden, historien

Cette semaine, prions ensemble le Sub tuum praesidium (« Sous l'abri de ta miséricorde »), plus ancienne prière dédiée à la Vierge Marie. 

« À l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières dans la nécessité, mais du danger, libère-nous : toi seule chaste, toi seule bénie. »

Cette prière se disait ici et là, selon de nombreuses variantes quand on a retrouvé en 1917, près d’Alexandrie en Égypte, un papyrus sur laquelle elle était rédigée en langue grecque.

Un papyrus très ancien
À partir de critères externes (la paléographie qui observe le type de papyrus, la forme des lettres...) et de critères internes qui observent la doctrine, les experts pensent que le papyrus ne peut être postérieur au IIIe siècle. À une telle datation, ne s'opposent plus de motifs d'ordre terminologique ou doctrinal, car il apparaît suffisamment prouvé que le terme Theotokos utilisé dans la prière existait déjà au IIIe siècle. 

Contexte de cette prière
Adressée directement à la Vierge, la prière est un appel pressant venant d'une communauté chrétienne dans un moment de tentations et de dangers graves. La région d’Alexandrie est une des régions les plus évangélisées de cette époque, avec l’évangéliste Marc et la tradition de Pierre, la Didachè, la tradition apostolique… Probablement le Sub tuum praesidium n'est pas apparu à l'improviste mais il est un fruit mûr de la foi et de la piété de l'Église égyptienne où la figure d'Origène qui appelait Marie « mère de Dieu » excelle († 253/254). Ce tropaire n'est donc pas isolé dans le contexte du IIIe siècle. Ce qui est extraordinaire, c’est le fait que cette communauté égyptienne se tourne alors vers Marie.

Une prière devenue traditionnelle
Plus tard, au Moyen-Âge, on trouve cette prière comme antienne du Benedictus, ou associée comme tropaire à l’office des complies, elle eût une énorme diffusion dans les rites d'Occident et d'Orient.

Plus d’information ici : http://www.mariedenazareth.com/qui-est-marie/sub-tuum-praesidium-sous-labri-de-ta-misericorde#sthash.IpU06Glm.dpuf

Découvrez l'Email du Samedi Cotignac 500 #6

Les nouvelles du projet 

Les vendredi 12 et samedi 13 février prochains, l'Association des Pèlerins de Notre-Dame de Grâces et l'Association Marie de Nazareth organisent à Paris deux rassemblements pour faire découvrir le village de la Sainte Famille et le projet Cotignac 500. Pour découvrir le programme détaillé et vous inscrire, cliquez sur l'image ci-dessous !

74228-samedi-6-fevrier-priere-proposee-par-patrick-verlinden-historien

 

----------------------

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

34 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

GJ
place Metz, il y a 1 mois
« À l’abri de Ta Miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières dans la nécessité, mais du danger, libère-nous : Toi seule chaste, Toi seule bénie. » Amen !!
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
« À l’abri de ta miséricorde, nous nous réfugions, sainte Mère de Dieu. Ne repousse pas nos prières dans la nécessité, mais du danger, libère-nous : toi seule chaste, toi seule bénie. » SOUVENEZ-VOUS Ô très miséricordieuse Vierge Marie, qu'on n'a jamais entendu dire qu'aucun de ceux qui ont eu recours à votre protection, imploré votre assistance ou réclamé votre secours, ait été abandonné. Animé d'une pareille confiance, ô Vierge des vierges, ô ma Mère, je cours vers vous, je viens à vous et, gémissant sous le poids de mes péchés, je me prosterne à vos pieds. Ô Marie, Mère du Verbe incarné ne rejetez pas mes prières, mais écoutez-les favorablement et daignez les exaucer. Ainsi soit-il. Saint Bernard de Clairvaux (1090-1153)
François
place Bordeaux, il y a 3 mois
Ô Sainte Mère de Dieu, qui, en accueillant le salut de l'ange, avez conçu le Verbe, mûri votre consentement dans la foi, engendré votre Fils dans la chair, non sans trembler, en raison de Sa Divinité, mais confiante dans la prévenance de Sa grâce, accueillez les vœux des foules suppliantes, Vous qui pouvez tant, et exaucez les demandes de chacun. Serrez entre vos bras maternels tous les voyageurs d'ici-bas, qui cherchent un asile et, prosternés, se réfugient en vous. Présentez-les sains et saufs à Notre-Seigneur Jésus-Christ Votre Fils. Amen ( Prière extraite du recueil de prières Wisigoth, récitées à Lagrasse au VIII siècle. )
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
Sainte Mère de Dieu accueillez les vœux des foules suppliantes.
SLP
place Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y a 3 mois
Sainte Vierge Marie, Toi qu'à Cotignac on appelle Notre Dame des Grâces, répands sur nous et sur toutes les familles de France les grâces qui nous sont nécessaires pour que nos jeunes grandissent dans la Foi, la communiquent et la vivent. Protège nos enfants des ténëbres et garde les dans la Lumineuse Voie qui mène à Toi et à Jēsus. Amen !
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 3 mois
Amen.
François
place Bordeaux, il y a 3 mois
Amen !
Lucie
place Saint-Remèze, il y a 3 mois
Marie ma mère, prie pour moi, ma famille et le monde entier. Amen
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 3 mois
Amen !