c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! - Hozana

c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !

c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux !

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu (Mt 21, 33-43.45-46)

En ce temps-là, Jésus disait aux grands prêtres et aux anciens du peuple : « Écoutez cette parabole : Un homme était propriétaire d’un domaine ; il planta une vigne, l’entoura d’une clôture, y creusa un pressoir et bâtit une tour de garde. Puis il loua cette vigne à des vignerons, et partit en voyage. Quand arriva le temps des fruits, il envoya ses serviteurs auprès des vignerons pour se faire remettre le produit de sa vigne. Mais les vignerons se saisirent des serviteurs, frappèrent l’un, tuèrent l’autre, lapidèrent le troisième.
De nouveau, le propriétaire envoya d’autres serviteurs plus nombreux que les premiers ; mais on les traita de la même façon.
Finalement, il leur envoya son fils, en se disant : “Ils respecteront mon fils.” Mais, voyant le fils, les vignerons se dirent entre eux :
“Voici l’héritier : venez ! tuons-le, nous aurons son héritage !”
Ils se saisirent de lui, le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Eh bien ! quand le maître de la vigne viendra, que fera-t-il à ces vignerons ? » On lui répond : « Ces misérables, il les fera périr misérablement. Il louera la vigne à d’autres vignerons, qui lui en remettront le produit en temps voulu. »
Jésus leur dit : « N’avez-vous jamais lu dans les Écritures : La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Aussi, je vous le dis : Le royaume de Dieu vous sera enlevé pour être donné à une nation qui lui fera produire ses fruits. » En entendant les paraboles de Jésus, les grands prêtres et les pharisiens avaient bien compris qu’il parlait d’eux. Tout en cherchant à l’arrêter, ils eurent peur des foules, parce qu’elles le tenaient pour un prophète.

Acclamons et Partageons la Parole du Seigneur!

Merci à Olivia pour l'illustration ! Si vous souhaitez vous aussi participer au partage de la Parole de Dieu par vos talents d'illustrateurs, n'hésitez pas à nous écrire sur le formulaire de contact.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

38 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 1 an
En union de prières - Amen -
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 1 an
La pierre qu’ont rejetée les bâtisseurs est devenue la pierre d’angle : c’est là l’œuvre du Seigneur, la merveille devant nos yeux ! Amen ! Union de prière Jean Michel.
Marie therese
place Carcès, il y a 1 an
Gloire et Louanges à Toi Seigneur !!! 💖💖💖
Marie-Colombe
place Mauvezin, il y a 1 an
Cette parabole a quelque chose d’effrayant, d’insupportable, d’extrême. Elle nous renvoie à une proclamation prophétique : Jésus est l’ultime perche de salut que Dieu a offerte à son peuple, et, par lui, à l’humanité. Mais cette proclamation est accompagnée d’un avertissement : il se trouve que le croyant, en particulier celui qui a reçu une autorité, risque de préférer son bien-être personnel ou celui de sa corporation au point de voler à Dieu ce qui lui appartient de droit, de se substituer à sa responsabilité, lui qui est l’origine de tous les biens dont il profite sans scrupule. Il y a violation flagrante de la plus élémentaire justice ! Regardons notre propre vie, notre propre vigne : quand nous arrive-t-il de nous accaparer les bienfaits de Dieu ? Comment nous en corriger ? Justement, pour nous aider à nous rendre plus conscients de cette injustice, la parabole contient en elle-même un enseignement grave, plus encore une révélation : ce Dieu dont tu t’accapares les biens a risqué de perdre son Fils. Et on peut dire qu’il l’a réellement perdu, même si c’est pour le retrouver en situation plus glorieuse encore ! Si cela ne touche pas ton cœur, alors je crains que tu ne sois perdu ! Tu peux seulement te consoler que le Dieu du Nouveau Testament, à la différence du propriétaire de la vigne, ne te châtiera pas ! in biblissimo overblog.com
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 1 an
Amen !!! Union de prière.
Marcel
place Montmagny, il y a 1 an
"Le Seigneur te renouvellera par son amour."So 3,17