23e jour, la rue du Bac - Hozana

23e jour, la rue du Bac

23e jour, la rue du Bac

Sanctuaire : RUE DU BAC
Journée repos à Montréal

Apparition : Médaille miraculeuse

«   Sur un ciel bleu, étoilé par en haut, aurore par en bas, dans un soleil  : la Très Sainte Vierge, voile aurore, robe blanche, manteau bleu céleste, les pieds sur un croissant, écrasant la tête du serpent avec le talon. Douze étoiles sont autour de sa tête, un léger nuage sous le croissant. Particularité essentielle  : la Sainte Vierge tient légèrement le globe du monde dans ses mains, et elle l’éclaire d’une vive lumière.   »

Une sorte de tableau se forma autour d’elle, en ovale, avec ces mots écrits en lettres d’or, partant de la main droite, passant au-dessus de la tête, pour finir à hauteur de la main gauche   : «   Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous.   » (…) Puis une voix se fit entendre  : «  Faites frapper une médaille sur ce modèle, toutes les personnes qui la porteront avec confiance recevront de grandes grâces.   »

À la rue du Bac, la Sainte Vierge, malgré les nombreux avertissements qui ne furent pas écoutés, nous offre comme cadeau les médailles miraculeuses pour nous protéger. Par cet acte, elle nous invite à toujours garder confiance ! Aujourd’hui, demandons lui avec espérance de nous convertir en priant…

Prière à Notre-Dame de la Médaille Miraculeuse :

« Ô Vierge Immaculée, Mère de Dieu et notre Mère avec la plus vive confiance dans votre puissante intercession tant de fois manifestée au moyen de votre Médaille, nous vous supplions humblement de bien vouloir nous obtenir les grâces que nous vous demandons par cette neuvaine.
Ô Vierge de la Médaille Miraculeuse qui êtes apparue à sainte Catherine Labouré dans l’attitude de médiatrice du monde entier et de chaque âme en particulier, nous remettons entre vos mains et nous confions à votre Cœur nos supplications.
Daignez les présenter à votre Divin Fils et les exaucer si elles sont conformes à la Volonté Divine et utiles à nos âmes.
Et, après avoir élevé vers Dieu vos mains suppliantes, abaissez-les sur nous et enveloppez-nous des rayons de vos grâces, en éclairant nos esprits, en purifiant nos cœurs, afin que, sous votre conduite, nous arrivions un jour à la bienheureuse éternité. »

Prions 10 “Je vous salue Marie” pour la France, avec Marie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marcel
place Montmagny, il y a 2 mois
« Moi, je regarde vers le Seigneur, j’espère dans le Dieu qui me sauvera. »Mi 7,7