29e jour, la Salette - Hozana

29e jour, la Salette

29e jour, la Salette

Sanctuaire : LA SALETTE
Étapes des pèlerins-cyclistes : Tramolé - Grenoble

Apparition : « Si la récolte se gâte, ce n’est rien que pour vous autres. Je vous l’ai fait voir l’année passée par les pommes de terre, vous n’en n’avez pas fait cas. C’est au contraire : quand vous trouviez des pommes de terre gâtées, vous juriez, vous mettiez le nom de mon Fils au milieu. Elles vont continuer, et cette année, pour Noël, il n’y aura plus. »

(Jusqu’ici la Belle Dame a parlé en français et termine son discours en patois.)

« Vous ne comprenez pas, mes enfants ! Je m’en vais vous le dire autrement. Si la récolta se gasta... Si vous avez du blé, il ne faut pas le semer, tout ce que vous sèmerez, les bêtes le mangeront et ce qui viendra tombera en poussière quand on le battra. Il viendra une grande famine. Avant que la famine vienne, les petits enfants au-dessous de sept ans prendront un tremblement et mourront entre les mains des personnes qui les tiendront. Les autres feront pénitence par la famine. Les noix deviendront vides, les raisins pourriront. S’ils se convertissent, les pierres et les rochers deviendront des monceaux de blé et les pommes de terre seront ensemencées par les terres. »

Marie utilise le langage de l’Apocalypse de Saint Jean ; toutes les époques sont concernées par la conversion. Le prophète Aggée mettait les mauvaises récoltes en lien avec l’absence de vigueur à redonner sa place centrale à Dieu (cf. Aggée 1,6. 10-11 ; 2, 15-19). L’Apocalypse parle de la sécheresse qui au lieu de provoquer à la conversion pousse au blasphème (Apocalypse 16, 8-9), exactement comme la pénurie de pommes de terre provoque les jurons, alors que les seuls responsables sont ceux qui ont désappris à partager ! A La Salette, Marie suggère que la fin de la disette est conditionnée par la conversion : « Si vous ne vous convertissez pas vous périrez tous (Luc 13, 3). » Si autrefois, ignorant ce que les sciences ont découvert, on cherchait en Dieu la cause des mauvaises récoltes, aujourd’hui Notre Dame nous appelle à chercher comment réagir en croyants, pour que l’épreuve ne brise pas les frères et sœurs en humanité. Se convertir, ce n’est pas d’abord s’abîmer en prières, mais apprendre à aimer comme le Christ. « Le sacrifice que j’aime, dit le Seigneur, c’est faire droit au malheureux, à la veuve et à l’orphelin » (cf. Proverbes 21, 3 ; Osée 6,6 ; Matthieu 9,13).

La Vierge a confié à Mélanie et Maximin un message qui est à la fois à faire passer à « tout son peuple » et un secret pour chacun : la conversion et soumission des français à son Fils, le repos du dimanche et l’invitation à la prière. Par sa Mère, c’est toujours Jésus qui vient à notre rencontre, pour nous inviter à le suivre et à respecter le rythme qu’impose notre vie humaine. Adressons nous à la Vierge Marie en priant…

Prière à Notre Dame de la Transparence :

Notre Dame de la Transparence,
En Toi et à travers Toi Dieu nous parle :
Donne-nous un cœur simple, remplis-nous d'allégresse
Ô Vierge du Fiat et du Magnificat,
rends nos cœurs transparents comme le tien.
Notre Dame de l'humilité cachée dans la foule, enveloppée dans le mystère,
aide-nous à porter la bonne nouvelle au monde
et à nous immerger dans le mystère du Christ
pour en communiquer quelques chose à nos frères.
Jean-Paul II .

Prions 10 “Je vous salue Marie” pour la France, avec Marie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Alice
place Bujumbura Mairie, le mois dernier
Maman Marie, mere de Dieu intercède pour notre pays, qu il y ait entente, amour et respect entre ses enfants. Au nom de Jésus Christ. Amen.
Marcel
place Montmagny, le mois dernier
« Ton amour, Seigneur, me soutient. »Ps 94,18