Facebook Pixel« Heureux ceux qui croient sans avoir vu. » - Hozana

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

« Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Jean 20, 19-31 (cliquer sur le lien pour lire l'Évangile de demain) 

Je me mets à la place de Thomas : ses amis sont dans l’exaltation, hors d’eux tant leur joie est grande. Ce qu’ils racontent est fou : Jésus est vivant ? Thomas ne l’a pas vu, ni entendu… Il ne peut y croire ! Il veut voir, toucher celui qu’il a vu cloué sur la croix.

Un désir bien compréhensible. Nous avons besoin de voir, de toucher, de vraies rencontres. Jésus répond au désir de Thomas… il vient à sa rencontre… et l’encourage en même temps à aller plus loin : « Heureux ceux qui croient sans avoir vu. »

Bernadette, à la grotte de Massabielle, voit ! Elle voit Marie, elle la rencontre. Elle se heurte à l’incrédulité de ceux qui ne voient pas et qui voudraient voir des signes. Mais elle reste libre et respecte la liberté de l’autre d’accueillir le message de Lourdes :

Je suis chargée de vous le dire, pas de vous le faire croire.

Comme Thomas, nous ne voyons pas ce que Bernadette a vu. Nous n’avons aucune preuve… Mais il y a des signes biens concrets :

78573-heureux-ceux-qui-croient-sans-avoir-vu

A Lourdes, la source nous parle de la source d’eau vive qui jaillit du côté ouvert de Jésus, côté que Thomas désire toucher.

78574-heureux-ceux-qui-croient-sans-avoir-vu

A Nevers, le corps intact de Bernadette. Par sa présence Bernadette nous appelle à être attentifs à la vie, aux petits signes de résurrection dans notre quotidien : des évènements, des personnes, des gestes qui nous montrent qu’il vaut la peine d’espérer, de croire… que l’amour aura le dernier mot…

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

26 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader