Le privilège d’être fille du Père

Le privilège d’être fille du Père
 Pars en toute sécurité, car tu as un bon guide pour la route ; pars, car celui qui t’a créée t’a aussi sanctifiée ; il t’a toujours gardée et aimée d’un tendre amour, comme une mère aime son fils ! Sois béni, Seigneur, toi qui m’a créée !  (Vie de Ste Claire par Celano §46).

Méditation:

Ces mots prononcés par Ste Claire au terme de son itinéraire peuvent nous aider à bien commencer le nôtre ! Claire en effet rend témoignage à l’Amour du Père, dont elle est consciente d’avoir bénéficié à chaque instant de sa vie. Dieu est Celui qui l’a créée, gardée, aimée, guidée, sanctifiée. Il est au Principe de toute son existence. Dieu est Créateur, Dieu est Amour, Dieu est Père. Par toutes les fibres de son être, dans sa chair et dans son cœur, la femme sait qu’elle n’est pas au principe de la vie ; que la vie est fondamentalement un mystère reçu, dès son commencement, en son accomplissement, et jusqu’à son terme. Elle sait que l’amour donné est fondamentalement réponse à un Amour Premier, Amour reçu qui toujours nous précède. En Claire, nous voyons la femme consciente du don qu’est la vie, la créature habitée par la joie d’exister en référence à son Créateur,  l’enfant bien-aimée du Père qui chemine en toute sécurité et avec gratitude !

C’est là exactement l’attitude de foi à laquelle le Pape François nous encourage (tweet du 22 juillet 2018, et autres) :

Dieu veut que nous l’appelions Père avec la confiance d’un enfant qui s’abandonne dans les bras de celui qui lui a donné la vie »… « Mettez-vous à dire « papa », et à croire vraiment que Dieu est le Père qui m’accompagne, me pardonne, me donne le pain, est attentif à tout ce que je demande, m’habille encore mieux que les fleurs des champs… 

Voilà ce que nous sommes invités à « oser croire, tous ensemble ». « C’est pourquoi prier ensemble est si beau : parce que nous nous aidons l’un l’autre à oser », dit encore le Pape François.

Mais l'attitude spirituelle de Claire nous enseigne une autre dimension essentielle de la vie filiale: l'action de grâces. En effet, consciente de tout recevoir du Père, Claire fait de sa vie toute entière une offrande:

En réalité, toute la vie de Claire était une eucharistie, car -à l'instar de François- elle élevait de sa clôture un continuel "remerciement" à Dieu par la prière, la louange, la supplication, l'intercession, les pleurs, l'offrande et le sacrifice. Tout était accueilli par elle et offert au Père en union avec le "merci" infini du Fils unique, enfant, crucifié, ressuscité, vivant à la droite du Père. (St Jean-Paul II, Lettre aux clarisses, 11 août 1993).

Parole de Dieu:

"En ces jours-là, Jésus vint de Nazareth, ville de Galilée, et il fut baptisé par Jean dans le Jourdain. Et aussitôt, en remontant de l'eau, il vit les cieux se déchirer et l'Esprit descendre sur lui comme une colombe. Il y eut une voix venant des cieux: "Tu es mon Fils bien aimé; en toi, je trouve ma joie." (Mc 1, 9-11)

Prière:

Père, Seigneur du ciel et de la terre,  Tu es à l'origine de tout ce qui existe, je proclame ta louange. Sois béni pour ton Amour immense qui donne la vie!  Je Te rends grâces pour la merveille que je suis, pour cette vie que Tu me donnes en abondance et je veux t'en offrir chaque instant. Accorde-moi, Seigneur, d'être toujours plus conscient de ce grand don qu'est la vie; accorde-moi, Père très aimant, de la recevoir de Ta main, et de CROIRE que Tu la gardes dès son commencement, en son accomplissement, et jusqu'à son terme. Fais-moi goûter cette joie d'exister en référence à mon Créateur, de me reconnaître toujours plus comme Ton enfant bien aimé, celui en qui Tu trouves ta joie.

Piste pour la journée

  Que chaque instant de cette journée soit une louange à la Gloire du Père! Qu'à chaque heure de ce jour, je tourne mon coeur et élève mon esprit, vers notre grand Bienfaiteur, le Père des Miséricordes, pour lui rendre grâces pour ce don de la vie. Et si "d'innombrables soucis m'envahissent", je peux redire avec foi ces mots du psalmiste: "Mes jours sont dans Ta Main, Seigneur, j'espère en Toi"!

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".