Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ - Hozana

Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ

Fête du Saint Sacrement du Corps et du Sang du Christ

« Ceci est mon sang, le sang de l'alliance, répandu pour la multitude »

Aujourd'hui, nous avons contemplé sur l'autel notre Seigneur Jésus Christ.

Aujourd'hui, nous nous sommes nourris du charbon de feu, à l'ombre duquel chantent les Chérubins (Is 6,2s).

Aujourd'hui, nous avons entendu la voix puissante et douce nous dire :

Ce corps brûle les épines des péchés, il illumine les âmes des hommes.

Ce corps, la femme avec des pertes de sang l'a touché et elle a été délivrée de son infirmité.

Ce corps, à sa vue, la fille de la Cananéenne a été guérie. Ce corps, la pécheresse s'en est approchée de toute son âme et elle a été délivrée de la fange de ses péchés.

Ce corps, Thomas l'a touché, il l'a reconnu en poussant ce cri : « Mon Seigneur et mon Dieu ».

Ce corps, grand et très haut, est le fondement de notre salut.

Autrefois celui qui est le Verbe et la Vie nous a déclaré :

« Ce sang a été versé pour vous et livré pour la rémission des péchés ».

Nous avons bu, bien-aimés, le sang saint et immortel.

Nous avons bu, bien-aimés, le sang qui a coulé du côté du Seigneur, qui guérit toute maladie, qui libère toutes les âmes.

Nous avons bu le sang par lequel nous avons été rachetés.

Nous avons été achetés et instruits, nous avons été illuminés.

Regardez, frères, quel corps nous avons mangé !

Regardez, enfants, quel sang nous a enivrés !

Regardez l'alliance conclue avec notre Dieu, de peur de rougir, au jour terrible, au jour du jugement (cf 1Co 11,29).

Qui est à même de glorifier le mystère de la grâce ?

Nous avons été jugés dignes de participer au don.

Gardons-nous jusqu'à la fin, pour entendre sa voix bienheureuse, douce et sainte :

« Venez les bénis de mon Père, recevez en héritage le royaume préparé pour vous » (Mt 25,34)...

Bien-aimés, nous célébrons les merveilles du baptême de Jésus (cf Mc 10,38), sa sainte et vivifiante résurrection, par laquelle le salut a été donné au monde.

Nous en attendons tous l'heureux accomplissement, dans la grâce et la bienveillance de notre Seigneur Jésus Christ : à lui sont la gloire, l'honneur et l'adoration.

 

source:  Une hymne ancienne pour le Samedi saint Borgia, Frammenti eucaristici antichissimi, p. 46-50 (trad. Hamman, Prières des premiers chrétiens, DDB 1981, p. 162) 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Hélène
place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 2 mois
Seigneur, que Ton Corps dans la Sainte Eucharistie me console, me fortifie et me guérisse.
Monique DECORDE
place Rouen, il y a 2 mois
Pain des anges viens nous éclairer et nous rendre forts ,joyeux et en paix .
Françoise
 il y a 2 mois
Seigneur Jésus, Pain de Vie, corps ressuscité, Sang de la vigne du Père, Tu es notre viatique pour la route vers le Royaume. Garde-nous toujours désireux de Ton Eucharistie et brûle nos péchés par le feu de Ton Amour.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 2 mois
Le Pain vivant, le Pain de vie, il nous est proposé chaque jour A ce banquet, tu nous invites chaque jour ! Nourris-nous protège-nous.
Utilisateur effacé
 il y a 2 mois
Mon Dieu je crois j'adore j'espère et je vous aime.