Facebook PixelJour 5 : Debout devant l'Autel - Hozana
FSVF

FSVF dans Redécouvrir la prière avec Saint Dominique - Neuvaine

Publication #5Initialement publiée le 3 août 2018

Jour 5 : Debout devant l'Autel

Jour 5 : Debout devant l'Autel

La Prière des Mains


Comme les yeux des serviteurs sont tournés vers leurs maîtres,
aussi mes yeux se tournent vers Toi, Seigneur


Quand il était au couvent, le saint père Dominique se tenait aussi quelquefois debout devant l'autel, bien droit de tout son corps sur les pieds, sans se soutenir ou s'appuyer à quoi que ce fût, les mains étendues devant la poitrine à la façon d'un livre ouvert. Ainsi se comportait-il dans la manière de se tenir debout avec grand respect et dévotion, comme s'il eût fait sa lecture en la présence visible de Dieu. Alors plongé en oraison, on le voyait méditer la parole de Dieu, et comme se la redire à lui-même avec suavité. (…). Tantôt il joignait les mains et les tenait fortement unies devant ses yeux en se ramassant sur lui-même; tantôt il les élevait à la hauteur des épaules, comme le prêtre a coutume de le faire quand il célèbre la sainte messe. Il semblait vouloir tendre l'oreille pour mieux écouter quelque parole qui lui aurait été dite de l'autel. (…). Témoins de cet exemple, les frères étaient très impressionnés en présence de leur père et de leur maître; et, devenus plus fervents, ils se trouvaient merveilleusement entraînés à une prière admirable de piété et de constance.


Avec Dominique qui se tenait près de l'autel, les mains ouvertes comme un livre devant sa poitrine, nous t'implorons, Seigneur : que ta Parole aide les chrétiens à garder leur cœur ouvert pour aimer et servir comme ton Fils au soir de la Cène.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 4 : les Génuflexions

Publication #4Initialement publiée le 2 août 2018

Jour 3 : la Discipline

Publication #3Initialement publiée le 1 août 2018

Jour 2 : La Prostration

Publication #2Initialement publiée le 31 juillet 2018

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader