Prières pour les jeunes et les enfants qui se sont suicidés

Prières pour les jeunes et les enfants qui se sont suicidés

Le suicide chez les jeunes

Lalita, une fillette diabétique de 9 ans, se jette du cinquième étage après un nouveau refus de sa nounou de lui donner les sucreries qui lui sont interdites. Dix jours plus tard, un garçon de 11 ans, décrit comme « souffrant d'une grande solitude », met fin à ses jours. Fin février, la veille de la rentrée, une enfant de sixième se défenestre à Paris. Le taux de décès par suicide des préadolescents n'a cessé d'augmenter depuis les années 1960.

L'enfant dès 8 ans a, en principe, conscience du caractère définitif de la mort. L'angoisse de mort est angoisse de séparation, d'abandon. « Je me suis tuée à cause de Nounou parce qu'elle se mêle des affaires de tout le monde. Nounou viendra pas à mon deuil sinon il lui arrivera malheur. » Lalita avait consigné ces lignes dans un petit cahier avant de se jeter dans le vide. Le suicide, loin d'être dicté par l'attrait de la mort, exprime souvent un désir de faire table rase du présent pour vivre enfin totalement libre. (source : psychologies.com)

Les suicides aboutis sont rares" chez les 5-12 ans, note le psychiatre Boris Cyrulnik dans son rapport, mais ils sont certainement plus fréquents qu'on ne le pense, car les chiffres ne parlent que des suicides évidents. On considère que les enfants commencent à comprendre ce qu'est la mort "entre 6 et 9 ans", rappelle-t-il. Alors, "une pichenette peut suffire pour passer à l'acte. Une phrase blessante, une petite frustration, une mauvaise note à l'école ou le déménagement d'un copain peuvent provoquer une déflagration exceptionnelle". "Il peut écrire une lettre d'adieu (...) mais le plus souvent, il se penche trop par la fenêtre ou descend d'un autobus en marche. Alors les adultes parlent d'accident", dit encore le psychiatre. (source:  allodocteurs.fr).

Prière du jour 

Prions-Le avec confiance pour qu'il accueille près de Lui, dans sa lumière éternelle,  tous ces enfants si sensibles qu'ils ont commis, parfois pour peu de chose,  ce geste irréversible sans vraiment avoir souhaité la mort au fond de leur coeur meurtri. 

Prions-Le aussi pour que les familles sachent accorder à l'enfant toute sa place, afin qu'il puisse acquerir l'estime de soi necessaire pour ne pas que la moindre blessure fasse naitre en lui ces idées suicidaires.


Seigneur, nous tournons vers toi notre regard
à l'heure où disparaît ces visages
qui se sont données la mort et qui nous sont cher :
Accorde-leur de te voir face à face,
et affermis notre espérance de les revoir auprès de toi,
Pour les siècles des siècles.

Amen. 

 Prière à réciter :

Ta lumière, ô Christ, a éclairé les âmes plongées dans les ténèbres et l'ombre
de la mort ;
descendu dans les profondeurs de la terre, tu as conduit à la béatitude ceux qui
ont péché sans t'avoir renié.
Seigneur, le poids de leurs fautes est grand, mais infinie demeure ta
miséricorde,
Vois l'amertume et la misère de leur âme, loin de toi. 

Accorde Seigneur ton pardon aux morts sans repentance et oublie l'égarement
des suicidés. 

Amen.


Notre Père, qui es aux cieux,
que ton nom soit sanctifié,
que ton règne vienne,
que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel.
Donne-nous aujourd'hui notre pain de ce jour.
Pardonne-nous nos offenses,
comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés.
Et ne nous laisse pas entrer en tentation
mais délivre-nous du Mal.

Amen.


Je vous salue Marie, pleine de grâce ;
Le Seigneur est avec vous.
Vous êtes bénie entre toutes les femmes
Et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni.
Sainte Marie, Mère de Dieu,
Priez pour nous pauvres pécheurs,
Maintenant et à l'heure de notre mort.

Amen.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions pour ceux et celles qui se sont suicidés