Jour 13 - Marie, cadeau de Dieu pour connaître Son Fils

Jour 13 - Marie, cadeau de Dieu pour connaître Son Fils

Pour ces dix jours à venir, nous entrons dans la deuxième phase de cette communauté de prière pour nous rapprocher de la Vierge Marie. Nous allons maintenant aborder le don du Cœur immaculé de Marie, refuge des pécheurs, ce que cela signifie dans notre foi et dans notre vie.

L'amour qui est entre Jésus et Marie

Considérons tout d'abord l'amour qui est entre Jésus et Marie : du côté de Jésus, il ne peut grandir. Il a du premier coup sa pleine et excessive mesure, si haute que rien n'y saurait ajouter. Mais il peut grandir du côté de Sa mère...

On le voit cependant admirable dès le premier instant. C'est un composé de ce que l'ordre de la nature (l'amour d'une mère pour son fils, qui plus est l'amour sensible de Marie pour Jésus) et celui de la grâce (l'amour d'un cœur surnaturellement pur) peuvent offrir de plus merveilleux.

 Il nous faut tenir cet amour de Marie pour Jésus parfait dès son commencement et en même temps un amour appelé à grandir.

Sa perfection première est celle du germe, le cœur immaculé comme cadeau de Dieu.

La croissance s'achève dans la perfection du fruit, le refuge des pécheurs comme cadeau de Dieu.

Ainsi, il nous faut suivre ce chemin pour mieux comprendre ce mystère :

Nous partons de l'œuvre gratuite, surabondante de Dieu, le cœur immaculé : c'est notre première partie.

Au terme, nous contemplons le chef d'œuvre de Dieu en Marie, le cœur offert comme refuge des pécheurs : notre deuxième partie.

Entre les deux, nous contemplerons cette suprême ascension de l'amour chez Marie.

Prions

« Nous vous choisissons aujourd'hui, ô Marie, en présence de toute la cour céleste pour notre mère et notre reine. Nous vous livrons et consacrons, en toute soumission et amour, nos corps, nos âmes, nos biens intérieurs et extérieurs et la valeur même de mes bonnes actions passées, présentes et futures, vous laissant un entier et plein droit de disposer de nous et de tout ce qui nous appartient – sans exception - selon votre bon plaisir, et à la plus grande gloire de Dieu, dans le temps et l'éternité ! Amen !  »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

16 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Un mois pour vivre plus intensément avec Marie !