9e jour, Pontmain - Hozana

9e jour, Pontmain

9e jour, Pontmain

Sanctuaire : PONTMAIN
Étapes des pèlerins-cyclistes : La Flocellière - Mazé

Apparition : Après le chapelet, on chante le Magnificat. Au début du chant, les enfants s’écrient : « V’là cor’de qué qui s’fait » (voilà encore quelque chose qui se fait). Une grande banderole vient se dérouler entre le bas de l’ovale et le toit de la maison. Des lettres commencent alors à s’écrire, en majuscule, couleur d’or. « C’est un M » - « Un A » - « un I » - « un S ». Le mot MAIS qui va rester tout seul jusqu’au moment où arrive Joseph Babin, un charretier, qui revient d’Ernée, à 20 km de là, et qui lance à la foule : « Vous pouvez bien prier, les Prussiens sont à Laval ». Le mot PRIEZ vient s’écrire alors après MAIS. Le message continue de s’écrire lettres après lettres. A la fin des litanies que l’on chante après le Magnificat, les enfants peuvent lire une première ligne se terminant par un gros point :

« Mais priez mes enfants, Dieu vous exaucera en peu de temps. »

Appel à la prière, à la confiance, à la contemplation du cœur miséricordieux du Christ ! Nous nous présentons au Seigneur et nous lui confions, par l’intercession maternelle de la Vierge Marie, (...) notre pays la France. Que le Seigneur nous donne d’être ces disciples missionnaires, joyeux d’annoncer l’Évangile, (...) ces défenseurs de la dignité de la vie de tout être humain. Comme nous y invite Notre-Dame de Pontmain, confions-nous (...) au cœur de celui qui se laisse toucher.” (Mgr Ricard) Adressons nous à la Vierge Marie en priant…

Prière à l’Immaculée du père Kolbe :

Immaculée-Conception
Reine du ciel et de la terre
Refuge des pécheurs et Mère très aimante à qui Dieu voulut confier tout l’ordre de la miséricorde
me voici à tes pieds, moi, pauvre pécheur.
Je t’en supplie, accepte mon être tout entier comme ton bien et ta propriété;
agis en moi selon ta volonté, en mon âme et mon corps,
en ma vie et ma mort et mon éternité.
Dispose avant tout de moi comme tu le désires, pour que se réalise enfin ce qui est dit de toi:
« La Femme écrasera la tête du serpent »; et aussi :
« Toi seule vaincras les hérésies dans le monde entier ».
Qu’en tes mains immaculées, si riches de miséricorde,
je devienne un instrument de ton amour
capable de ranimer et d’épanouir pleinement tant d’âmes tièdes ou égarées.
Ainsi s’étendra sans fin le Règne du Cœur divin de Jésus.

Prions 10 “Je vous salue Marie” pour la France, avec Marie.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marcel
place Montmagny, il y a 2 mois
« Je changerai l’obscurité en lumière. Cela, je le ferai, je n’y manquerai pas. »Is 42,16