Samedi 10 octobre - La joie du mariage et des petits pas vers la sainteté

Samedi 10 octobre - La joie du mariage et des petits pas vers la sainteté

Louis et Zélie, en avance sur leur époque, par Henri et Alice Quantin

Louis et Zélie Martin ont recherché avec ardeur la sainteté dans leur couple, préfigurant ce que le concile Vatican II allait remettre en lumière un siècle plus tard. Alice et Henri Quantin ont écrit Louis et Zélie Martin – Les Saints de l’escalier (éditions du Cerf).

Alice  : Nous avons découvert une famille joyeuse malgré les épreuves, et une spiritualité exigeante. Déjà, de leur temps, il n’était pas évident d’être chrétiens. Les Martin sont obsédés par le don total de leur vie. Peut-être n’avons-nous pas assez cette obsession ?

Toute sa vie, Zélie n’aura qu’un désir : être une sainte. Ce qu’elle comprendra peut-être au fil des années elle est très en avance en cela pour son époque , c’est que le mariage et la famille sont en fait un terrain privilégié pour l’éveil de la sainteté. Le prêtre et la religieuse ne sont pas « plus saints » au départ que la mère de famille. Bien plus, le fait d’être deux, puis trois, puis quatre, puis neuf… décuple les forces pour gagner le Ciel !

Henri  : Louis nous dit ce que doit être un père : un homme qui montre en permanence l’amour paternel de Dieu. Il a vécu sa paternité comme une vocation à donner visage à Dieu.

Retrouvez la totalité de l’interview d’Alice et Henri Quantin dans le hors-série de Famille Chrétienne, Devenir saints avec les Martin, l’amour offert au quotidien.

Parole de feu

« Mes parents m’ont toujours semblé des saints. Nous étions remplies de respect et d’admiration à leur égard. Je me demandais parfois s’il pouvait y en avoir de semblables sur la terre. Autour de moi, je ne voyais point cela. » Mère Agnès de Jésus (Pauline)

Prière

Prions pour que les jeunes qui nous entourent découvrent à travers nous la joie d’aimer durablement et la beauté du sacrement de mariage.

Sur famillechretienne.fr

73984-samedi-10-octobre---la-joie-du-mariage-et-des-petits-pas-vers-la-saintete

Le Père Nicolas Buttet : « La sainteté est relationnelle »

Pour la première fois dans l’histoire de l’Église, un couple était béatifié en tant que couple le 21 octobre 2001. Pour le fondateur de la Fraternité Eucharistein (communauté nouvelle suisse, de spiritualité franciscaine), cette béatification des Quattrocchi fut une « première » extrêmement audacieuse. >> Lire la suite

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

40 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Neuvaine aux saints Louis et Zélie Martin 2