Facebook PixelJ3 - « Nous sommes venus d'Orient adorer le roi » Mt 2, 1-12 - Hozana
Missions Etrangères de Paris

Missions Etrangères de Paris dans Trois jours de prière vers l'Epiphanie

Publication #3Initialement publiée le 7 janvier 2018

J3 - « Nous sommes venus d'Orient adorer le roi » Mt 2, 1-12

Nous sommes venus d'Orient adorer le roi - Mt 2, 1-12

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

"Jésus était né à Bethléem en Judée,
au temps du roi Hérode le Grand.
Or, voici que des mages venus d'Orient
arrivèrent à Jérusalem
et demandèrent :
« Où est le roi des Juifs qui vient de naître ?
Nous avons vu son étoile à l'orient
et nous sommes venus nous prosterner devant lui. »
En apprenant cela, le roi Hérode fut bouleversé,
et tout Jérusalem avec lui.
Il réunit tous les grands prêtres et les scribes du peuple,
pour leur demander où devait naître le Christ.
Ils lui répondirent :
« À Bethléem en Judée,
car voici ce qui est écrit par le prophète :
Et toi, Bethléem, terre de Juda,
tu n'es certes pas le dernier
parmi les chefs-lieux de Juda,
car de toi sortira un chef,
qui sera le berger de mon peuple Israël. »
Alors Hérode convoqua les mages en secret
pour leur faire préciser à quelle date l'étoile était apparue ;
puis il les envoya à Bethléem, en leur disant :
« Allez vous renseigner avec précision sur l'enfant.
Et quand vous l'aurez trouvé, venez me l'annoncer
pour que j'aille, moi aussi, me prosterner devant lui. »
Après avoir entendu le roi, ils partirent.

Et voici que l'étoile qu'ils avaient vue à l'orient
les précédait,
jusqu'à ce qu'elle vienne s'arrêter au-dessus de l'endroit
où se trouvait l'enfant.
Quand ils virent l'étoile,
ils se réjouirent d'une très grande joie.
Ils entrèrent dans la maison,
ils virent l'enfant avec Marie sa mère ;
et, tombant à ses pieds,
ils se prosternèrent devant lui.
Ils ouvrirent leurs coffrets,
et lui offrirent leurs présents :
de l'or, de l'encens et de la myrrhe.

Mais, avertis en songe de ne pas retourner chez Hérode,
ils regagnèrent leur pays par un autre chemin."

Commentaires

Noël et l'Épiphanie, ne sont que les deux faces d'un même mystère, qui commence dans le grand silence, caché dans la nuit à la crèche, pour se révéler au monde, Théophanie, l'adoration des mages. Dieu révélé aux hommes venus de loin, Dieu révélé au monde pour que le Monde puisse le connaître, et l'adorer. C'est pourquoi les Rois Mages, aux MEP sont nos Saints patrons, et l'Épiphanie une grande fête ; ceux qui ont suivi l'étoile étaient des sages venus d'Orient ! Alors allons à la crèche avec eux, pour un pèlerinage intérieur, et apprenons la leçon spirituelle des mages !

« Où est le roi des Juifs qui vient de naître ? Nous avons vu son étoile à l'orient » Mt 2,2 
Quand nous sommes souvent débordés dans nos préoccupations quotidiennes, il nous faut nous rappeler que pour les mages, tout a commencé parce qu'ils ont ouvert les yeux, ils ont regardé, ils cherchaient dans les astres, le signe de Dieu. Est-ce que nous sommes spirituellement éveillés, attentifs aux signes que Dieu veut nous donner dans notre vie ? Et si nous levions les yeux avec les mages, pour voir l'étoile, les signes que Dieu nous montre dans nos vies…

« Or, voici que des mages venus d'Orient arrivèrent à Jérusalem ; nous sommes venus nous prosterner devant lui » Mt 2,1.2
Les mages n'ont pas seulement observé l'étoile, mais ils se sont mis en route ! Une erreur spirituelle aurait été de rester sur place, et de ne pas passer à l'étape suivante : l'action. Ils ont dû sortir de leur zone de confort, pour suivre l'étoile. La deuxième leçon des mages, c'est que quand Dieu nous montre une direction, même si cela semble difficile, il faut se lever, et se déplacer. Vous me direz, vous en avez fait du chemin pour être là où vous êtes aujourd'hui en mission, mais il ne s'agit pas que de celui-là ! Il s'agit aussi du chemin intérieur : take action !

« Ils arrivèrent à Jérusalem et rencontrèrent » Hérode Mt 2,7
Hérode les convoqua, pour savoir où était Jésus, avec l'idée de le tuer… Celui qui veut trouver Jésus, devra inévitablement rencontrer des difficultés sur le chemin. Mais les mages furent avertis et assez sages pour ne pas retourner chez Hérode. Il nous faut être conscient que les difficultés et les oppositions, font partie du chemin spirituel, mais ne sont pas des obstacles si on leur fait face avec sagesse…

« Ils entrèrent dans la maison, ils virent l'enfant avec Marie sa mère ; et, tombant à ses pieds, ils se prosternèrent devant lui. Ils ouvrirent leurs coffrets, et lui offrirent leurs présents : de l'or, de l'encens et de la myrrhe » Mt 2,11
Une fois qu'ils ont adoré Jésus, ils lui offrent leurs plus beaux cadeaux, autrement dit, ce qu'ils ont de meilleur, et la nature de leurs offrandes révèle qui est Jésus ; l'or car il est roi, l'encens car il est Dieu, et la myrrhe pour signifier qu'il donnera tout par amour en mourant pour nous. C'est lorsque nous donnons ce que nous avons de meilleur, l'adoration véritable, que nous découvrons vraiment Dieu.

« Ils regagnèrent leur pays par un autre chemin » Mt 2,12 
Parce qu'il repartent différents, transformés, décapés. Il y a un avant et un après de la rencontre avec Jésus. Ils ont été changés, sanctifiés, renouvelés, recréés. Le chemin qu'ils prennent, c'est celui d'une existence transformée. Un peu comme les volontaires MEP au retour de leur mission qui souvent disent : ce que j'ai découvert en mission, de beau, de vrai, de grand, comment je vais pouvoir continuer de le vivre à mon retour ?

Les Rois mages, sont de vrais saints patrons, pour vivre un Noël différent, alors mettons nous en mouvement avec eux, soyons volontaires, et accrochons notre vie à une étoile !

P. Bernard de Terves, responsable du Volontariat MEP


Prions avec le Pape François pour les Chrétiens d'Asie

ainsi que les autres minorités religieuses. Qu'ils puissent vivre leur foi en toute liberté, et qu'ils se mettent tous les jours en route, à la suite du Christ.

Dans le mystère de l'Epiphanie, Seigneur, tu as révélé ton Fils unique aux nations, grâce à l'étoile qui les guidait ; daigne nous accorder, à nous qui te connaissons déjà par la foi, d'être conduits jusqu'à la claire vision de ta splendeur.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

J1 - « La gloire du Seigneur s'est levée sur toi » Is 60, 1-6

Publication #1Initialement publiée le 5 janvier 2018

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader