Jour 13 - Samedi 16 déc. : Jésus est-il le bienvenu dans nos vies ? - Hozana

Jour 13 - Samedi 16 déc. : Jésus est-il le bienvenu dans nos vies ?

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu, 17, 10-13

Descendant de la montagne, les disciples interrogèrent Jésus :
« Pourquoi donc les scribes disent-ils que le prophète Élie doit venir d’abord ? »
Jésus leur répondit : « Élie va venir pour remettre toute chose à sa place.
Mais, je vous le déclare :Élie est déjà venu ;
au lieu de le reconnaître, ils lui ont fait tout ce qu’ils ont voulu.
Et de même, le Fils de l’homme va souffrir par eux. »
Alors les disciples comprirent qu’il leur parlait de Jean le Baptiste.

Méditation

A l'époque de Jésus, la foi juive attendait avec impatience les « derniers jours » ou l'heure de la fin du monde. Ce n'était pas une crainte mais une espérance. En effet, à l'époque de Jésus, le peuple juif est occupé par les Romains. C'est une occupation dure et violente. Alors, le peuple juif espère que le Messie promis va venir les délivrer. Lorsque le Seigneur viendrait dans la gloire, il allait s'occuper des affaires de ce monde et instaurer enfin le paradis sur terre. Petit à petit, une conviction s'était manifestée chez les Juifs. L'approche de la venue du Messie sera signalée par un précurseur. On a petit à petit imaginé que ce précurseur serait le prophète Elie. Le prophète Elie est le plus grand prophète du peuple juif. Prophète pour le peuple d'Israël au 9e siècle av. J.-C., son ministère a lieu  après la mort du roi Salomon. Il a sans cesse dénoncé le manque de ferveur des juifs à l'époque. Il leur a remonté le moral. Nous trouvons son histoire dans le second Livre des Rois, dans l'Ancien Testament. Aussi, à l'époque de Jésus, on attend le prophète Elie.  Peu de temps avant cette scène, les disciples de Jésus avaient une vision de Jésus transfiguré dans la gloire et accompagné par Moïse et Elie (Mt 17, 1-13) Evidemment, ce dernier événement restait encore dans leur esprit. Ils demandent donc à Jésus de confirmer le rôle d'Elie comme précurseur de la Fin des Temps. La réponse de Jésus est inattendue à plus d'un titre. Le véritable précurseur est Jean-Baptiste. Comme le prophète Elie, il doit rappeler la ferveur du peuple. Comme Elie, il ne sera pas compris. Comme Elie, il sera maltraité et ce sera aussi le destin de Jésus lui-même. Une fois de plus, nous sommes invités à entrer dans le style de Dieu. La venue de Jésus était destinée à amener le royaume de Dieu sur la terre avec l'offre du salut pour tous. Mais à l'époque, on a refusé celui qui portait le message. Par notre préparation à Noël, nous pouvons nous assurer que Jésus est bienvenu dans nos vies - même si son message transforme certaines de nos valeurs dans nos têtes.

Actions concrètes

Aujourd’hui encore, le peuple juif attend le Messie, donc le prophète Elie qui doit venir juste avant. Pour les repas de fêtes, il est d'usage dans les familles juives de mettre une place en plus à table, au cas où Elie viendrait frapper à la porte. Pour les fêtes de fin d'année, je regarde si je ne peux pas inviter une personne seule ou isolée, de ma famille ou de mon voisinage. Je me renseigne aussi si je peux aider pour le repas solidaire de Noël à l'église Sainte Pauline :

http://www.saintepauline.fr/goFolder.do?f=&aId=3753449444519968806

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6