Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.

Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière.

Ce mercredi marque le début du carême, temps de pénitence pour nous préparer au Mystère de notre Rédemption.

            Si nous le pouvons, allons à la messe ce jour et recevons les cendres. Le prêtre nous les imposera en prononçant l'un ou l'autre de ces mots : « Convertissez-vous et croyez à l'évangile » (Marc 1, 15) ou « Homme, souviens-toi que tu es poussière et que tu retourneras en poussière »  (Genèse 3, 19)

        Pendant ce temps de préparation, l'Eglise nous demande de nous souvenir que c'est un vendredi que Notre Seigneur a aussi souffert dans sa chair et pour nous y faire penser, elle nous demande de nous abstenir d'en manger ce jour précis, et pendant les vendredis de ces quelques semaines de carême. Dans un esprit d'obéissance, imposons-nous cette contrainte, si nous le pouvons. Et si nous le pouvons aussi, suivons chaque vendredi de carême, un chemin de croix. C'est une dévotion bien agréable au Cœur de Jésus de l'accompagner, comme l'a fait sa Mère, sur ce chemin de douleur. Vous trouverez ci-dessous un exemple de chemin de croix médité avec Notre Dame de Fatima.  Mettez-le de coté pour prier le moment venu: Il vous aidera à rester uni au Cœur Immaculé de Marie 

            Ce mercredi est le début de l'enchaînement des fêtes liturgiques qui nous conduisent à la Pentecôte en passant par Pâques. Si nous le pouvons, envisageons de faire en France un pèlerinage à cette occasion. Nous avons vu que dans le songe de don Bosco, la messe, symbolisée par la colonne portant l'hostie, était un élément capital de ce songe. C'est l'occasion de faire l'un des pèlerinages de Pentecôte avec la même liturgie que celle du temps de don Bosco ou des apparitions de Fatima. Pour mieux connaitre cette messe ''qui nous fait participer à quelque chose dont nous ne sommes pas dignes'' prenons un peu de temps avec le lien suivant effacé.  Il vous éclairera sur l'origine de cette liturgie. La publication précédente vous avait montré qu'un évêque avait dit : ‘' La Très Sainte Vierge a gagné mon cœur de la plus délicate des manières ».

           Alors laissez-vous tenter, si vous le pouvez, par un pèlerinage sur les routes de Chartres pour que Notre Dame de Chartres gagne aussi votre cœur ‘'de la plus délicate des manières''. Il est vrai que ce pèlerinage est un gros sacrifice ; c'est un sacrifice volontaire, objet de réflexions et de prières avant de nous y engager. Ce sacrifice peut être plus ou moins grand en fonction de nos possibilités ; Nous pouvons n'en faire qu'une partie, puisque l'un des deux se termine dans Paris. Mais il y a aussi les petits sacrifices de tous les jours qui se rajoutent à notre prière du matin ou nous offrons au divin Cœur de Jésus, par le Cœur Immaculé de sa Mère, Notre-Dame, les prières, les œuvres et les souffrances de notre journée, en réparation de nos offenses et à toutes les intentions pour lesquelles Jésus s'immole continuellement sur l'autel. Utilisons aussi les sacrifices non choisis de notre devoir d'état, pour les offrir comme l'ange l'a demandé pendant l'été 1916 aux petits bergers de Fatima ‘' De tout ce que vous pourrez, offrez à Dieu un sacrifice en acte de réparation pour les péchés par lesquels Il est offensé et de supplication pour la conversion des pécheurs.

            Souvenons nous que hier 13 février, il y a eu 13 ans que Notre-Dame était venu chercher sa messagère de Fatima, sœur Lucie, pour la prendre avec Elle au Ciel, après 57 ans de vie de carmélite.   

              Sœur Lucie n'avait jamais oublié ce premier contact avec Notre Dame le 13 mai 1917   ‘' D'où vient votre Grâce ?  Je suis du Ciel. [….] Et moi aussi est-ce que j'irai au Ciel ? Oui, tu iras.''   Puis du 13 juin suivant ou elle Lui demanda de les emmener au Ciel. ‘' Oui, Jacinthe et François, je les emmènerai bientôt mais toi, tu resteras ici pendant un certain temps. Jésus veut se servir de toi afin de me faire connaître et aimer. Il veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé.''

        Lucie se trouvait donc chargée d'une mission de la part de Jésus. Elle sera son instrument pour établir dans le monde cette dévotion. Malgré tous ses efforts, elle ne verra ni cette dévotion approuvée et recommandée par le saint Père, ni la conversion de la Russie à la Foi catholique, ni le triomphe du Cœur Immaculé de Marie.

            Quel bel exemple de persévérance dans l'adversité et d'obéissance à ses supérieurs.

            Prions le Cœur Immaculé de Marie pour que l'Eglise reconnaisse rapidement l'héroïcité de ses vertus en la ‘'portant officiellement sur les autels''

            

.




Chemin de croix avec Notre Dame de Fatima 

 

Avant chaque station on dit, en faisant une génuflexion :

Nous vous adorons, Ô Christ et nous vous bénissons. R/. Parce que vous avez racheté le monde par votre sainte Croix.

Ière station : Jésus est condamné à mort

            Notre seigneur accepte pour le salut de nos âmes la sentence injuste de Pilate.

            « Voulez-vous vous offrir à Dieu en acte de réparation pour les péchés par lesquels il est offensé et pour le salut des pauvres pécheurs ? Vous aurez alors beaucoup à souffrir, mais la grâce de Dieu sera votre réconfort ».

Après chaque station on dit :

Notre-Père.

Je vous salue, Marie.

Gloire au Père.

V/. Ayez pitié de nous, Seigneur.

R/. Ayez pitié de nous.

V/. Que, par la miséricorde de Dieu, les âmes des fidèles trépassées reposent en paix.

R/. Amen

 

2ème station : Jésus est chargé de sa croix.

            Notre seigneur reçoit généreusement et sans hésiter l'instrument de notre rédemption, la clé du ciel, la croix.

            « Acceptez et supportez avec soumission les souffrances que Dieu voudra vous envoyer ».

3ème station : Jésus tombe sous le poids de la Croix

Notre seigneur, épuisé par déjà tant de souffrance et de sang versé, s'effondre avant de se relever afin que nous vainquions le péché.

«Il ne faut pas s'obstiner dans le péché ». Jacinthe de Fatima : (Que l'on n'offense pas davantage Dieu, Notre-Seigneur car il est déjà trop offensé).

4éme  Quatrième station : Jésus rencontre sa Très Sainte Mère

« Seriez-vous insensibles, vous tous qui passez par le chemin ? Regardez et voyez s'il y a une douleur semblable à la mienne ».

« O Jésus, je vous offre ce chemin de croix pour votre amour, pour la conversion des pécheurs et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie ».

5ème station : Simon aide Jésus à porter sa croix

« D'abord récalcitrant, Simon finira par s'unir à l'œuvre de la Rédemption, et les siens se convertiront au christianisme.»

« Priez, faites des sacrifices pour les pêcheurs, car beaucoup d'âmes vont en enfer parce qu'elles n'ont personne qui se sacrifie et prie pour elle ».

6ème station : Sainte Véronique essuie la face de Jésus

Dominant le respecte humain, la courageuse Véronique essuie le visage de notre seigneur couvert de sang de crachat et de boue..

« Mon Dieu, je crois, j'adore, j'espère et je vous aime ; je vous demande pardon pour ceux qui ne croient pas, n'adorent pas, n'espèrent pas et ne vous aiment pas »

7ème station : Jésus tombe pour la seconde fois

Cette nouvelle chute attire à Notre Seigneur de nouveaux outrages. Beaucoup de confessions ne sont pas bonnes par manque de ferme propos.

« Il faut s'approcher du confessionnal avec confiance et joie. Sans la confession il n'y a pas de salut ». (Jacinthe de Fatima).

8ème station : Jésus console les femmes de Jérusalem qui Le suivent

« Pleurez sur vous-même et sur vos enfants »

« Si vous voulez que la paix règne dans vos maisons, réciter le chapelet en famille : il est la plus belle prière après la Sainte Messe ». (Saint Pie X)

9ème station : Jésus tombe pour la troisième fois

C'est pour notre amour que Notre-Seigneur s'est livré à une extrême faiblesse et qu'il se donne à nous dans le très Saint sacrement.

« Prenez et buvez le corps et le sang de Jésus-Christ, horriblement outragé par les hommes ingrats ; réparez leurs crimes ».

10ème station : Jésus est dépouillé de ses vêtements

En arrachant avec violence les vêtements de Notre-Seigneur, collé à sa chair déchirée, il rouvre toutes ses plaies.

« Les péchés qui conduisent ne plus d'âmes en enfer sont les péchés de la chair ». « Viendrons des modèles qui offenseront beaucoup Notre-Seigneur ». (Jacinthe de Fatima.)

11ème station : Jésus est cloué à la croix

Des clous maintiendront notre seigneur fixé à la croix pendant trois heures.

Offrons cette station pour les grands malades fixés à une chaise roulante. Ou à un lit d'hôpital  « Ils complètent dans leur chair ce qui manque aux souffrances du Christ » (Col. 1,24)

« Je guérirai certains malades, d'autres non. Il faut qu'il se corrige, qu'il demande pardon de leurs péchés ».

12ème  station: Jésus meurt sur la croix

« Sous le bras droit de la Croix se trouvait Notre-Dame ; c'était Notre-Dame de Fatima, avec son cœur immaculé dans la main gauche, sans épée ni rose, mais avec une couronne d'épines et des flammes. Sous le bras gauche de la Croix, de grandes lettres, comme une eau cristalline qui aurait coulé au-dessus de l'autel, formaient ces mots : « Grâce et Miséricorde ».

« Ensuite, Notre-Dame me dit : « Le moment est venu où Dieu demande au Saint-Père de faire, en union avec tous les évêques du monde, la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé » (Tuy, 13 juin 1929).

Offrons cette station à cette intention.

13ème station : Jésus est remis à Sa Mère

« Un glaive de douleur transpercera ton âme ».

À ce glaive, s'ajoutent des épines, dont « certaines s'enfonçaient profondément dans son Cœur ».

Les enfants de Fatima comprirent que c'était le Cœur Immaculé de Marie, affligés par tant de péchés du monde, et qu'il demandait réparation.

DOUX CŒUR DE MARIE, SOYEZ NOTRE SALUT !

14ème station : Jésus est mis dans le sépulcre

Comme Notre-Seigneur l'a promis, le troisième jour, il ressuscitera. Si nous partageons ses souffrances nous seront glorifiés avec Lui. Si nous écoutons Notre-Dame de Fatima, il y aura la paix des armes et la paix des âmes ».

« À LA FIN, MON CŒUR IMMACULE TRIOMPHERA ».


77977-homme-souviens-toi-que-tu-es-poussiere-et-que-tu-retourneras-en-poussiere

La Xème  station du chemin de croix entre Fatima et Aljustrel : Jésus est dépouillé de ses vêtements

''Viendront des modes qui offenseront beaucoup Notre Seigneur''  

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

12 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Fatima 100 ans et + Mon Cœur Immaculé sera ton refuge...