Le privilège de révéler l'homme à lui-même!

Le privilège de révéler l'homme à lui-même!

A la veille de commencer notre parcours, nous vous remercions de vous y engager avec nous, et vous offrons ces quelques mots en guise d’encouragement :

Saint Jean-Paul II, au terme d’une journée à Assise le 12 mars 1982, dit à propos de François et de Claire :

Dans la vivante tradition de l’Eglise, du christianisme, de l’humanité, il ne reste pas seulement le récit de leur vie. Il reste la manière dont François voyait sa sœur ; la manière dont lui-même épousa le Christ ; comment il se voyait lui-même à l’image de Claire, épouse mystique du Christ, et comment il façonnait à cette image sa propre sainteté. Il se voyait lui-même comme un frère, un ‘poverello’, à l’image de la sainteté de cette authentique épouse du Christ. En elle, il découvrait l’image de la très parfaite épouse de l’Esprit-Saint, Marie la très sainte. Ce n’est pas simplement une histoire humaine : c’est une « histoire divine », qu’il nous faut contempler dans la lumière de Dieu, dans la prière.

Ces quelques lignes expriment la démarche que nous vous proposons : contempler « l’histoire divine » de Claire dans la lumière de Dieu, dans la prière, et façonner à cette image votre propre sainteté ; c’est-à-dire découvrir, à son contact, votre propre visage ! Comme l’a souligné le Pape François dans sa récente Exhortation apostolique Gaudete et exsultate, « ce qui importe, c’est que chaque croyant discerne son propre chemin et mette en lumière le meilleur de lui-même, ce que le Seigneur a déposé de vraiment personnel en lui (cf. 1 Co 12, 7) ». Puisque l’Esprit Saint a « suscité des saintes dont le rayonnement a provoqué de nouveaux dynamismes spirituels et d’importantes réformes dans l’Eglise », et que le « génie féminin » s’est manifesté de manière lumineuse dans la figure de Claire d’Assise, confions-nous à sa prière pour nous laisser renouveler dans notre propre chemin et mettre en œuvre le meilleur de nous-mêmes !

Belle et fructueuse neuvaine à chacun, en communion avec notre communauté et les clarisses du monde entier !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Ste Claire et le "Privilège de la Féminité".