Épiphanie / Méditation du dimanche 6 janvier - Hozana

Épiphanie / Méditation du dimanche 6 janvier

Épiphanie / Méditation du dimanche 6 janvier

Méditons avec le saint curé d'Ars

Et encore…

Benoît XVI décrète une année jubilaire à Ars puis annonce pour toute l’Église une année du sacerdoce sous le patronage de JBMV. « “Le sacerdoce, c’est l’amour du cœur de Jésus”, avait coutume de dire le saint curé d’Ars. Cette expression touchante nous permet avant tout d’évoquer avec tendresse et reconnaissance l’immense don que sont les prêtres […] s’efforçant de lui donner [au Christ] leur adhésion par leurs pensées, leur volonté, leurs sentiments et le style de toute leur existence. Comment ne pas mettre en évidence leurs labeurs apostoliques, leur service inlassable et caché, leur charité […] ? » (Benoît XVI, 16/06/2009).

 

Méditation

[…] la fidélité des Mages à la grâce fut prompte. En effet, à peine ont-ils aperçu l’étoile miraculeuse, que, sans rien examiner, ils partent pour aller chercher leur Sauveur, si pressés, si brûlants du désir d’arriver au terme où la grâce figurée par l’étoile les appelle, que rien ne peut les retenir. Hélas ! M.F., que nous sommes éloignés de les imiter ! Depuis combien d’années Dieu nous appelle-t-il par sa grâce, en nous donnant la pensée de quitter le péché, de nous réconcilier avec lui ? Mais toujours nous sommes insensibles et rebelles. […]

En deuxième lieu, M.F., nous disons que leur fidélité à leur vocation fut généreuse, puisqu’ils surmontèrent toutes les difficultés et tous les obstacles qui s’y opposaient, pour suivre l’étoile. Hélas ! que de sacrifices n’ont-ils pas à faire ? Il faut abandonner leur pays, leur maison, leur famille, leur royaume, ou pour mieux dire, il faut s’éloigner de tout ce qu’ils ont de plus cher au monde, il faut s’attendre à supporter les fatigues de longs et pénibles voyages, et cela, dans la plus rigoureuse saison de l’année : tout semblait s’opposer à leur dessein. Combien de railleries n’eurent-ils pas à essuyer de la part de leurs égaux, ainsi même que du peuple ! Mais non ! rien n’est capable de les arrêter dans une démarche si importante.

Et voilà précisément, M.F., en quoi consiste le mérite de la foi, de renoncer à tout, et de sacrifier ce que l’on a de plus cher pour obéir à la voix de la grâce qui nous appelle.

Sermon pour l’Épiphanie, Sur les rois mages

Résolution

Au cours de la journée, je dis autant de fois que possible la courte prière : « Jésus je t’aime ! J’ai confiance en toi ! »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader