De la vie intérieure 2 - Hozana

De la vie intérieure 2

De la vie intérieure 2

« La vie intérieure est à la sainteté ce qu'est à l'arbre la sève, et à la sève la racine.

Ce qu'il y a de certain c'est que le degré de la vie intérieure fait le degré de la vertu et de la perfection, que plus une âme est intérieure, plus elle est éclairée des lumières divines ; forte dans le devoir, heureuse dans le service de Dieu, tout la recueille, tout lui profite, tout l'unit intimement à Dieu. On peut définir la vie intérieure : la vie de famille avec Dieu et ses saints.

Ô adorateurs, vous devez vivre plus que tout autre de la vie intérieure de Jésus. C'est votre grâce, c'est votre fin. Vous devez être des adorateurs en esprit et en vérité, vous êtes la garde d'honneur du Dieu caché. En l'Eucharistie, sa vie est tout intérieure. Il y voile son corps pour que vous ne vous mettiez en rapport qu'avec son esprit et son cœur ; sa parole est tout intérieure, ses vertus même sont voilées, afin que vous alliez jusqu'à leur principe, son amour divin et infini.

Mais comment arriver à cet état de vie intérieure, principe et perfection de la vie extérieure ? Il n'y a qu'un seul moyen, qu'une seule voie pour arriver à ce règne intérieur de Dieu : c'est le recueillement. »

St Pierre-Julien Eymard (PA 93,1)

En ce temps de l'Avent où la Vierge intérieure laisse Jésus se former en elle,
adorons en nous-même Celui qui vient.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6