5ème jour : le bon larron, modèle de sainteté - Hozana
Famille Chrétienne

Famille Chrétienne dans 9 jours pour découvrir le saint qui dort en vous !

Publication #5Initialement publiée le 13 décembre 2017

5ème jour : le bon larron, modèle de sainteté

5ème jour : le bon larron, modèle de sainteté

Marie : 

« Je crois qu'on a bien désamorcé tous les pièges autour de la notion si mal comprise de sainteté, non ? Reste à écarter une dernière fausse piste : celle du « il est trop tard pour que je change », avec sa variante : « Vu tous les péchés que j'ai faits, le paradis, je peux faire une croix dessus. »

La réponse de Christine Ponsard :

« (…) Du fond de sa misère, le bon larron crie vers Jésus. « Vraiment il pouvait dire devant la croix de Jésus : “Croix, mon unique espérance.” Jamais le mot “unique” n'a pris un tel sens absolu, rigoureux, exclusif. Il n'a espéré, lui qui n'avait rien de valable en lui à présenter, que du pur don, de la pure générosité du Sauveur. [...] Le bon larron, désespérant complètement en tout ce qui est humain ou terrestre, a placé son unique espérance en la seule croix de Jésus, à l'exclusion de toute autre chose. » (Idées modernes, réponses chrétiennes, par Jean Daujat, Téqui).

Voilà ce qui nous est demandé : mettre notre espérance en la seule croix de Jésus. Compter, non pas sur nos richesses, matérielles et spirituelles, ni sur nos bonnes actions, ni sur nos vertus, ni sur notre réussite, non : sur Jésus. Et Jésus crucifié.

(…) Quelle que soit la gravité de mon péché, la sainteté est pour moi. Jésus me demande seulement de suivre la voie du bon larron : il a eu le courage d'avouer ses fautes avec humilité et, en même temps, la confiance folle de réclamer la miséricorde. Ce n'est pas le péché qui est dramatique, c'est de douter de la miséricorde, comme si Jésus n'était pas mort pour tous les pécheurs, même les pires ; c'est aussi le refus de voir mon péché, de le nommer comme tel, par orgueil. (…) »

 

Découvrez la totalité de la chronique de Christine Ponsard dans l'ouvrage La sainteté, c'est pour les héros ou pour moi aussi ? Et retrouvez Marie sur sa page Facebook et son blog.

Parole de feu

Si j'avais commis tous les crimes possibles, j'aurais toujours la même confiance, je sens que toute cette multitude d'offenses serait comme une goutte d'eau jetée dans un brasier ardent. (Sainte Thérèse de Lisieux, Derniers entretiens, 11 juillet 1897)


Prière à la Miséricorde Divine

"Dieu, Père miséricordieux,
qui as révélé Ton amour
dans ton Fils Jésus-Christ,
et l'as répandu sur nous
dans l'Esprit Saint Consolateur,
nous Te confions aujourd'hui
le destin du monde
et de chaque homme.
Penche-toi sur nos péchés,
guéris notre faiblesse,
vaincs tout mal,
fais que tous les habitants de la terre
fassent l'expérience de ta miséricorde,
afin qu'en Toi, Dieu Un et Trine,
ils trouvent toujours la source de l'espérance.
Père éternel,
pour la douloureuse Passion
et la Résurrection de ton Fils,
accorde-nous ta miséricorde,
ainsi qu'au monde entier !
Amen."

Saint Jean Paul II – 17 août 2002

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

1er jour : être saint, n'est-ce pas trop exigeant ou ennuyeux ?

Publication #1Initialement publiée le 9 décembre 2017

2ème jour : tous saints !

Publication #2Initialement publiée le 10 décembre 2017

3ème jour : héros et saints, points communs et différences

Publication #3Initialement publiée le 11 décembre 2017

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader