Facebook Pixel5ème dimanche de Carême - Hozana
L'équipe d'Hozana

L'équipe d'Hozana dans Prions Passionnément pour le carême 2016

Publication #34Initialement publiée le 13 mars 2016

5ème dimanche de Carême

5ème dimanche de Carême

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 26,27

57. Ceux qui avaient arrêté Jésus l’amenèrent devant Caïphe, le grand prêtre, chez qui s’étaient réunis les scribes et les anciens.
58. Quant à Pierre, il le suivait à distance, jusqu’au palais du grand prêtre ; il entra dans la cour et s’assit avec les serviteurs pour voir comment cela finirait. 
59. Les grands prêtres et tout le Conseil suprême cherchaient un faux témoignage contre Jésus pour le faire mettre à mort. 60 Ils n’en trouvèrent pas ; pourtant beaucoup de faux témoins s’étaient présentés. Finalement il s’en présenta deux,
61. qui déclarèrent : « Celui-là a dit : “Je peux détruire le Sanctuaire de Dieu et, en trois jours, le rebâtir.” »
62. Alors le grand prêtre se leva et lui dit : « Tu ne réponds rien ? Que dis-tu des témoignages qu’ils portent contre toi ? »
63. Mais Jésus gardait le silence. Le grand prêtre lui dit : « Je t’adjure, par le Dieu vivant, de nous dire si c’est toi qui es le Christ, le Fils de Dieu. »  
64. Jésus lui répond : « C’est toi-même qui l’as dit ! En tout cas, je vous le déclare : désormais vous verrez le Fils de l’homme siéger à la droite du Tout-Puissant et venir sur les nuées du ciel. »
65. Alors le grand prêtre déchira ses vêtements, en disant : « Il a blasphémé ! Pourquoi nous faut-il encore des témoins ? Vous venez d’entendre le blasphème !
66. Quel est votre avis ? » Ils répondirent : « Il mérite la mort. »
67. Alors ils lui crachèrent au visage et le giflèrent ; d’autres le rouèrent de coups
68. en disant : « Fais-nous le prophète, ô Christ ! Qui t’a frappé ? »
69. Cependant Pierre était assis dehors dans la cour. Une jeune servante s’approcha de lui et lui dit : « Toi aussi, tu étais avec Jésus, le Galiléen ! »
70. Mais il le nia devant tout le monde et dit : « Je ne sais pas de quoi tu parles. »
71. Une autre servante le vit sortir en direction du portail et elle dit à ceux qui étaient là : « Celui-ci était avec Jésus, le Nazaréen. »
72. De nouveau, Pierre le nia en faisant ce serment : « Je ne connais pas cet homme. »
73. Peu après, ceux qui se tenaient là s’approchèrent et dirent à Pierre : « Sûrement, toi aussi, tu es l’un d’entre eux ! D’ailleurs, ta façon de parler te trahit. »
74. Alors, il se mit à protester violemment et à jurer : « Je ne connais pas cet homme. » Et aussitôt un coq chanta.
75. Alors Pierre se souvint de la parole que Jésus lui avait dite : « Avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. » Il sortit et, dehors, pleura amèrement.

Lectio Divina de l'équipe Hozana

Cette semaine nous avons été marqués par la violence. La violence terrible contre Jésus. Violence dans les mots, les gestes, les attitudes du sanhédrin. Mais également violence de Pierre qui renie Jésus.

Ensuite le décalage entre cette violence et la paix de Jésus. Paix manifeste surtout par son silence.

Enfin Jésus est vraiment considéré comme un simple homme. Par les questions à Pierre : « Jésus le Galiléen » puis « Jésus le nazaréen » et les propos de Pierre : « cet homme ». Or telle est bien la question centrale de notre foi : pour nous qui est Jésus ? Avons-nous vraiment foi qui Jésus qui est Dieu ?  

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Notre carême commence demain !

Publication #1Initialement publiée le 9 février 2016

Mercredi des Cendres

Publication #2Initialement publiée le 10 février 2016

Jeudi 11 février- 1ère semaine de carême

Publication #3Initialement publiée le 11 février 2016

94 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader