Jour 14

Partie 1 : le Pentateuque (la Torah)
La Genèse

Chapitre 14
Loth est délivré. Rencontre avec Melchisédek.

01 Voici ce qui arriva au temps d'Amrafel, roi de Shinéar, d'Ariok, roi d'Ellasar, de Kedorlahomer, roi d'Élam, et de Tidéal, roi de Goïm.
02 Ceux-ci firent la guerre à Béra, roi de Sodome, Birsha, roi de Gomorrhe, Shineab, roi d'Adma, Shémeéber, roi de Seboïm, et au roi de Bèla, c'est-à-dire Soar.
03 Ces derniers s'étaient tous rejoints dans la vallée de Siddim, c'est-à-dire la vallée de la mer Morte.
04 Pendant douze ans, ils avaient servi Kedorlahomer, mais la treizième année, ils s'étaient révoltés.
05 Au cours de la quatorzième année, arriva Kedorlahomer et les rois qui l'accompagnaient. Ils battirent les Refaïtes à Ashtaroth-Qarnayim, les Zouzim à Ham, les Émim à Shaveh-Quiriataïm
06 et les Horites dans leur montagne de Séïr jusqu'au chêne de Parane qui est au bord du désert.
07 Puis ils s'en retournèrent et arrivèrent à la source du Jugement, c'est-à-dire Cadès ; ils ravagèrent tout le territoire des Amalécites et battirent aussi les Amorites qui habitaient à Haceçone-Tamar.
08 Sortirent alors le roi de Sodome, le roi de Gomorrhe, le roi d'Adma, le roi de Seboïm et le roi de Bèla, c'est-à-dire Soar. Ils se rangèrent en ordre de bataille dans la vallée de Siddim,
09 face à Kedorlahomer, roi d'Élam, Tidéal, roi de Goïm, Amrafel, roi de Shinéar, Ariok, roi d'Ellasar : quatre rois contre cinq !
10 La vallée de Siddim était creusée de puits de bitume. Dans leur fuite, le roi de Sodome et le roi de Gomorrhe y tombèrent, et les autres s'enfuirent vers la montagne.
11 Les ennemis prirent tous les biens de Sodome et de Gomorrhe, ainsi que tous leurs vivres, et ils s'en allèrent.
12 Ils prirent aussi Loth et ses biens et s'en allèrent. Loth était le neveu d'Abram et il habitait Sodome.
13 Un fuyard vint informer Abram l'Hébreu de ces événements. Celui-ci demeurait aux chênes de Mambré l'Amorite, le frère d'Eshkol et d'Aner qui étaient des alliés d'Abram.
14 Dès qu'Abram entendit que son frère avait été capturé, il mobilisa trois cent dix-huit hommes de guerre qui appartenaient à sa maison et mena la poursuite jusqu'à Dane.
15 Durant la nuit, il se déploya contre ses ennemis, lui et ses serviteurs, il les battit et les poursuivit jusqu'à Hoba, au nord de Damas.
16 Il ramena tous les biens, il ramena aussi son frère Loth et ses biens, ainsi que les femmes et tous les gens.
17 Le roi de Sodome s'avança vers la vallée de Shavé, c'est-à-dire la vallée du Roi, à la rencontre d'Abram. Celui-ci venait de battre Kedorlahomer et les rois qui l'accompagnaient.
18 Melkisédek, roi de Salem, fit apporter du pain et du vin : il était prêtre du Dieu très-haut.
19 Il le bénit en disant : « Béni soit Abram par le Dieu très-haut, qui a créé le ciel et la terre ;
20 et béni soit le Dieu très-haut, qui a livré tes ennemis entre tes mains. » Et Abram lui donna le dixième de tout ce qu'il avait pris.
21 Le roi de Sodome dit à Abram : « Donne-moi les personnes et garde pour toi les biens. »
22 Abram lui répondit : « J'ai levé la main vers le Seigneur, le Dieu très-haut qui a fait le ciel et la terre,
23 et j'ai juré que je ne prendrais rien, pas même un fil, pas même une courroie de sandale, rien de tout ce qui t'appartient. Tu ne pourras pas dire : “C'est moi qui ai enrichi Abram.”
24 Rien pour moi ! Seulement ce que les jeunes ont mangé et la part des hommes qui m'accompagnaient, Aner, Eshkol et Mambré. Qu'ils prennent eux-mêmes leur part ! »

Partie 2 : les livres historiques
Livre d'Esther

Chapitre 9b
La fête des Pourim est instituée.

25 Mais quand cela parvint à la connaissance du roi, il ordonna, par un écrit, de faire retomber sur la tête d'Amane le projet coupable qu'il avait formé contre les Juifs, et il le fit pendre, ainsi que ses fils, à une potence.
26 Voilà pourquoi on appelle ces jours les Pourim, du mot araméen « Pour ». Voilà aussi pourquoi en se conformant à la lettre de Mardochée, à ce qu'ils avaient vu et à ce qui leur était arrivé,
27 les Juifs instituèrent et établirent pour eux, pour leurs descendants et tous ceux qui s'adjoindraient à eux, le devoir de célébrer sans faute ces deux jours, selon ce qui est écrit et au temps fixé, chaque année.
28 Ainsi, ces jours seront commémorés et célébrés de génération en génération, dans chaque clan, dans chaque province, dans chaque ville. Ces jours de Pourim devront être célébrés sans faute chez les Juifs, et leur souvenir ne disparaîtra pas de leur descendance.
29 La reine Esther, fille d'Abihayil, ainsi que Mardochée le Juif, écrivit avec toute autorité pour confirmer cette lettre de Pourim.
30 On envoya des lettres à tous les Juifs dans les cent vingt-sept provinces du roi Assuérus, comme paroles de paix et de fidélité.
31 On établit ces jours de Pourim aux temps fixés, comme l'avaient établi le Juif Mardochée et la reine Esther, et comme on l'avait établi pour eux et leur descendance, en y joignant des ordonnances de jeûne et de lamentations.
32 Ainsi l'ordre d'Esther confirma l'institution des Pourim, et cela fut inscrit dans un livre.

Chapitre 10
Élévation de Mardochée dans le Royaume.
01 Le roi Assuérus perçut un impôt sur le continent et les îles de la mer.
02 Tous ses actes de puissance et de vaillance, et les détails de la haute situation que le roi avait accordée à Mardochée ne sont-ils pas écrits dans le livre des Chroniques des rois de Médie et de Perse ?
03 Car Mardochée le Juif était le second personnage du royaume après le roi Assuérus ; il était grand aux yeux des Juifs, et aimé de la multitude de ses frères. Il recherchait le bien de son peuple et se préoccupait du bonheur de toute sa race.
3A Et Mardochée dit : « C'est grâce à Dieu que tout cela est arrivé.
3B Je me souviens en effet du songe que j'ai eu à ce sujet, rien n'a été omis :
3C ni la petite source qui est devenue un fleuve, ni la lumière, ni le soleil, ni l'eau abondante. Esther est ce fleuve, elle que le roi a épousée, et qu'il a faite reine ;
3D les deux dragons, c'est moi et Amane.
3E Les nations sont celles qui se sont rassemblées pour effacer le nom des Juifs.
3F Ma nation, c'est Israël, ceux qui crièrent vers Dieu et furent sauvés. Oui, le Seigneur a sauvé son peuple, le Seigneur nous a arrachés à tous ces maux, Dieu a accompli des signes et de grands prodiges, comme il n'y en eut jamais parmi les nations.
3G C'est pourquoi il a réservé deux sorts, l'un pour le peuple de Dieu, l'autre pour toutes les nations.
3H Ces deux sorts ont trouvé accomplissement à l'heure, au temps et au jour que Dieu avait fixés pour toutes les nations :
3I Dieu s'est souvenu de son peuple, il a rendu justice à son héritage.
3K Ces quatorzième et quinzième jours du mois nommé Adar seront désormais des jours de rassemblement, de joie et d'allégresse devant Dieu, pour toutes les générations et à jamais, en Israël son peuple. »
3L La quatrième année du règne de Ptolémée et de Cléopâtre, Dosithée, qui se déclarait prêtre et lévite, ainsi que son fils Ptolémée, apportèrent la présente lettre concernant la fête de Pourim. Ils la déclaraient authentique et traduite par Lysimaque, fils de Ptolémée, un des habitants de Jérusalem.
FIN

Partie 3 : les livres poétiques et sapientiaux
Le cantique des cantiques

Chapitre 6b
08 Soixante sont les reines, quatre-vingts, les compagnes, sans nombre, les jeunes filles.
09 Unique est ma colombe, ma parfaite, unique pour sa mère, merveille pour qui l'a mise au monde. Les jeunes filles l'ont vue, l'ont dite bienheureuse ; reines et compagnes ont chanté ses louanges :
10 « Qui donc est celle qui surgit, semblable à l'aurore, belle autant que la lune, brillante comme le soleil, terrible comme des bataillons ? »
11 Je suis descendu au jardin du noyer voir le vallon qui verdoie, voir si la vigne bourgeonne, si les grenadiers sont en fleurs…
ELLE
12 Je ne sais plus, mon âme m'a transportée sur les chars de mon peuple-prince.

Les psaumes

Psaume 9a
Le Seigneur, sauveur des opprimés.

01 Du maître de chœur. Sur hautbois et harpe.
Psaume. De David
02 De tout mon cœur, Seigneur, je rendrai grâce,
je dirai tes innombrables merveilles ;
03 pour toi, j'exulterai, je danserai,
je fêterai ton nom, Dieu Très-Haut.
04 Mes ennemis ont battu en retraite,
devant ta face, ils s'écroulent et périssent.
05 Tu as plaidé mon droit et ma cause,
tu as siégé, tu as jugé avec justice.
06 Tu menaces les nations, tu fais périr les méchants,
à tout jamais tu effaces leur nom.
07 L'ennemi est achevé, ruiné pour toujours,
tu as rasé des villes, leur souvenir a péri.

Partie 4 : les livres des prophètes
Livre du prophète Osée

Introduction : De son mariage avec une prostituée, le prophète Osée découvre l'amour inconditionnel et permanent, malgré le péché de son épouse, comme le Seigneur n'abandonne pas Israël et ses péchés.
Chapitre 1
La prostitution d'Israël.

01 PAROLE DU SEIGNEUR adressée à Osée, fils de Beéri, au temps d'Ozias, de Yotam, d'Acaz, d'Ézékias, rois de Juda, et au temps de Jéroboam, fils de Joas, roi d'Israël.
02 Commencement de la parole que le Seigneur a dite par la bouche d'Osée. Le Seigneur dit à Osée : « Va, prends-toi pour femme une prostituée et des enfants de prostitution, car vraiment le pays se prostitue en se détournant du Seigneur. »
03 Il alla donc et prit Gomer, fille de Diblaïm ; elle devint enceinte et lui enfanta un fils.
04 Et le Seigneur dit à Osée : « Donne-lui le nom de Yizréel, car encore un peu de temps et je sévis contre la maison de Jéhu à cause du sang versé à Yizréel, et je mets fin à la royauté de la maison d'Israël :
05 il adviendra, en ce jour-là, que je briserai l'arc d'Israël dans la vallée de Yizréel. »
06 Elle devint encore enceinte et enfanta une fille. Et le Seigneur dit à Osée : « Donne-lui le nom de Lô-Rouhama (c'est-à-dire “Pas-Aimée”), car je n'aime plus la maison d'Israël et ne veux plus lui pardonner.
07 C'est la maison de Juda que j'aime : je vais les sauver, par le Seigneur leur Dieu, et non par l'arc, l'épée ou la guerre, ni par les chevaux ni par les cavaliers. »
08 Quand elle eut sevré Lô-Rouhama, Gomer devint enceinte et enfanta un fils.
09 Et le Seigneur dit : « Donne-lui le nom de Lô-Ammi (c'est-à-dire “Pas-mon-Peuple”), car vous n'êtes pas mon peuple, et moi, je ne suis pas pour vous. »

Partie 5 : les livres du Nouveau Testament
Évangile selon Saint Jean

Chapitre 5
Jésus remonte à Jérusalem. Il guérit un malade à la piscine de Bethzatha.

01 Après cela, il y eut une fête juive, et Jésus monta à Jérusalem.
02 Or, à Jérusalem, près de la porte des Brebis, il existe une piscine qu'on appelle en hébreu Bethzatha. Elle a cinq colonnades,
03 sous lesquelles étaient couchés une foule de malades, aveugles, boiteux et impotents. [ 3b- 4]
05 Il y avait là un homme qui était malade depuis trente-huit ans.
06 Jésus, le voyant couché là, et apprenant qu'il était dans cet état depuis longtemps, lui dit : « Veux-tu être guéri ? »
07 Le malade lui répondit : « Seigneur, je n'ai personne pour me plonger dans la piscine au moment où l'eau bouillonne ; et pendant que j'y vais, un autre descend avant moi. »
08 Jésus lui dit : « Lève-toi, prends ton brancard, et marche. »
09 Et aussitôt l'homme fut guéri. Il prit son brancard : il marchait ! Or, ce jour-là était un jour de sabbat.
10 Les Juifs dirent donc à cet homme que Jésus avait remis sur pieds : « C'est le sabbat ! Il ne t'est pas permis de porter ton brancard. »
11 Il leur répliqua : « Celui qui m'a guéri, c'est lui qui m'a dit : “Prends ton brancard, et marche !” »
12 Ils l'interrogèrent : « Quel est l'homme qui t'a dit : “Prends ton brancard, et marche” ? »
13 Mais celui qui avait été rétabli ne savait pas qui c'était ; en effet, Jésus s'était éloigné, car il y avait foule à cet endroit.

Première lettre de Saint Jean

Chapitre 5a
Source de la foi.

01 Celui qui croit que Jésus est le Christ, celui-là est né de Dieu ; celui qui aime le Père qui a engendré aime aussi le Fils qui est né de lui.
02 Voici comment nous reconnaissons que nous aimons les enfants de Dieu : lorsque nous aimons Dieu et que nous accomplissons ses commandements.
03 Car tel est l'amour de Dieu : garder ses commandements ; et ses commandements ne sont pas un fardeau,
04 puisque tout être qui est né de Dieu est vainqueur du monde. Or la victoire remportée sur le monde, c'est notre foi.
05 Qui donc est vainqueur du monde ? N'est-ce pas celui qui croit que Jésus est le Fils de Dieu ?
06 C'est lui, Jésus Christ, qui est venu par l'eau et par le sang : non pas seulement avec l'eau, mais avec l'eau et avec le sang. Et celui qui rend témoignage, c'est l'Esprit, car l'Esprit est la vérité.
07 En effet, ils sont trois qui rendent témoignage,
08 l'Esprit, l'eau et le sang, et les trois n'en font qu'un.


Merci de votre lecture et de votre confiance. N'hésitez pas à débattre en commentaires. Que Dieu vous bénisse, Franck Rousselot.
Introductions complètes aux livres bibliques : site CHRETIENS AUJOURD'HUI
Commentaires verset par verset : BIBLE ANNOTEE
Bible de la liturgie (sources) : AELF
Mes autres communautés : TE PARLER TOUS LES JOURS, SEIGNEUR & UN POEME CHRETIEN CHAQUE JOUR
Livres en cours : Genèse, Esther, Cantique des cantiques, Osée, Jean, 1 Jean
Livres terminés : Esther, Amos

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Lire la Bible en 365 jours