Facebook PixelLes mysères joyeux : la Visitation de Marie avec une allocution de Benoît XVI - Hozana
L'équipe d'Hozana

L'équipe d'Hozana dans Scandales / Appel du Pape : prions le chapelet en octobre

Publication #12Initialement publiée le 26 octobre 2018

Les mysères joyeux : la Visitation de Marie avec une allocution de Benoît XVI

Les mysères joyeux : la Visitation de Marie avec une allocution de Benoît XVI

Ce second mystère joyeux nous invite à méditer sur les fruits de la charité, l’accueil et l’ouverture à l’autre.

L'évangéliste souligne que « Marie demeura avec elle (sa parente Elisabeth) environ trois mois » (Lc 1, 56). Ces simples paroles révèlent le but plus immédiat du voyage de Marie. Elle avait su de l'Ange qu'Elisabeth attendait un fils et qu'elle en était déjà à son sixième mois (cf. Lc 1, 36). Mais Elisabeth était âgée et la proximité de Marie, encore très jeune, pouvait lui être utile. C'est pourquoi Marie la rejoint et reste avec elle environ trois mois, pour lui offrir la proximité affectueuse, l'aide concrète et tous les services quotidiens dont elle avait besoin. Elisabeth devient ainsi le symbole de nombreuses personnes âgées et malades, et même de toutes les personnes qui ont besoin d'aide et d'amour. Et combien elles sont nombreuses également aujourd'hui dans nos familles, dans nos communautés, dans nos villes ! Et Marie - qui s'était définie « la servante du Seigneur » (Lc 1, 38) - devient servante des hommes. Plus précisément, elle sert le Seigneur qu'elle rencontre dans ses frères.

Toutefois, la charité de Marie ne s'arrête pas à l'aide concrète, mais atteint son sommet dans le don de Jésus lui-même, dans le fait de « le faire rencontrer ». C'est saint Luc encore qui le souligne : « Et il advint, dès qu'Elisabeth eut entendu la salutation de Marie, que l'enfant tressaillit dans son sein » (Lc 1, 44). Nous nous trouvons ainsi au coeur et au sommet de la mission évangélisatrice. (…)

Allocution de Benoît XVI

Prière pour les prêtres

Seigneur, nous te confions tous les prêtres et les consacrés de ton Église. Nous te confions les brebis égarées, qui se sont laissées aller à des actes honteux : mets dans leur cœur un repentir sincère, donne-leur le courage de faire tout ce qui est en leur pouvoir pour permettre que les victimes puissent obtenir justice, donne-leur de pouvoir réparer cette horreur par un plus grand bien. Nous te confions également les autorités ecclésiales qui ont à gérer de tels actes : permets-leur de discerner la bonne attitude à avoir aujourd'hui, en ayant en tête le bien des victimes, de leurs familles de l’Eglise et de la société. Nous te confions enfin les prêtres,  évêques et religieux qui sont de fidèles serviteurs de l'Évangile, et dont  la charge est lourde à porter en ces jours où le clergé est pointé du doigt, voire qui subissent de fausses accusations.Avec Marie, et avec Saint Michel, nous te le demandons au nom de Jésus. Amen !

Prions 

Un Notre Père, 10 Je vous salue Marie, et les prières à Marie et à Saint Michel en cliquant sur "Je prie" ci-dessous. Chaque jour une dizaine, soit 4 chapelets complets à la fin : tenons fermes jusqu'au bout !


Enfin, partagez cette publication sur les réseaux sociaux : ceux qui ne participent pas à la prière tout au long du mois pourront au moins prier avec ce texte !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Les mystère Joyeux : L’annonciation avec une méditation de Benoît XVI

Publication #11Initialement publiée le 25 octobre 2018

Les mystères glorieux : Le couronnement de Marie au Ciel

Publication #10Initialement publiée le 24 octobre 2018

Les mystères glorieux : L’Assomption de Marie au Ciel

Publication #9Initialement publiée le 23 octobre 2018

26 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader