Citadelle de douleur, citadelle de notre coeur - Hozana

Citadelle de douleur, citadelle de notre coeur

"Assiégé par la misère, la maladie etc... Quelle précision merveilleuse dans cette image ! Assiégé, c'est-à-dire privé de communications avec l'extérieur, réduit à soi-même. Mais l'homme ainsi isolé a la choix entre deux attitudes : il peut, soit demeurer dans cette zone superficielle et aride du moi, qui en tire une vie toujours précaire et fuyanteque de ses échanges avec l'extérieur, soit s'enfoncer dans son moi profond où coule la source de la vie éternelle. Les épreuves qui nous assiègent n'ont pas d'autre sens que de nous ramener vers cette source intérieure." 

Gustave THIBON, L'Échelle de Jacob

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader