17e jour, Pellevoisin - Hozana

17e jour, Pellevoisin

17e jour, Pellevoisin

Sanctuaire : PELLEVOISIN
Étapes des pèlerins-cyclistes : Saint Aignan sur Cher - Orléans

Apparition : « Qu’ils prient, je leur en montre l’exemple. » En disant cela, elle a joint ses mains, puis elle a disparu. (10ème apparition dimanche 10 septembre 1876)

« Je te tiendrai compte des efforts que tu as faits pour avoir le calme ; ce n’est pas seulement pour toi que je le demande, mais aussi pour l’Église et pour la France. Dans l’Église, il n’y a pas ce calme que je désire. »
Elle soupira et remua la tête, en disant : « Il y a quelque chose. » Elle s’arrêta. Elle ne me dit pas ce qu’il y avait, mais je compris tout de suite qu’il y avait quelque discorde. Puis elle reprit lentement : « Qu’ils prient et qu’ils aient confiance en moi. »
Ensuite la Sainte Vierge me dit tristement (elle ne pleurait pas) : « ET LA FRANCE ! QUE N’AI-JE PAS FAIT POUR ELLE ! QUE D’AVERTISSEMENTS, ET POURTANT ENCORE ELLE REFUSE D’ENTENDRE ! JE NE PEUX PLUS RETENIR MON FILS. » Elle paraissait émue en ajoutant : « La France souffrira. » Elle appuya sur ces paroles. Puis elle s’arrêta encore et reprit : « Courage et confiance. » Alors, à cet instant je pensais en mon cœur : Si je dis ceci, on ne voudra peut-être pas me croire ; et la Sainte Vierge m’a comprise, car elle m’a répondu : « J’ai payé d’avance ; tant pis pour ceux qui ne voudront pas te croire, ils reconnaîtront plus tard la vérité de mes paroles. » Puis tout doucement elle partit. (11ème apparition vendredi 15 septembre 1876)

À Pellevoisin, la Sainte Vierge demande de « publier sa gloire », de prier, d’être patient et de faire confiance car la Sainte Vierge est toujours à nos côtés : « Je suis là » dit-elle. Aujourd’hui, ayons à cœur de lui demander avec foi tout cela en priant…

Prière de la Vierge : le Magnificat

Mon âme exalte le Seigneur, exulte mon esprit en Dieu,
mon Sauveur ! Il s’est penché sur son humble servante ;
désormais, tous les âges me diront bienheureuse.
Le Puissant fit pour moi des merveilles ; saint est son nom !
Son amour s’étend d’âge en âge sur ceux qui le craignent.
Déployant la force de son bras, il disperse les superbes.
Il renverse les puissants de leurs trônes, il élève les humbles.
Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides.
Il relève Israël son serviteur, il se souvient de son amour,
de la promesse faite à nos pères, en faveur d’Abraham
et de sa race, à jamais.
Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit,
pour les siècles des siècles.
Amen

Prions 10 “Je vous salue Marie” pour la France, avec Marie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marcel
place Montmagny, il y a 2 mois
« Je ne cesserai pas de les suivre pour leur faire du bien. »Jr 32,40