9 mai (Jour 1) : l'enfance en Galilée ; Jésus - Hozana

9 mai (Jour 1) : l'enfance en Galilée ; Jésus

9 mai (Jour 1) : l'enfance en Galilée ; Jésus

Galilée : l’enfance

Mariam Baouardy est née le 5 janvier 1846, à Ibillin, un petit village de Galilée à mi-chemin entre Nazareth et Haïfa. Ses parents, profondément croyants, portent une lourde épreuve : ils ne parviennent pas à mettre au monde d’enfant qui survive ; l’un après l’autre, douze garçons sont morts tout petits. Dans leur profonde douleur et confiance en Dieu, ils décident alors de faire un pèlerinage à pied à Bethléem pour aller prier à la crèche et demander à la Vierge Marie la grâce d’une fille. Mariam naît neuf mois plus tard. Elle est baptisée et confirmée selon la tradition gréco-catholique de sa famille.

L’année suivante, un petit frère, Boulos, vient ajouter à la joie de la famille. Mais Mariam n’a pas encore 3 ans lorsque son père meurt, puis quelques jours plus tard sa mère, emportée par la douleur. Voyant la mort arriver, son père avait pris Mariam dans ses bras, demandant à St Joseph d’être désormais son père et de veiller sur elle. A bien des reprises cette prière sera exaucée. Boulos est adopté par une tante maternelle, habitant un village voisin, et Mariam par un oncle paternel, de condition aisée. Quelques années plus tard, celui-ci s’installera à Alexandrie en y emmenant Mariam.

De ses années d’enfance en Galilée, il restera à Mariam tout à la fois l’émerveillement devant la beauté de la Création, la lumière, les paysages où tout lui parle de Dieu (cet émerveillement se reflètera plus tard dans les hymnes jaillies spontanément de son coeur au cours de certaines extases) et le sentiment profond que tout passe. Un petit incident la marque profondément : deux petits oiseaux meurent dans ses mains alors qu’elle entreprend de les laver énergiquement ; elle doit donc les enterrer, tristement, lorsqu’elle entend intérieurement cette parole qui la marquera pour toujours : "Vois, c’est ainsi que tout passe ; mais si tu veux me donner ton cœur, je te resterai toujours."

Texte de Mariam : "Jésus"

Quand Jésus regarde ses élus, son regard fait fondre le cœur. Oh ! ce regard ! Le Seigneur frappe à toutes les portes ; personne ne veut lui ouvrir ; il appelle, personne ne répond ; il attend, personne ne vient… Dédommagez-le ; ouvrez-lui votre cœur ; faites-le entrer dedans ; donnez-lui tout. Ne pensez qu’à lui, n’aimez que lui, faites tout pour lui…

Quand je vois Jésus, mon cœur est déchiré. Il a dit, ce Seigneur : Le Maître n’oublie pas sa servante, mais la servante oublie son Maître… Jésus n’est pas connu, Jésus n’est pas aimé !… Je voudrais être oiseau pour courir tout l’univers, pour crier : Vous seul, vous seul, mon Dieu !…

Il est doux d’entendre parler de Jésus, mais plus doux d’entendre Jésus lui-même…

Il est doux de penser à Jésus, mais plus doux de le posséder…

Il est doux de prêter l’oreille à Jésus, mais plus doux de faire sa volonté…

Aujourd'hui, je prends du temps pour redire à Jésus quelle place il a dans ma vie !

Icône : la grotte

Ce détail de l'icône de Mariam symbolise différents moments de sa vie. On peut reconnaître ici la grotte de Bethléem qui évoque le pèlerinage de ses parents auprès de la Vierge pour avoir une fille !

 

Esprit-Saint, inspirez-moi ;

Amour de Dieu, consumez-moi ;

Au vrai chemin conduisez-moi ;

Marie, ma Mère, regardez-moi ;

Avec Jésus, bénissez-moi ;

De tout mal, de toute illusion,

De tout danger préservez-moi.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

13 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Colette
Colette place Thiès, il y a 4 ans
Il est doux d’entendre parler de Jésus, mais plus doux d’entendre Jésus lui-même… Il est doux de penser à Jésus, mais plus doux de le posséder… Il est doux de prêter l’oreille à Jésus, mais plus doux de faire sa volonté… Mariam de Jésus, tes parents ont perdu 12 enfants avant ta naissance miraculeuse due à la Vierge Marie. En cette neuvaine, intercède pour Berthe, Joséphine, Sylvie, Jeanne, Michèle, Corine, Marie Pierre, Monique, Emilienne, Coura et toutes ces femmes qui désirent enfanter. Prie pour nous Mariam auprès de Jésus Crucifié. Amen
Olivier GdG
Olivier GdG place Cluny, il y a 4 ans
Jour de mon anniversaire où nous avons renouveler avec mon épouse nos vœux de baptême avec la Consécration à Marie de saint Louis-Marie Grignon de Monfort avec Marthe Robin au Foyer de Charité de Chateauneuf de Galaure et priant Mariam. Quelle gràce!
Olivier GdG
Olivier GdG place Cluny, il y a 4 ans
S'abandonner à la Divine Providence, s'en remettre à son Fils ne déçoit jamais. Notre dessein est dans les mains de Dieu.
Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 4 ans
Qui dit que Jésus n'est pas aimé, moi, il est toujours dans mon cœur -
Jean-Claude
Jean-Claude place Abidjan, il y a 4 ans
Amen !
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies