Facebook PixelJour 5 : la charité - Hozana
Famille Chrétienne

Famille Chrétienne dans Neuvaine aux saints Louis et Zélie Martin

Publication #5Initialement publiée le 6 juin 2018

Jour 5 : la charité

Jour 5 : la charité

La salle à manger, reconstituée, de Louis et Zélie Martin, où ils reçurent tant de pauvres venus demander l'aumône.

« Je vous donne un commandement nouveau : c'est de vous aimer les uns les autres. Comme Je vous ai aimés, vous aussi aimez-vous les uns les autres. » Jn 13, 34

Méditation

Les époux Martin sont conscients de leurs devoirs envers le prochain, et la simplicité de leur vie les rend attentifs aux besoins des autres. Céline raconte : « Si au foyer régnait l'économie, c'était la prodigalité quand il s'agissait de secourir les pauvres. On allait au devant d'eux, on les cherchait, on les pressait d'entrer chez nous, où ils étaient comblés, ravitaillés, vêtus, exhortés au bien. Je vois encore ma mère empressée autour d'un pauvre vieillard. J'avais alors sept ans. Mais je m'en souviens comme si c'était hier. Nous étions en promenade à la campagne quand, sur la route, nous rencontrâmes un pauvre vieillard qui paraissait malheureux. Ma mère envoya Thérèse lui porter une aumône. Il en parut si reconnaissant qu'elle entra en conversation avec lui. Alors ma mère lui dit de nous suivre et nous rentrâmes à la maison. Elle lui prépara un bon dîner, il mourait de faim, et lui donna des vêtements et une paire de chaussures… Et elle l'invita à revenir chez nous lorsqu'il aurait besoin de quelque chose. »

Si l'une de ses ouvrières tombe malade, sainte Zélie va la visiter le dimanche, n'hésitant pas à pourvoir à ses besoins si nécessaires, de même avec la servante : « Il lui arriva de rester pendant trois semaines, nuit et jour, au chevet de Louise qui avait de terribles crises de rhumatismes articulaires, ne voulant à aucun prix l'envoyer à l'hôpital. »

Quand saint Louis Martin, de son côté, « connaît dans le quartier des malades dont la conversion est urgente, nous avons des échos de son ardeur à les visiter, et à faire prier toute sa famille, pour qu'ils se décident à recevoir les derniers sacrements. » Son épouse « le seconde de son mieux dans cette tâche. »

Résolution

Aujourd'hui, je fais du bien à quelqu'un : par un sourire, un coup de téléphone, une visite ou une aumône…

Prière

Notre Père…
Je vous salue Marie…
Gloire au Père…
Prière du Jubilé

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 4 : le devoir d'état

Publication #4Initialement publiée le 5 juin 2018

Jour 3 : la pratique religieuse

Publication #3Initialement publiée le 4 juin 2018

Jour 2 : la vie familiale

Publication #2Initialement publiée le 3 juin 2018

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader