Bonjour  !
Avez-vous 3 minutes pour aider Hozana aujourd'hui ? Commencez par prendre 10 secondes pour comprendre pourquoi nous avons besoin de votre aide :-)

La mission d'Hozana est de rassembler une immense communauté de priants sur Internet (plus de 145 000 déjà !), pour permettre à Jésus de changer de nombreuses vies. Chaque mois, Hozana.org reçoit 300 000 visites.
Ce service gratuit coûte 3€ par personne et par an.

Il nous faut payer le loyer, les serveurs, le matériel, et l'équipe de 5 permanents qui travaille dur pour aider toujours plus de personnes dans leur prière. Nous ne diffuserons jamais de publicité, pour préserver ce lieu de prière. Et nous souhaitons qu'Hozana reste gratuit pour tout le monde, toujours. C'est pourquoi, l'association Hozana ne vit que de dons, et c'est pourquoi j'ai besoin de votre aide  !
Pourriez-vous prendre 3 minutes pour nous aider maintenant ?
En union de prière,
Thomas, pour Hozana
Fermer 

Le Curé d’Ars et les séminaristes

Le Curé d’Ars et les séminaristes

            Chers Priants,

             Aujourd’hui, avec le saint Curé d’Ars, nous voulons prier pour les séminaristes, et en particulier ceux qui traversent des difficultés.

Le difficile parcours au séminaire de Jean-Marie Vianney

            Si Jean-Marie Vianney est le patron de tous les curés du monde, il a pourtant eu un cheminement vers le sacerdoce très mouvementé, et il a même failli ne pas être ordonné prêtre !

            Quatrième de six enfants, Jean-Marie passa son enfance dans la ferme familiale, à l’époque troublée de la révolution française, violemment anticléricale. Ce n’est qu’à 20 ans en 1806, malgré l’opposition de son père, qu’il peut commencer sa formation pour devenir prêtre. N’ayant pas pu aller beaucoup à l’école, il a d’immenses difficultés dans les études – alors en latin – et se fait renvoyer du séminaire en raison de ses trop mauvais résultats scolaires. Il traversera d’autres obstacles comme l’enrôlement dans les armées de Napoléon, auquel il va finalement échapper en désertant. A un moment où il pense tout arrêter, un pèlerinage à La Louvesc lui redonne courage pour aller jusqu’au bout.

            Heureusement, l’abbé Balley, curé du village voisin d’Ecully, a repéré la valeur de ce séminariste infortuné et finalement le prépare lui-même au sacerdoce. L’abbé Vianney sera enfin ordonné prêtre le 13 août 1815.

Jean-Marie Vianney et les séminaristes

             Le Curé d’Ars a pu compter sur bien des soutiens lors de son difficile cheminement vers le sacerdoce : certains compagnons d’étude qui l’aidaient dans ses leçons, des amis qui l’ont protégé lors de sa désertion, et surtout l’abbé Balley, sans qui il ne serait jamais devenu prêtre.

            Désormais au Ciel, Jean-Marie Vianney doit avoir un amour tout particulier pour les séminaristes !

 Prions avec le Curé d’Ars

            Prions-le de donner la force à de nombreux jeunes de répondre à leur vocation en entrant au séminaire ou dans la vie consacrée.

            Prions-le de soutenir les séminaristes qui hésitent à aller jusqu’au bout de leur formation ou qui traversent des épreuves.

            Prions-le pour que chaque séminariste se décide résolument à la sainteté.

 

            « Saint Jean-Marie Vianney, toi qui as beaucoup souffert dans ton parcours vers l’ordination sacerdotale, nous te confions tous les séminaristes du monde. Intercède pour eux auprès du Christ grand-prêtre, afin qu’ils marchent toujours sur le chemin de la vocation que tu leur proposes, et qu’ils progressent chaque jour en sainteté. Amen »

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

22 partages
12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

    Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies