Neuvaine pour l'engagement des catholiques dans la Cité - Jour 9 - Hozana

Neuvaine pour l'engagement des catholiques dans la Cité - Jour 9

Neuvaine pour l'engagement des catholiques dans la Cité - Jour 9

Jour 9 – La civilisation de l’amour

QUE FAIRE POUR LA DIGNITE DE LA PERSONNE HUMAINE ?

Le bien commun est toujours orienté vers le progrès des personnes nous dit le Catéchisme de l’Eglise Catholique, véritable guide sur le chemin du bonheur, voulu par Jean-Paul II pour être donné à tous les hommes :

L’ordre des choses doit être subordonné à l’ordre des personnes, et non l’inverse. Cet ordre a pour base la vérité, il s’édifie dans la justice, il est vivifié par l’amour. (CEC 1912)

Tous les hommes de bonne volonté sont appelés à construire la « Civilisation de l’amour » qui seule respecte en plénitude la dignité de la personne humaine. (…)

L’enjeu culturel et spirituel pour la dignité de la personne humaine est donc immense. A vouloir tout régler dans l’instant nous pourrions ne jamais rien faire de durable. Le pape François, dans la ligne de Jean-Paul II, nous encourage donc à initier des processus qui deviendront avec le temps des changements culturels et historiques car « nous sommes toujours plus féconds quand nous nous préoccupons plus d’élaborer des processus que de nous emparer des espaces de pouvoir (Laudato Si n°171) ».

Si « l’Homme est la route de l’Eglise », il faut que l’homme « n’ait pas peur d’accueillir le Christ et d’accepter son pouvoir ». Le Christ sait « ce qu’il y a dans l’homme ! Et lui seul le sait ! » (Jean-Paul II – 22 octobre 1978). Lui seul peut sauver l’homme. Lui seul est « le Chemin, la Vérité et la Vie ».

Personne et Société, anthropologie politique à l’école de saint Jean-Paul II, Bruno de Saint Chamas

 

A l’école de l’action avec saint Jean-Paul II

 Karol Wojtyla est né en Pologne en 1920. Avant d’entrer au séminaire, il suit des études de lettres à Cracovie, interrompues par le travail obligatoire imposé par l’occupant nazi. De ces quatre années durant lesquelles il travaille comme ouvrier, il garde une grande préoccupation pour la question du travail et les problèmes sociaux : « Je n’oublie pas les années difficiles où j’ai moi-même fait directement l’expérience d’un travail physique […]. Je sais parfaitement combien il est nécessaire que le travail ne soit pas source d’aliénation ».

Les nazis, et plus tard les communistes, cherchent à briser les racines culturelles de l’identité polonaise, Karol Wojtyla entre en résistance en intégrant une troupe de théâtre clandestine. Il entre au séminaire clandestin en 1942 et est ordonné prêtre en 1946. Plus jeune évêque polonais en 1958, cardinal en 1968, il devient le premier pape catholique polonais le 16 octobre 1978. Par son exemple et sa parole, il contribue à la chute du bloc communiste. Pour lui, il s’agit d’une victoire culturelle, la Pologne s’est libérée du joug communiste parce qu’« elle a conservé son identité, […] non en s’appuyant sur les ressources de la force physique, mais uniquement en s’appuyant sur sa culture. »

Durant sa vie, Saint Jean-Paul II a fait l’expérience du mal, il s’agit donc pour lui d’une question existentielle et non seulement philosophique, qui le conduit à se demander « qui est l’homme ? ». Dans la droite ligne de Gaudium et spes, il cherche à appliquer l’anthropologie chrétienne à la problématique sociale de notre siècle. Nous pouvons aujourd’hui encore nous mettre à son école pour acquérir une formation et des méthodes d’action cohérentes : 

L’homme, seule créature sur terre que Dieu a voulu pour elle-même ne peut pleinement se trouver que par le don désintéressé de lui-même. (Gaudium et spes, 24 .3)     

PRIERE DE LA COMMUNAUTE - Seigneur, suscitez chez tous les laïcs catholiques l'ardent désir d’œuvrer à l'établissement de la Civilisation de l'Amour énoncée par Saint Jean-Paul II. Affermissez la foi des chrétiens et la conscience des hommes de bonne volonté. Envoyez-nous votre Esprit Saint, qu'il éclaire notre intelligence et nous inspire ce que nous devons dire et faire dans toutes nos actions au service de la Cité. Bénissez ces actions et accordez-nous de toujours trouver les possibilités matérielles et financières qui permettront à notre oeuvre d'être au service de nos frères en vue du bien commun. Amen

Colloque des catholiques en action - 18 novembre 2017 : http://www.ichtus.fr/ 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-Thérèse
Marie-Thérèse place Quincy-Voisins, il y a 2 ans
En union de prières - Amen -
Guillaume
Guillaume place Mainvilliers, il y a 2 ans
"L’ordre des choses doit être subordonné à l’ordre des personnes, et non l’inverse. Cet ordre a pour base la vérité, il s’édifie dans la justice, il est vivifié par l’amour. (CEC 1912)" UDP
Marie-guy
Marie-guy place Orbigny, il y a 2 ans
Union de priere.Amen Alleluia 🙏
Marie Jeanne
Marie Jeanne place Tours, il y a 2 ans
Saint Jean Paul Ii , je te confie mon frère Francis, qui maintenant à la retraite, consacre son temps auprès de St Martin , à aider les hommes en perte de dignité. Que Dieu l'aide à remplir cette belle mission.
Ce site utilise des cookies. Plus d'informations sur les cookies