14e jour, Pellevoisin - Hozana

14e jour, Pellevoisin

14e jour, Pellevoisin

Sanctuaire : PELLEVOISIN
Étapes des pèlerins-cyclistes : Solesmes - Île Bouchard

Le contexte des apparitions :

En 1876 à Pellevoisin (Indre), la Vierge Marie apparaît 15 fois à une jeune femme et lui demande de prier pour la France. Elle apparaît à Estelle Faguette, une jeune femme atteinte de péritonite tuberculeuse en fin de vie, et lui annonce sa guérison qui deviendra effective à la cinquième apparition. Elle lui présente ensuite le scapulaire du Sacré-Cœur et lui demande de le faire connaître. Elle lui annonce enfin que la France souffrira et l’invite au calme et à la prière.

Marie vient visiter Estelle pour lui apprendre à grandir dans la foi, l’espérance et la charité. Comme éducatrice, elle éduque Estelle à l’amour. C’est cela, être à l’école de Marie. Au cours des quinze apparitions, les remarques de la Vierge Marie envers Estelle sont nombreuses, mais Estelle les accueille comme des conseils qui vont l’aider à être plus dans la confiance à l’égard de Dieu et de sa conduite pleine de miséricorde. Marie éduque Estelle pour qu’elle ne mette pas de limite à sa confiance. Estelle sait bien sa fragilité, et elle a peur parce qu’elle connaît ses limites. Marie la réconforte : « Courage et Confiance », « Ne crains pas, je t’aiderai ». C’est la grande pédagogie de Marie à Pellevoisin : elle nous apprend à ne pas lui lâcher la main, et à lui faire confiance en toute circonstance. Elle nous apprend à rester dans l’amour. C’est la grande pédagogie du Ciel.
(https://www.notrehistoireavecmarie.com/fr/esc/a-pellevoisin-la-vierge-marie-est-apparue-15-fois-a-une-jeune-femme-mourante/)

Apparition :
Je cherchais à me reposer, quand tout à coup apparut le diable au pied de mon lit… À peine était-il arrivé que la Sainte Vierge apparut de l’autre côté, dans le coin de mon lit… Elle lui dit sèchement : « Que fais-tu là ? Ne vois-tu pas qu’elle porte ma livrée et celle de mon Fils ? » Il disparut en gesticulant.
Alors elle se retourna vers moi et me dit doucement : « Ne crains rien, tu sais bien que tu es ma fille. » (...) « Courage, prends patience ; mon fils va se laisser toucher. Tu souffriras encore cinq jours, en l’honneur des cinq plaies de mon fils. Samedi, tu seras morte ou guérie. Si mon Fils te rend la vie, je veux que tu publies ma gloire. »
Aussitôt je vis entre elle et moi une plaque de marbre blanc que je reconnus pour être un ex-voto. Je luis dis : Mais ma bonne Mère, où faudra-t-il le faire poser ? Est-ce à Notre-Dame des Victoires, à Paris ou à Pellevoin… ? Elle ne me donna pas le temps d’achever le mot Pellevoisin. Elle me répondit : « À Notre-Dame des Victoires, ils ont bien assez de marques de ma puissance, au lieu qu’à Pellevoisin, il n’y a rien. Ils ont besoin de stimulant ».
… Je lui promis de faire ce qui dépendrait de moi pour sa gloire. Elle me dit encore : « Courage, mais je veux que tu tiennes ta promesse. » (1ère apparition dans la nuit du 14 au 15 février 1876)

À Pellevoisin, la Sainte Vierge demande de « publier sa gloire », de prier, d’être patient et de faire confiance car la Sainte Vierge est toujours à nos côtés : « Je suis là » dit-elle. Aujourd’hui, ayons à cœur de lui demander avec foi tout cela en priant…

Prière au Coeur Immaculé de Marie :

Notre-Dame de la Prière,
Sainte Vierge Marie, l’Immaculée-Conception,
Mère de Dieu et notre Mère, Reine du Ciel et de la terre,
pour être pleinement offerts et consacrés au Seigneur et
à son Cœur miséricordieux, nous consacrons à votre Cœur
Immaculé notre personne, notre famille, notre Paroisse,
l’Église en notre pays et la France dont vous êtes la
Patronne principale en la fête de votre Assomption.
Dans votre douceur maternelle, soyez notre Reine, Reine de
notre famille et de notre Paroisse, Mère de l’Église et Reine
de France, Mère de la Paix et Reine de l’Univers.
Par vous nous serons présentés au Christ, et, par Lui et avec
Lui, à son Père Éternel. Nous marcherons à la lumière de la
foi, de l’espérance et de l’amour pour que le monde croie
que le Christ est l’envoyé du Père. Avec Lui nous voulons
porter l’amour et le Salut jusqu’aux confins de la terre.
Sous la protection de votre Cœur Immaculé, nous serons
un seul peuple avec le Christ. Nous serons les témoins de sa
Résurrection, et par Lui offerts au Père pour la gloire de la
Très Sainte Trinité, que nous adorons, louons et bénissons.
Amen

Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous !
Notre-Dame de la Prière, apprenez-nous à prier !
Saint Gabriel Archange, veillez sur nous !

Prions 10 “Je vous salue Marie” pour la France, avec Marie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marcel
place Montmagny, le mois dernier
« Je ferai tombert la pluie erm spon temps et ce sera une plluie de bénédiction. » Ez 34,26
france
place Boulogne-Billancourt, le mois dernier
Amen.