Annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde - Hozana

Annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde

Annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde

Évangile de Jésus Christ selon saint Marc  (Mc 5, 1-20)

En ce temps-là, Jésus et ses disciples arrivèrent sur l’autre rive, de l’autre côté de la mer de Galilée, dans le pays des Géraséniens. Comme Jésus sortait de la barque, aussitôt un homme possédé d’un esprit impur s’avança depuis les tombes à sa rencontre ; il habitait dans les tombeaux et personne ne pouvait plus l’attacher, même avec une chaîne ; en effet on l’avait souvent attaché avec des fers aux pieds et des chaînes, mais il avait rompu les chaînes, brisé les fers, et personne ne pouvait le maîtriser.
Sans arrêt, nuit et jour, il était parmi les tombeaux et sur les collines, à crier, et à se blesser avec des pierres.
Voyant Jésus de loin, il accourut, se prosterna devant lui et cria d’une voix forte : « Que me veux-tu, Jésus, Fils du Dieu Très-Haut ?
Je t’adjure par Dieu, ne me tourmente pas ! »
Jésus lui disait en effet : « Esprit impur, sors de cet homme ! »
Et il lui demandait : « Quel est ton nom ? » L’homme lui dit : « Mon nom est Légion, car nous sommes beaucoup. »
Et ils suppliaient Jésus avec insistance de ne pas les chasser en dehors du pays. Or, il y avait là, du côté de la colline, un grand troupeau de porcs qui cherchait sa nourriture. Alors, les esprits impurs supplièrent Jésus : « Envoie-nous vers ces porcs, et nous entrerons en eux. »
Il le leur permit. Ils sortirent alors de l’homme et entrèrent dans les porcs. Du haut de la falaise, le troupeau se précipita dans la mer :
il y avait environ deux mille porcs, et ils se noyaient dans la mer. Ceux qui les gardaient prirent la fuite, ils annoncèrent la nouvelle dans la ville et dans la campagne, et les gens vinrent voir ce qui s’était passé. Ils arrivent auprès de Jésus, ils voient le possédé assis, habillé, et revenu à la raison, lui qui avait eu la légion de démons, et ils furent saisis de crainte.
Ceux qui avaient vu tout cela leur racontèrent l’histoire du possédé et ce qui était arrivé aux porcs. Alors ils se mirent à supplier Jésus
de quitter leur territoire. Comme Jésus remontait dans la barque, le possédé le suppliait de pouvoir être avec lui.
Il n’y consentit pas, mais il lui dit : « Rentre à la maison, auprès des tiens, annonce-leur tout ce que le Seigneur a fait pour toi dans sa miséricorde. »
Alors l’homme s’en alla, il se mit à proclamer dans la région de la Décapole ce que Jésus avait fait pour lui, et tout le monde était dans l’admiration.

Acclamons et Partageons la Parole du Seigneur!

Merci à Emmanuel pour l'illustration ! Si vous souhaitez vous aussi participer au partage de la Parole de Dieu par vos talents d'illustrateurs, n'hésitez pas à nous écrire sur le formulaire de contact.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

51 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Jean Michel
place Marseille, il y a 1 an
Il ne suffit pas de croire, car même les démons croient en Jésus et le reconnaissent. En effet les démons connaissent bien Jésus du temps où Jésus était en Dieu donc Dieu et où les démons ont suivi la rébellion de Lucifer alors chef des archanges à l'origine saint. La foi ET les oeuvres, voilà ce qui sauve Car même les prostituées vous devanceront au paradis.... Mat 21:31-32 31 Lequel des deux a fait la volonté du père ? Ils répondirent : Le premier. Et Jésus leur dit : Je vous le dis en vérité, les publicains et les prostituées vous devanceront dans le royaume de Dieu. 32 Car Jean est venu à vous dans la voie de la justice, et vous n'avez pas cru en lui. Mais les publicains et les prostituées ont cru en lui; et vous, qui avez vu cela, vous ne vous êtes pas ensuite repentis pour croire en lui. Saint Jacques apôtre nous en dit plus...:- LES DEMONS CROIENT AUSSI ET ILS TREMBLENT Jacques 2:18-26 18 Mais quelqu'un dira : Toi, tu as la foi; et moi, j'ai les oeuvres. Montre-moi ta foi sans les oeuvres, et moi, je te montrerai la foi par mes oeuvres. 19 Tu crois qu'il y a un seul Dieu, tu fais bien; les démons le croient aussi, et ils tremblent. 20 Veux-tu savoir, ô homme vain, que la foi sans les oeuvres est inutile ? 21 Abraham, notre père, ne fut-il pas justifié par les oeuvres, lorsqu'il offrit son fils Isaac sur l'autel ? 22 Tu vois que la foi agissait avec ses oeuvres, et que par les oeuvres la foi fut rendue parfaite. 23 Ainsi s'accomplit ce que dit l'Ecriture : Abraham crut à Dieu, et cela lui fut imputé à justice; et il fut appelé ami de Dieu. 24 Vous voyez que l'homme est justifié par les oeuvres, et non par la foi seulement. 25 Rahab la prostituée ne fut-elle pas également justifiée par les oeuvres, lorsqu'elle reçut les messagers et qu'elle les fit partir par un autre chemin ? 26 Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte.
Pierrette
place Pleslin-Trigavou, il y a 1 an
"Comme le corps sans âme est mort, de même la foi sans les oeuvres est morte." Merci Jean Michel, union de prière.
Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 1 an
En union de prière - Amen -
Guy
 il y a 1 an
Seigneur ,tu enlevé mes impuretés ,mes colères , tu ma rempli de ta lumière ,de nos discussions tu a façonné mon intelligence et tu dirige ma vie , je suis dans la joie et libre , cela fait partie de mes légions que tu a enlevés .Amen
Jean louis
 il y a 1 an
petite erreur je poursuivie je disait donc que j'avais trouver dans la revue Prions en église ce commentaire sur évangile du jour titre ;une vocation commun e ; l'homme libéré de l'esprit impur a trouvé sa vocation ;annoncer tout ce que le Seigneur a fait pour lui , proclamer sa miséricorde .Il s'agit en réalité de notre vocation commue .Lorsque le Christ nous libère , il nous enferme pas dans une relation exclusive qui serait une autre forme d'asservissement .IL nous envoie .Savons -nous reconnaître ce que le Christ a fait pour nous ? Savons-nous partager avec nos frères ? Signé part sœur Véronique Thiébaut , religieuse de l'Assomption Que dire de plus sommes assez conscient de notre délivrance que nous devons au CHRIST JESUS qui nous libère de tous nos entraves de tous nos péchés et nos marques amour , payé par le prix de son sang sur la croix et nous ouvre le chemin de la vie éternelle par sa résurrection qui commerce ici bas pour se poursuivre après notre passage dans ce monde avec DIEU pour éternité ainsi soit-il