Clarisses d'Arras

Clarisses d'Arras

a publié dans la communauté Appelés au BonheurAppelés au Bonheur

Sat May 12 2018 14:00:00 GMT+0200 (CEST)

Connais-tu le regard du Christ?

N'aies pas peur! Laisse-toi regarder par le Christ, car Il t'aime!

Pour ta méditation:

Quand tu commences à détester ce que tu as fait, c’est alors que tes œuvres bonnes commencent parce que tu accuses tes œuvres mauvaises. Le commencement des œuvres bonnes, c’est la confession des œuvres mauvaises. Tu fais la vérité et tu viens à la Lumière.  (St Augustin)
Son amour est un amour qui attend avec patience et accueille dans la fête celui qui s’est éloigné ; un amour qui éduque et corrige ; qui rassasie la faim d’amour de chaque personne. il continue à indiquer des horizons de vie éternelle qui ouvrent le cœur à l’espérance, même au milieu des difficultés, de la douleur et de la mort, spécialement par l’intermédiaire de ceux qui abandonnent tout pour suivre le Christ, et se consacrer entièrement à la réalisation de son Règne. (…) La vie chrétienne est un processus continuel de libération du mal et du péché. Par le sacrement de la Réconciliation, la puissance de Dieu et sa sainteté sont communiquées comme énergie nouvelle qui conduit à la liberté d’aimer, faisant triompher le bien. La lutte contre le mal, que le Christ a menée rigoureusement, est aujourd’hui confiée à l’Eglise et à chaque chrétien, selon la vocation, le charisme et le ministère de chacun. Un rôle fondamental est réservé à ceux qui ont été choisis pour un ministère ordonné : évêques, prêtres et diacres. Mais un apport irremplaçable et spécifique est également offert par les Instituts de vie consacrée, dont les membres rendent visibles, par leur consécration et leur total dévouement, la présence amoureuse et salvifique du Christ, l’oint du Père, envoyé en mission. St Jean-Paul II,  XXXVIe JMV, 25 avril 1999.
Nous sommes les seuls à pouvoir décider de nous séparer de Dieu, car Lui ne décide jamais de se séparer de nous. Mais si nous reconnaissons notre péché et si nous le confessons avec un repentir sincère, ce péché devient un lieu de rencontre avec Lui : parce qu’Il est la miséricorde et qu’Il nous attend précisément ici.  Pape François, « Dieu est jeune » p.117.

 Pistes d’approfondissement :

  • Méditer le chapitre 15 de l’Evangile selon St Luc, et la 1ère épître de St Pierre 3, 21.

Connais-tu ce regard du Christ qui révèle la tendresse miséricordieuse du Père? A quel(s) moment(s) de ton histoire personnelle t’es-tu laissé rejoindre par lui ? Fais mémoire, et ouvre-toi à ce regard qui se pose sur toi aujourd’hui, là où tu en es, dans la situation qui est la tienne… Qu’est-ce que ce regard fait naître en toi ?

Pour approfondir: S'inscrire à l'une des sessionsde l'été "Bâtir sur le roc"

Pour autres propositions: Voir notre site !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-astrid
Marie-astrid place Provence-Alpes-Côte d'Azur, il y a 6 mois
Saint Jean-Paul 2, Sainte Vierge Marie Je te confie Marie-Aude notre fille qu'elle rencontre un garçon bon doux et croyant et enfin je te confie Jean-Guillaume notre fils afin qu'il se convertisse à l'amour de ton fils Jésus Christ permet nous, nous leurs parents à les aider à devenir des hommes et des femmes, heureux et solides, qui deviennent à leur tour des apôtres de l’Evangile. Je te remercie pour notre fille Anne-Sophie qui a trouvé du travail le 1er Mai à Paris, je te remercie aussi pour son fiancé Adrien car le travail qu'il a trouvé se concrétise.
    Marie therese
    Marie therese place Carcès, il y a 6 mois
    Amen !!
      Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies