Facebook Pixel2e jour : Dieu me veut heureux ! - Hozana
Juliette

Juliette dans Neuvaine à Sainte Anne pour les célibataires

Publication #2Initialement publiée le 17 décembre 2017

2e jour : Dieu me veut heureux !

2e jour : Dieu me veut heureux !

PAROLE DE DIEU (Ba 5, 1-5)

Jérusalem, quitte ta robe de tristesse et de misère et revêts pour toujours la belle parure de la Gloire de Dieu. Couvre-toi du manteau de la justice, celle qui vient de Dieu, et mets sur ta tête le diadème de la gloire de l’Eternel. Dieu va déployer ta splendeur à toute la terre qui est sous le ciel, car Dieu pour toujours te donnera ces noms : « Paix-de-la-Justice et Gloire-de-la-piété-envers-Dieu ». Debout, Jérusalem, place-toi sur la hauteur et tourne ton regard vers l’Orient. Vois tes enfants rassemblés du levant au couchant par la parole du Dieu Saint ; ils se réjouissent parce que Dieu se souvient.

Au 2e jour de notre retraite préparatoire à Noël, Dieu nous invite à la joie ! Bienheureux sommes-nous d’être aimés de notre Père du Ciel. L’appel à la Joie, n’est-ce pas l’une des clés d’un saint Avent ? La liturgie nous propose presque tous les jours une Parole de joie. Dieu se souvient de nous : un Sauveur nous est promis, il va naître dans la nuit de Noël.

Nous sommes peut-être déprimés, dans une grande souffrance à cause de notre célibat. L’idée de quitter nos sécurités, nos projets très humains, etc. nous rend peut-être tristes ou bien nous sommes découragés. Et pourtant, cette parole est pour nous, pour moi, aujourd’hui. Aujourd’hui (pas hier, pas demain !), dimanche, jour du Seigneur, décidons de quitter notre robe de tristesse et de misère pour revêtir la robe de la gloire de Dieu, la robe de notre baptême. 

Reconnaissons ceci : notre Dieu n’est-il pas le Roi des rois et le Seigneur des seigneurs ? Et rappelons-nous : par notre baptême, nous sommes devenus prêtres, prophètes et rois. Nous sommes devenus fils et filles de Dieu, fils et filles du Roi des rois, et Seigneur des seigneurs. C’est une robe et un diadème ou une couronne de prince et de princesse que nous sommes appelés à revêtir. C’est quand même plus classe de les porter en se tenant debout ! 

Les évangiles apocryphes racontent que sainte Anne, triste de ne pas voir revenir Joachim, et de surcroit sans descendance, se lamentait et pleurait. Sa servante lui a apporté un diadème en lui disant de le revêtir, puisque c’était un jour de fête du Seigneur et qu’elle était fille de roi. Et sainte Anne a obéi, non pour contenter sa servante, mais pour plaire à Dieu !

Arrêtons-nous un instant, fermons les yeux, et prenons conscience de notre posture. Nous sommes assis ou debout ? Peu importe. Bien souvent nous sommes avachis, courbés. Prenons appui dans nos fesses spécialement dans nos ischions (les pointes des fesses !) – ou dans nos pieds si nous sommes debout – et redressons-nous, laissons-notre ange gardien tirer sur un fil invisible situé en haut de notre tête pour étirer notre colonne vertébrale. Relâchons nos épaules et prenons une bonne inspiration. Ne respirons-nous pas mieux quand nous nous redressons ? Je vous assure, la couronne que nous sommes appelés à revêtir tiendra plus solidement sur notre tête. (Cela évite aussi de regarder ses pieds et de couler.) Et notre habit de fête sera vraiment mis en valeur. Dernière chose, si ça ne vous est pas venu naturellement, desserrez la mâchoire, et essayez d’esquisser un sourire. Même un tout petit. Comme si vous vouliez sourire à votre ange gardien, à Sainte Anne que nous invoquons en cette neuvaine, à Dieu qui nous revêt de notre habit de fête. Je suis sûre que ce petit exercice, répété régulièrement vous fera du bien ! Et vous vous entrainerez ainsi à sourire à votre futur(e).

Je suis sûre d’une chose, la joie et la croix ne sont pas contradictoires. Les grands mystiques en témoignent. Alors voulez-vous, avec moi, adopter, la B-Attitude* (ou la Béatitude…) ? B, comme beau, bien, bon, bienveillant, bénédiction… Dieu nous veut heureux, Il a un projet de bonheur pour chacun d’entre nous, alors, entrainons-nous. La B-Attitude, c’est s’efforcer de bannir toute parole de critique, de plainte, etc. Au contraire, c’est dire du bien, c’est reconnaitre ce qui est beau et bon, un beau paysage, un beau bâtiment, une belle œuvre d’art, savourer un bon plat, écouter de la belle musique, être bienveillant auprès de ceux qui nous entourent, dans notre milieu familial, professionnel, amical, paroissial… C’est bénir et rendre grâce en toutes circonstances comme le dit St Paul (1Th 5,16-18). Pas de panique, on fait un premier pas en s’exerçant un peu aujourd’hui, et le 2e pas, demain, sera plus facile. 

Pour nous aider, voici un extrait du Cantique des Créatures de St François d’Assise :

Très-Haut, tout-puissant et bon Seigneur, à vous appartiennent les louanges, la gloire et toute bénédiction ; on ne les doit qu'à vous, et nul homme n'est digne de vous nommer. Loué soit Dieu, mon Seigneur, à cause de toutes les créatures, et singulièrement pour notre frère messire le soleil, qui nous donne le jour et la lumière ! Il est beau et rayonnant d'une grande splendeur, et il rend témoignage de vous, ô mon Dieu ! Loué soyez-vous, mon Seigneur, pour notre sœur la lune et pour les étoiles ! Vous les avez formées dans les cieux, claires et belles. […] Loué soit mon Seigneur pour notre sœur l'eau, qui est très utile, humble, précieuse et chaste ! […] Loué soyez-vous mon Seigneur, à cause de ceux qui pardonnent pour l'amour de vous, et qui soutiennent patiemment l'infirmité et la tribulation ! Heureux ceux qui persévéreront dans la paix ! Car c'est le Très-haut qui les couronnera.  […] 

O Sainte Anne, garde nous dans la paix et la louange, et aide-nous à revêtir notre vêtement de fils et filles bien-aimés du Père, et à accueillir le plan de bonheur que Dieu a pour nous.

Notre Père

Je vous salue Marie,

Gloire au Père

* La B-Attitude m'a été inspirée par la lecture du livre de François Garagnon : "Jade et les sacrés mystères de la vie"

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publication précédente

1er jour : Quitter...

Publication #1Initialement publiée le 16 décembre 2017

26 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader