Jour 4 - LE DON - Les deux petites pièces de la veuve - Hozana

Jour 4 - LE DON - Les deux petites pièces de la veuve

Chers Priants,

Aujourd'hui,  nous vous proposons une reflexion sur le don.

Suis-je prêt, moi aussi, à tout donner au Seigneur ? Ou est-ce que je lui laisse seulement les miettes qui tombent de ma table ? 

En plus de la générosité, ce passage de l’Évangile nous enseigne  la vertu de l’humilité. Alors que les pharisiens aiment bien que leurs actions soient visibles, la pauvre veuve, elle, ne cherche que le regard de Dieu. Elle vit devant Dieu, non devant les hommes. Or, voilà justement la conclusion de la controverse qui a opposé le Christ aux pharisiens dans les chapitres précédents de l’Évangile de saint Luc : la vraie religion n’est pas une question d’apparence, mais de cœur !
Comme le Christ aime cette humble femme ! Comme il aime les personnes qui ne pensent pas à leur image ou leur renommée, mais qui donnent à Dieu la première place ! Est-ce que je cherche à vivre sous le regard de Dieu ? Suis-je prêt à faire le bien, même au risque de recevoir des critiques et du mépris ? Seigneur, quelques jours après cet épisode, tu es mort sur la croix, ignoré, méprisé et abandonné. Tu m’as montré que ce qui est important, ce n’est pas l’apparence, mais le cœur. Rends-moi humble, Seigneur ! (Cette méditation a été écrite par Frère Benoît Terrenoir, LC)

Evangile selon St Luc, chapitre 21, 1-4

En regardant, il vit les riches qui mettaient leurs offrandes dans le Trésor. Il vit aussi une veuve misérable qui y mettait deux petites pièces, et il dit: " Vraiment, je vous le dis, cette pauvre veuve a mis plus que tous.Car toux ceux-là, c'est de leur superflu qu'ils ont mis aux offrandes à Dieu; mais elle, c'est de son indigence qu'elle a mis tous les moyens de subsistance qu'elle avait. "Comme quelques-uns disaient du temple qu'il était orné de belles pierres et d'offrandes votives, il dit:" Des jours viendront où, de ce que vous regardez, il ne sera pas laissé pierre sur pierre qui ne soit renversée. "Et ils l'interrogèrent, disant: " Maître, quand donc ces choses arriveront-elles, et quel sera le signe quand ces choses seront près d'avoir lieur? "Il dit: " Prenez garde qu'on ne vous induise en erreur. Car beaucoup viendront sous mon nom, disant: " C'est moi, " et " Le temps est arrivé. " N'allez pas à leur suite.Quand vous entendrez parler de guerres et de bouleversements, ne soyez pas terrifiés; car il faut que cela arrive d'abord; mais ce n'est pas tout de suite la fin. "Il leur dit alors: " On se dressera nation contre nation, royaume contre royaume.Il y aura de grands tremblements de terre et, par endroits, des pestes et des famines, et il y aura des choses effrayantes et de grands signes (venant) du ciel.Mais, avant tout cela, on mettra la main sur vous, on vous poursuivra, on vous livrera aux synagogues et aux prisons, on vous emmènera devant rois et gouverneurs, à cause de mon nom.(Cela) aboutira pour vous au témoignage.Prenez donc la résolution de ne pas vous exercer par avance à vous défendre,car moi, je vous donnerai bouche et science, auxquelles tous vos adversaires ne pourront ni résister ni contredire.Vous serez livrés même par vos parents, vos frères, vos proches et vos amis, et ils en feront mettre à mort d'entre vous.Vous serez en haine à tous à cause de mon nom.Et pas un cheveu de votre tête ne périra.C'est par votre constance que vous gagnerez vos âmes.Mais lorsque vous verrez des armées investir Jérusalem, sachez alors que sa désolation est arrivée.Alors, que ceux (qui seront) dans la Judée s'enfuient dans les montagnes, que ceux (qui seront) dans la (ville) s'en éloignent, et que ceux (qui seront) dans les campagnes n'y rentrent pas.Car ce seront des jours de châtiment, en accomplissement de tout ce qui est écrit.Malheur aux femmes qui seront enceintes et à celles qui allaiteront en ces jours-là, car il y aura grande détresse sur la terre et colère contre ce peuple!Ils tomberont au fil de l'épée et ils seront emmenés captifs dans toutes les nations, et Jérusalem sera foulée aux pieds par les Gentils, jusqu'à ce que les temps des Gentils soient accomplis.Et il y aura des signes dans le soleil, dans la lune et dans les astres, et, sur la terre, une angoisse des nations inquiètes du fracas de la mer et de son agitation,les hommes expirant de frayeur et d'anxiété pour ce qui doit arriver à l'univers, car les puissances des cieux seront ébranlées. Alors on verra le Fils de l'homme venant dans une nuée avec grande puissance et grande gloire. Quand ces choses commenceront à arriver, redressez-vous et relevez la tête, parce que votre délivrance approche. "Et il leur dit une parabole: " Voyez le figuier et tous les arbres: quand déjà ils bourgeonnent, à cette vue vous savez de vous-mêmes que déjà l'été est proche.Ainsi, quand vous verrez ces choses arriver, sachez que le royaume de Dieu est proche.Je vous le dis, en vérité, cette génération ne passera point que toutes (ces) choses ne soient arrivées.Le ciel et la terre passeront, mais mes paroles ne passeront point.Prenez garde à vous-mêmes, de peur que vos coeurs ne s'alourdissent dans les excès de table, l'ivrognerie et les soucis de la vie, et que ce jour ne fonde sur vous à l'improviste,comme un filet; car il viendra sur tous ceux qui habitent sur la face de la terre entière.Veillez donc et priez en tout temps, afin que vous soyez en état d'échapper à tout ce qui doit arriver et de vous maintenir devant le Fils de l'homme. "Pendant le jour, il enseignait dans le temple, mais il en sortait pour aller passer la nuit au mont dit des Oliviers.Et tout le peuple, de bon matin, venait à lui dans le temple pour l'écouter.

Prière de la neuvaine, Glorieux saint Joseph

Glorieux saint Joseph, époux de Marie, accordez-nous votre protection paternelle, nous vous en supplions par le Cœur de Jésus-Christ. Ô vous dont la puissance infinie s'étend à toutes nos nécessités et sait nous rendre possibles les choses les plus impossibles, ouvrez vos yeux de père sur les intérêts de vos enfants. Dans l'embarras et la peine qui nous pressent, nous recourons à vous avec confiance ; daignez nous prendre sous votre charitable conduite et réglez pour nous cette affaire si importante et si difficile qu'est le développement de CredoFunding. Faites que son heureuse issue tourne à la gloire de Dieu et au bien de ses dévoués serviteurs. Ainsi soit-il. (Saint François de Sales)

Prière du Notre Père. 

L'équipe CredoFunding en union de prières

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Josianne
place Abidjan, il y a 4 mois
Amen
Jean-Mary
place Port-au-Prince, il y a 4 mois
Amen.