Troisième jour : la vie est mission - Hozana

Troisième jour : la vie est mission

Troisième jour : la vie est mission

L'activité qui sanctifie

26. Il n’est pas sain d’aimer le silence et de fuir la rencontre avec l’autre, de souhaiter le repos et d’éviter l’activité, de chercher la prière et de mépriser le service. Tout peut être accepté et être intégré comme faisant partie de l’existence personnelle dans ce monde, et être incorporé au cheminement de sanctification. Nous sommes appelés à vivre la contemplation également au sein de l’action, et nous nous sanctifions dans l’exercice responsable et généreux de notre propre mission.

27. L’Esprit Saint peut-il nous inciter à accomplir une mission et en même temps nous demander de la fuir, ou d’éviter de nous engager totalement pour préserver la paix intérieure ? Cependant, nous sommes parfois tentés de reléguer au second plan le dévouement pastoral ou l’engagement dans le monde, comme si c’étaient des ‘‘distractions’’ sur le chemin de la sanctification et de la paix intérieure. On oublie que « la vie n’a pas une mission, mais qu’elle est mission »[27].

29. Cela n’implique pas de déprécier les moments de quiétude, de solitude et de silence devant Dieu. Bien au contraire ! Car les nouveautés constantes des moyens technologiques, l’attraction des voyages, les innombrables offres de consommation, ne laissent pas parfois d’espaces libres où la voix de Dieu puisse résonner. Tout se remplit de paroles, de jouissances épidermiques et de bruit à une vitesse toujours croissante. Il n’y règne pas la joie mais plutôt l’insatisfaction de celui qui ne sait pas pourquoi il vit. Comment donc ne pas reconnaître que nous avons besoin d’arrêter cette course fébrile pour retrouver un espace personnel, parfois douloureux mais toujours fécond, où s’établit le dialogue sincère avec Dieu ? À un certain moment, nous devrons regarder en face notre propre vérité, pour la laisser envahir par le Seigneur, et on n’y parvient pas toujours si « on ne se sent pas au bord de l’abîme de la tentation la plus étouffante, si on ne sent pas le vertige du précipice de l’abandon le plus désespéré, si on ne se trouve pas absolument seul, au faîte de la solitude la plus radicale »[28]. C’est ainsi que nous trouvons les grandes motivations qui nous incitent à vivre à fond les devoirs personnels.

Pape François, Gaudete et exsultate, 26-27, 29.

  • Réciter un "Notre-Père"un "Je vous salue Marie" et un "Gloire au Père".

Prière de la session Lead

Seigneur, Toi qui nous as dit : « A qui l’on a beaucoup donné, on demandera beaucoup ; à qui l’on a beaucoup confié, on réclamera davantage », nous voulons d’abord te rendre grâce pour l’amour et les dons que tu as mis au plus profond de notre être. Riches de ta présence et de ce que nous sommes, tu nous invites à notre tour à donner notre vie pour les autres et à nous mettre au service des femmes et des hommes de notre monde. Nous te confions la session LEAD qui vise à former les décideurs chrétiens de demain. Ouvre le cœur des jeunes afin qu’ils entendent ton appel à être des disciples missionnaires. Envoie ton Esprit Saint afin que ce projet soit avant tout le tien, et serve à l’annonce de la Bonne Nouvelle du Royaume. Amen.

  • Faire le signe de croix.

Rendez-vous demain ! D'ici là, n'hésitez pas à inviter de nouveaux amis priants ;)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader