Jour 3 - La proximité

Jour 3 - La proximité

Ce que dit le Pape

« La première nécessité, (…) c'est que le père soit présent dans la famille. Qu'il soit proche de sa femme, pour tout partager : les joies et les souffrances, les peines et les espoirs. Et qu'il soit proche de ses enfants dans leur croissance : quand ils jouent et quand ils s'appliquent, quand ils sont insouciants et quand ils sont angoissés, quand ils s'expriment et quand ils sont silencieux, quand ils osent et quand ils ont peur, quand ils font un mauvais pas et quand ils retrouvent la route. Père présent, toujours. »

Le Pape prend le soin de préciser que : « Dire présent n'est pas pareil que dire « contrôleur » n'est-ce pas ! Parce que les pères qui contrôlent trop leurs enfants les brident et ne les laissent pas grandir ».

La proximité des pères

Les pères doivent savoir être présents pour leur famille, en se calquant sur son rythme : celui des préoccupations et des joies de leur épouse, celui de la rentrée de leurs enfants, leurs anniversaires, leurs questions... Ce qui peut se révéler bien compliqué, d'autant plus quand les métiers qu'ils exercent les obligent à s'éloigner régulièrement du foyer familial ou quand ils sont confrontés au chômage, aux problèmes d'argent etc.

La première caractéristique de la proximité en famille c'est que c'est une qualité qui se vit d'abord en couple ! Le Pape le rappelle utilement : le père doit veiller à rester proche de la mère de ses enfants. La proximité avec les enfants s'établit bien mieux quand le couple est complice.

C'est un vrai enjeu d'être proche de ses enfants Combien d'adultes témoignent de la souffrance de l'absence de complicité avec leur père ! Une histoire, une prière, un jeu de société, un match, des fous rires... Autant de moments de qualités précieux pour les enfants devenus grands. Combien aussi n'ont pas su se rendre compte de la chance d'un père disponible !

La proximité demande un savant équilibre : elle ne doit pas devenir étouffante et paralysante, mais faire grandir l'enfant en confiance.  On pourrait ainsi dire que la proximité n'est donc rien de moins que la qualité du père qui permet d'établir autour de son enfant un climat de confiance, de complicité, un environnement solide qui lui permet de s'épanouir dans une certaine quiétude.

*Prions*

Prions pour que les pères sachent se rendre présents avec justesse à leur famille.

Prions aussi pour que les enfants sachent rendre grâce pour ces moments de complicité partagés avec leur père, et apprennent à accepter et pardonner les manques de disponibilité.

Prions pour que père, mère et enfants qui ont la chance de vivre ensemble ne soient pas simplement proches physiquement mais aussi proches affectivement et spirituellement. Enfin, prions pour les familles qui n'ont pas cette chance, celles dont les pères ne peuvent pas être proches, en raison d'une séparation ou d'un décès.

Prière finale

Cliquez sur "Je prie" pour afficher la prière de la communauté et ainsi finalisé votre dévotion de ce jour !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

11 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader