Jour 27 - Apprendre la confiance totale comme un petit enfant…

Jour 27 - Apprendre la confiance totale comme un petit enfant…

Le cœur à cultiver

Garder un cœur d'enfant dans la relation avec Dieu, c'est la grâce bien connue de la petite Thérèse, de Saint François, de Sainte Catherine de Sienne. La petite Thérèse, notamment, a des désirs immenses, infinis : elle voudrait avoir toutes les vocations (prêtre, martyre, zouave pontifical…)

D'un autre côté, il y a le quotidien et les blessures qu'elle a dans son cœur qui vont l'amener vers les 10 ans dans la maladie psychique : ce sentiment d'abandon qui s'enracine dans l'histoire de sa famille, dans sa place après deux jeunes frères qui sont morts. Elle est confiée à une nourrice qu'elle n'arrive pas à accepter, cela renforce son sentiment d'abandon. Et cela va revenir plusieurs fois dans sa vie, au plus profond d'elle, comme cette impossibilité de vivre…

Chemin faisant, elle tisser des liens de plus en plus forts avec le Seigneur. Elle va découvrir qu'aimer Dieu, Sa richesse, Sa sainteté, est plus important que les grands désirs de réussite : ce ne sont pas les grandes réalisations qui font de nous des saints.
Et cela nous ramène au cœur de la vision du Père Lamy :

Je me réjouis d'être petit, et d'apprendre la confiance totale.

Ne nous rêvons pas autrement que ce que nous sommes, ne nous sculptons pas d'une autre manière que ce que le Seigneur a voulu pour nous. Nous devons accueillir la lumière du Seigneur dans notre réalité et accepter de faire cette confiance totale.

Prions

« Nous vous choisissons aujourd'hui, ô Marie, en présence de toute la cour céleste pour notre mère et notre reine. Nous vous livrons et consacrons, en toute soumission et amour, nos corps, nos âmes, nos biens intérieurs et extérieurs et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de nous et de tout ce qui nous appartient – sans exception - selon votre bon plaisir, et à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité ! Amen ! »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

17 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Un mois pour vivre plus intensément avec Marie !