Facebook PixelSixième jour : Saint Martin, évêque malgré lui - Hozana
Alco

Alco dans Neuvaine à Saint Martin de Tours - du 3 au 11 novembre 2018

Publication #6Initialement publiée le 8 novembre 2018

Sixième jour : Saint Martin, évêque malgré lui

Sixième jour : Saint Martin, évêque malgré lui

Prières quotidiennes (Cf. 1er jour) 

Sixième jour : Saint Martin, évêque malgré lui 

En 360, avec les canons du concile de Nicée, les Trinitaires regagnent définitivement leur influence politique et Hilaire retrouve son évêché. Martin en est informé et revient lui-même à Poitiers. 

Alors âgé de 44 ans, il s’installe sur un domaine gallo-romain qu'Hilaire lui indique près de Poitiers. Martin y crée un petit ermitage, à 8 km de la ville : l'abbaye de Ligugé où il est rejoint par des disciples. Il crée ici la première communauté de moines en Gaule. Ce premier monastère est le lieu de l’activité d’évangélisation de saint Martin pendant dix ans. Il accomplit ses premiers miracles et se fait ainsi reconnaître par le petit peuple comme un saint homme. 

En 371, à Tours, l'évêque en place Lidoire vient de mourir; les habitants veulent choisir Martin mais celui-ci s’est choisi une autre voie et n’aspire pas à l'épiscopat. Les habitants l’enlèvent donc et le proclament évêque le 4 juillet 371, sans son consentement. Martin se soumet en pensant qu’il s’agit là sans aucun doute de la volonté de Dieu. 

Les autres évêques ne l’aiment guère car il a un aspect pitoyable dû aux mortifications et aux privations excessives qu’il s’inflige, il porte des vêtements rustiques et grossiers. Mais Martin, même s’il est évêque, ne modifie en rien son train de vie. 

Saint Martin, modèle d'humilité, de patience, de douceur et de mortification,

vos vertus forçaient l'admiration et aucune tribulation ne put jamais vous émouvoir.

Imprimez profondément dans nos âmes cette conviction,

que les peines de cette vie ne sont rien en comparaison du poids éternel de gloire qui en sera la récompense.

Faites-nous voir toujours la main miséricordieuse du Maître dans les épreuves qu'il nous envoie,

afin que comme lui, portant courageusement nos croix,

nous arrivions dans son royaume par ce chemin de la contradiction et de la souffrance,

qui est la voie la plus sûre de la gloire et du bonheur éternels. Amen. 

*Représentation de Saint Martin la plus célèbre d’Allemagne (Église de Bassenheim – Rhénanie Palatinat) 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Cinquième jour : Saint Martin, évangélisateur de feu

Publication #5Initialement publiée le 7 novembre 2018

Quatrième jour : Saint Martin, assoiffé de Dieu

Publication #4Initialement publiée le 6 novembre 2018

Troisième jour : Saint Martin, soldat chrétien courageux

Publication #3Initialement publiée le 5 novembre 2018

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader