Mardi 12 décembre : se libérer du perfectionnisme - Hozana

Mardi 12 décembre : se libérer du perfectionnisme

Mardi 12 décembre : se libérer du perfectionnisme

Marie :

« Vous, je en sais pas, mais moi, quand je prends de bonnes résolutions, cela tient (au mieux) deux semaines. Dans tous les domaines, sport ou prière. Résultat : je me dis que je suis nulle et je retourne végéter sur mon canapé. Super... il est temps de comprendre définitivement que la sainteté n’est PAS un perfectionnisme moral. Car derrière cette course à l’image idéalisée de soi-même se cache un subtil orgueil spirituel... »

 

La réponse du Père Marie-Michel, cofondateur de l’école Jeunesse-Lumière et fondateur du Carmel de Marie Vierge missionnaire :

 « Un jour, dans son carmel, Thérèse reçoit en plein cœur cette vérité : « Je suis trop petite pour gravir le rude escalier de la perfection » (Manuscrit C 3r°). En réalité, elle a fait l’expérience incontournable de cet « impossible à l’homme » annoncé par Jésus dans l’Évangile (Mc 10, 27). Cela semble dire qu’à travers les motivations les plus ferventes de notre foi, il y a toujours un moment où l’on plafonne, où l’on touche une douloureuse limite. Alors, la sainteté est-elle impossible ?

Thérèse a fait le tour de la question et remarque : « Nous nous surprenons parfois à désirer ce qui brille... Rangeons- nous plutôt parmi les imparfaits, les petits que le Bon Dieu doit soutenir à chaque instant... Oui, il suffit de supporter ses imperfections avec douceur, voilà la vraie sainteté ! » (Lettre 243)

Cela veut dire qu’il y a une fausse sainteté à démasquer : ce perfectionnisme inconscient où se cache un subtil orgueil spirituel. Véritable prison où il faut correspondre à une image plutôt qu’adorer un Visage. À partir de là, on n’écoute plus et l’on tombe dans l’illusion de saint Pierre : « Je donnerai ma vie pour toi ! » ( Jn 13, 37) Car comme lui, on veut bien suivre le Christ et porter sa croix, mais avec la secrète prétention d’y arriver tout seul. (…) »

 

Découvrez la totalité la réponse du Père Michel-Marie dans l’ouvrage La sainteté, c’est pour les héros ou pour moi aussi ? Et retrouvez Marie sur sa page Facebook et son blog.

 

Parole de feu

« L’ascenseur qui doit m’élever jusqu’au Ciel, ce sont tes bras, Ô Jésus ! Pour cela, il faut que je reste petite. » Sainte Thérèse de Lisieux

Prière

O Jésus, doux et humble de cœur Exauce-moi

Du désir d’être estimé, Délivre-moi, Jésus

Du désir d’être vanté Délivre-moi, Jésus

Du désir d’être honoré Délivre-moi, Jésus

Du désir d’être loué Délivre-moi, Jésus

Du désir d’être préféré aux autres Délivre-moi, Jésus

Du désir d’être consulté Délivre-moi, Jésus

Du désir d’être approuvé Délivre-moi, Jésus

De la crainte d’être humilié Délivre-moi, Jésus

De la crainte d’être méprisé Délivre-moi, Jésus

De la crainte de souffrir des refus Délivre-moi, Jésus

De la crainte d’être calomnié Délivre-moi, Jésus

De la crainte d’être oublié Délivre-moi, Jésus

De la crainte de paraître ridicule Délivre-moi, Jésus

De la crainte d’être injurié Délivre-moi, Jésus

De la crainte d’être suspecté Délivre-moi, Jésus

Cardinal Merry del Val, secrétaire d’État de S. Pie X

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Hélène
place Saint-Augustin-de-Desmaures, le mois dernier
Seigneur, merci de nous rendre ce chemin praticable.
Hélène
place Aix-en-Provence, le mois dernier
C'est Toi Marie qui me montre le chemin vers ton Fils. Merci. Amen
Marie therese
place Carcès, le mois dernier
Amen !!! 💖💖💖
Chantal
 le mois dernier
O JESUS DOUX HUMBLE DE COEUR EXAUCE MOI AINSI LE COUPLE CEDRIC ET CHRISTINE EXAUCE MOI AMEN
Christelle
place Lyon, le mois dernier
AMEN