7 Octobre : Fête de Notre Dame du très Saint Rosaire - Hozana

7 Octobre : Fête de Notre Dame du très Saint Rosaire

7 Octobre : Fête de Notre Dame du très Saint Rosaire

.

Ci-dessus, tableau de Obra de Lucas Valdés montrant le rôle de Notre Dame dans la victoire de Lépante.

.

            En ce premier samedi du mois du Rosaire, anticipons de 24 heures le calendrier et rappelons comment l’Eglise a institué la fête de Notre Dame du Très Saint Rosaire qu’elle a fixée au 7 octobre, en remerciement de son intervention lors de la bataille contre les forces armées musulmanes à Lépante.  (Récit complet des différentes victoires du Rosaire sur les ennemis de l’Eglise : https://www.fatima100.fr/index.php?option=com_content&view=article&id=5:les-victoires-temporelles-du-rosaire&catid=79:victoires-obtenues-par-le-rosaire&lang=fr-FR&Itemid=519  

            Le début XVIe siècle avait vu une formidable expansion de l’Islam. Commencée par Soliman II le Magnifique, elle fut poursuivie par son successeur, Selim II. Le danger devint tel que le pape Pie V intervint et réussit à monter une ligue avec Philippe II d'Espagne et la République de Venise. 200 galères, 100 vaisseaux, 50 000 hommes (Italiens, Espagnols et Allemands) et 4 500 cavaliers furent réunis. Don Juan d'Autriche (24 ans), fils de Charles-Quint et frère de Philippe II, fut désigné comme chef de l’expédition. Il reçut du légat du pape le drapeau de la ligue qui portait d’un côté le Christ en croix, de l'autre les armes du pape, de l’Espagne et de Venise. Le pape fit distribuer un chapelet à chaque soldat, et durant les trois jours précédant l’appareillage, tous se confessèrent et communièrent. Le 14 août 1571, Chypre tomba aux mains des musulmans. Le pape demanda d'attaquer le plus vite possible et garantit la victoire. La flotte appareilla le 16 septembre suivant. Et le dimanche 7 octobre, premier dimanche d’octobre, jour consacré au Saint Rosaire dans toutes les confréries, elle rencontra près de Corfou la flotte turque composée de 300 vaisseaux et 120 000 hommes de troupe.

79593-7-octobre-fete-de-notre-dame-du-tres-saint-rosaire

.            

       Vers 13h, à un signal, tous les chrétiens avec Don Juan tombèrent à genoux et à haute voix, suivant les demandes du pape, invoquèrent le Dieu tout Puissant et saluèrent la Très Sainte Vierge Marie. Puis ce fut la bataille. La ligue commença par perdre huit galères. Bientôt les 500 bateaux furent bord à bord et les hommes de troupe entrèrent en jeu. Deux fois le bateau de Don Juan fut repoussé. Mais Don Juan attaqua une troisième fois et emporta la victoire en tuant le chef Ali Pacha et les 500 janissaires qui le protégeaient.

            Pendant ce temps, à Rome, le pape faisait prier le rosaire dans tous les couvents et collèges de Rome. Lui-même jeûna et fit une nuit de prière du 6 au 7, puis récita le rosaire toute la journée. Dans l'après-midi, il fut interrompu par son trésorier pour quelques affaires. Tout à coup, il se leva, ouvrit la fenêtre, leva les yeux vers le ciel, resta quelques instants ainsi, puis revint tout pensif vers son trésorier et lui dit : « Maintenant ce n'est plus le temps de s'occuper d'affaires, allez rendre grâce à Dieu, car notre flotte vient de se rencontrer avec la flotte turque et à cette heure, elle a remporté la victoire. » Lui-même se rendit à son petit autel pour rendre grâce. Pourtant, la nouvelle ne parvint officiellement à Rome que quinze jours plus tard, le 21 octobre, au moyen d’un courrier envoyé par Don Juan par voie terrestre.

79594-7-octobre-fete-de-notre-dame-du-tres-saint-rosaire

.          

             Un tiers de la flotte turque fut coulée et la moitié fut capturée, le reste (40 navires sur 300) prit la fuite. Il y eut 40 000 tués, 8 000 prisonniers ; et 12 000 esclaves furent délivrés. Côté chrétien, il n’y eut que 15 galères coulées ; et il y eut moins de 8 00 tués et autant de blessés. Ce fut la plus grande bataille de temps modernes. Il faut remonter vingt siècles en arrière pour trouver l'équivalent : la bataille de Salamine en 480 av JC, encore que les pertes y furent moindres chez les ennemis. (Comme pour le miracle du soleil le 13 octobre 1917, il faudra remonter près de 20 siècles en arrière pour trouver un miracle analogue : les ténèbres du Vendredi Saint)

            En remerciement, Pie V institua le 7 octobre la fête de Notre Dame de la Victoire dans toute l'Église catholique et ajouta l’invocation "Secours de chrétiens" aux litanies de la Très Sainte Vierge. Son successeur, Grégoire XIII, institua le premier dimanche d'octobre la fête du Saint Rosaire.

            Poursuivons cette publication par un extrait du sermon du cardinal Burke le lundi de Pentecôte 2017 à Chartres.

            ‘’ Prions fidèlement le saint rosaire pour la restauration dans la SOCIETE et dans l'EGLISE, de l'ordre juste en accord avec la Loi Divine. Imitons nos frères et sœurs dans la Foi qui, en 1571, devant la menace d'une invasion islamique de l'Europe, ont prié le saint rosaire, sur les conseils du saint pape Pie V. Par l'intercession de la Sainte Vierge Marie, le 7 octobre de cette même année, Dieu accorda à la Chrétienté la miraculeuse victoire de la bataille de Lépante. A partir de cet événement, l'Eglise commença à célébrer fidèlement le jour du 7 octobre comme fête de Notre-Dame des Victoires, devenant plus tard la solennité de Notre-Dame du Saint Rosaire. A nous aussi, par l'intercession de Notre Dame de Fatima, Notre Dame du Rosaire, Dieu accordera la victoire sur Satan, « meurtrier depuis le commencement », « menteur et père du mensonge » et sur ses cohortes qui veulent détruire l'Eglise et toute l'humanité.’’ 

.

            En ce premier samedi du mois, poursuivons ou commençons notre dévotion réparatrice des 5 premiers samedis en récitant notre chapelet, communiant, méditant pendant 15 minutes les mystères du Rosaire, nous confessant (il nous reste environ 8 jours), le tout en esprit de réparation pour les offenses envers le Cœur Immaculé de Marie.  

       Pour les méditations, nous pouvons nous inspirer de sœur Lucie qui écrivait ainsi au père Martins   

                     ‘’Voici ma façon de faire les méditations sur les mystères du rosaire, les premiers samedis. Premier mystère : l’annonciation de l’ange Gabriel à Notre-Dame. Premier préambule : me représenter, voir et entendre l’ange saluer Notre-Dame avec ces paroles : « Je vous salue Marie, pleine de grâce ». Deuxième préambule : je demande à Notre-Dame qu’elle infuse dans mon âme un profond sentiment d’humilité. Premier point : Je méditerai la manière dont le Ciel proclame que la très Sainte Vierge est pleine de grâce, bénie entre toutes les femmes et destinée à être la Mère de Dieu. Deuxième point : L’humilité de Notre-Dame se reconnaissant et se disant la servante du Seigneur. Troisième point : comment je dois imiter Notre-Dame dans son humilité, quelles sont les fautes d’orgueil et de superbe par lesquelles j’ai l’habitude de déplaire à Notre-Seigneur, et quels sont les moyens que je dois employer pour les éviter, etc.
Le deuxième mois, je fais la méditation du deuxième mystère joyeux. Le troisième, du troisième et ainsi de suite, en suivant la même méthode pour méditer. Quand j’ai fini ces cinq premiers samedis, j’en recommence cinq autres et je médite les mystères douloureux, ensuite les glorieux et, quand je les ai terminés, je recommence les joyeux. ‘’

