3ème dimanche de Carême - Hozana

3ème dimanche de Carême

3ème dimanche de Carême

Evangile de Jésus-Christ selon Saint Matthieu 26,27

 

26. Pendant le repas, Jésus, ayant pris du pain et prononcé la bénédiction, le rompit et, le donnant aux disciples, il dit : « Prenez, mangez : ceci est mon corps. »
27. Puis, ayant pris une coupe et ayant rendu grâce, il la leur donna, en disant : « Buvez-en tous,
28. car ceci est mon sang, le sang de l’Alliance, versé pour la multitude en rémission des péchés.
29. Je vous le dis : désormais je ne boirai plus de ce fruit de la vigne, jusqu’au jour où je le boirai, nouveau, avec vous dans le royaume de mon Père. »
30. Après avoir chanté les psaumes, ils partirent pour le mont des Oliviers. 
31. Alors Jésus leur dit : « Cette nuit, je serai pour vous tous une occasion de chute ; car il est écrit : Je frapperai le berger, et les brebis du troupeau seront dispersées.
32. Mais, une fois ressuscité, je vous précéderai en Galilée. »
33. Prenant la parole, Pierre lui dit : « Si tous viennent à tomber à cause de toi, moi, je ne tomberai jamais. »
34. Jésus lui répondit : « Amen, je te le dis : cette nuit même, avant que le coq chante, tu m’auras renié trois fois. »
35. Pierre lui dit : « Même si je dois mourir avec toi, je ne te renierai pas. » Et tous les disciples dirent de même.
36. Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani et leur dit : « Asseyez-vous ici, pendant que je vais là-bas pour prier. »
37. Il emmena Pierre, ainsi que Jacques et Jean, les deux fils de Zébédée, et il commença à ressentir tristesse et angoisse. 38 Il leur dit alors : « Mon âme est triste à en mourir. Restez ici et veillez avec moi. »
39. Allant un peu plus loin, il tomba face contre terre en priant, et il disait : « Mon Père, s’il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme moi, je veux, mais comme toi, tu veux. »


Lectio divina de l'équipe Hozana

Ce passage de la Passion nous fait entrer dans le sacrement de l'Eucharistie qui s'accomplira pleinement sur la Croix. Par cette consécration du pain et du vin, Jésus scelle une Alliance entre Dieu et les hommes : nous devenons les enfants de Dieu par Son sang, le sang de l'Alliance nouvelle et éternelle. Mais cette Alliance est le fruit d'une grande souffrance, prix d'un Amour parfait : une souffrance qui fait peur et qui sera "l'occasion" de chute et de reniement de la part des disciples. Nous pouvons facilement nous identifier à Pierre qui semble osciller entre sa volonté d'aimer et son orgueil démesuré. Pour aimer, il faut savoir renoncer à ses peurs, à son confort, à soi-même pour se donner librement. 

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

120 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-noelle
 il y a 1 an
Seigneur Jésus cette Alliance que tu as scellé avec nous garde nous de te décevoir, te renier, et donne nous un cœur humble et compatissant...Amen !!!
NICOLETTE
place Basse-Pointe, il y a 1 an
Seigneur, donnes nous ton amour , l' amour que tu as pour nous les humains , l' amour qui t'a poussé a donner ta vie pour nous et surtout sans rien demander en échange . Seigneur je te bénis pour cela , gloire et louange à toi. Merci mon Seigneur et mon Dieu.
Sandrine
place Ottawa, il y a 1 an
Père que ton amour dirige notre coeur à renoncer à nos peurs, à notre confort,à notre égoîsme et à nous-même. amen
Hélène
place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 1 an
Seigneur, dans nos combats quotidiens, ne laisse pas le mal rompre l'alliance que Tu as établie avec nous. Garde notre regard toujours tourné vers Toi et ferme nos yeux à tout ce qui avilie l'homme. Que Ton Pain de vie, donné librement et amoureusement pour nous, sur la croix , soit notre force et notre courage dans notre lutte contre nos peurs, notre confort et notre égoïsme; ainsi libéré, nous pourrons, nous aussi , aimer sincèrement, librement.
Sandrine
place Ottawa, il y a 1 an
amen
Claudie
place Hauts-de-France, il y a 1 an
Amen
Véronique
place Montréal, il y a 1 an
Seigneur, aide-moi à changer les choses que je peux changer et à accepter les choses qui ne changeront pas.