            Beaucoup d’auteurs ont mis par écrit des méditations. Vous trouverez les écrits du vénérable père Du Pont (1554 – 1624), jésuite espagnol ayant vécu juste après saint Ignace de Loyala en suivant le lien    https://www.fatima100.fr/les-premiers-samedis-du-mois/meditations.  Vous y trouverez la lettre du Lucie ci-dessus et en dessous la liste des mystères du rosaire dont le texte est mis progressivement sur le site de CAP Fatima. Ces méditations peuvent être consultées ou téléchargées.

.         

               Pour terminer, rappelons qu’il  y a quelques jours, le 29 septembre, en la fête de saint Michel Archange, le pape François a demandé à tous les catholiques de réciter pendant tout le mois du rosaire : un chapelet, puis un ‘’Sub tuum praesidium ‘’(La prière la plus ancienne adressée à Notre Dame, III ème siècle ) et la prière à saint Michel Archange.

         Dans le rite romain le ''Sub tuum praesidium '' est employé comme antienne au ‘’Nunc Dimitis’’ (Début des paroles du vieillard Siméon lors de la présentation de l’Enfant Jésus au temple ) des complies du Petit Office de la Sainte Vierge. Parfois cette prière est associée avec les Litanies de la sainte Vierge  comme dans la procession du vœu de louis XIII au propre du diocèse de Paris

       Voici la prière ''Sub tuum praesidium '':

                ‘’Nous avons recours à votre protection, sainte Mère de Dieu ; ne rejetez pas les prières que nous vous adressons dans nos besoins ; mais délivrez-nous toujours de tous les dangers, ô Vierge glorieuse et bénie.’’

79595-7-octobre-fete-de-notre-dame-du-tres-saint-rosaire

‘’Sub tuum praesidium ‘’ chanté en latin   avec le lien  https://www.youtube.com/watch?v=jlu6c8kBlwA

‘’Sub tuum praesidium’’ chanté en français  avec le lien  https://www.youtube.com/watch?v=W1tyTLOsLgs

           Rappel de la prière à St Michel Archange :

                 ‘’Saint Michel archange, défendez-nous dans le combat : soyez notre secours contre la méchanceté et les embûches du démon. Que Dieu lui commande, nous le demandons en suppliant : et vous, prince de la milice céleste, repoussez en enfer, par la puissance divine, Satan et les autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde pour perdre nos âmes.’’

.

          "Oh Mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde!"

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

DanielleB
DanielleB  il y a 21 jours
Mon Cœur Immaculé sera Ton refuge ! Ô mon Jésus, pardonnez -nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde. Saint Michel Archange défendez-nous dans le combat ! Soyez notre secours contre la malice et les embûches du démon. Que Dieu exerce sur lui son empire, nous vous le demandons en suppliant ! Et Vous, Prince de la Milice du Ciel, armé de la force de Dieu, repoussez en enfer satan et le autres esprits mauvais qui rôdent dans le monde pour perdre les âmes. En union de prière 🙏. Amen.
Maria Luz
Maria Luz  il y a 21 jours
AMÉN 🙏
Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 21 jours
Oh Mon Jésus, pardonnez nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez au ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre miséricorde - Amen -
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 21 jours
Amen
DanielleB
DanielleB  il y a 21 jours
Mon Cœur Immaculé sera Ton refuge ! Ô mon Jésus, pardonnez -nous nos péchés, préservez-nous du feu de l’enfer, conduisez au Ciel toutes les âmes, spécialement celles qui ont le plus besoin de Votre Miséricorde. En union de prière 🙏. Amen.
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 21 jours
Amen
Florence
Florence place Plouray, il y a 21 jours
en union de prière amen
Philippe
Philippe place Le Blanc, il y a 21 jours
Amen
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies