Jour 13

Partie 1 : le Pentateuque (la Torah)
La Genèse

Chapitre 13
Le cycle d'Abraham – De l'Egypte au Néguev. Séparation d'Abram et de Loth. Abram en Canaan, Loth à Sodome.
01 Abram remonta d'Égypte vers le Néguev, lui, sa femme et tout ce qu'il possédait. Loth l'accompagnait.
02 Abram était extrêmement riche en troupeaux, en argent et en or.
03 D'étape en étape, il alla du Néguev jusqu'à Béthel, jusqu'au lieu où il avait planté sa tente auparavant, entre Béthel et Aï.
04 En ce lieu où naguère il avait fait un autel, en ce lieu même, il invoqua le nom du Seigneur.
05 Loth, qui accompagnait Abram, avait également du petit et du gros bétail, et son propre campement.
06 Le pays ne leur permettait pas d'habiter ensemble, car leurs biens étaient trop considérables pour qu'ils puissent habiter ensemble.
07 Il y eut des disputes entre les bergers d'Abram et ceux de Loth. Les Cananéens et les Perizzites habitaient aussi le pays.
08 Abram dit à Loth : « Surtout, qu'il n'y ait pas de querelle entre toi et moi, entre tes bergers et les miens, car nous sommes frères !
09 N'as-tu pas tout le pays devant toi ? Sépare-toi donc de moi. Si tu vas à gauche, j'irai à droite, et si tu vas à droite, j'irai à gauche. »
10 Loth leva les yeux et il vit que toute la région du Jourdain était bien irriguée. Avant que le Seigneur détruisît Sodome et Gomorrhe, elle était comme le jardin du Seigneur, comme le pays d'Égypte, quand on arrive au delta du Nil.
11 Loth choisit pour lui toute la région du Jourdain et il partit vers l'est. C'est ainsi qu'ils se séparèrent.
12 Abram habita dans le pays de Canaan, et Loth habita dans les villes de la région du Jourdain ; il poussa ses campements jusqu'à Sodome.
13 Les gens de Sodome se conduisaient mal, et ils péchaient gravement contre le Seigneur.
14 Après le départ de Loth, le Seigneur dit à Abram : « Lève les yeux et regarde, de l'endroit où tu es, vers le nord et le midi, vers l'orient et l'occident.
15 Tout le pays que tu vois, je te le donnerai, à toi et à ta descendance, pour toujours.
16 Je rendrai nombreuse ta descendance, autant que la poussière de la terre : si l'on pouvait compter les grains de poussière, on pourrait compter tes descendants !
17 Lève-toi ! Parcours le pays en long et en large : c'est à toi que je vais le donner. »
18 Abram déplaça son campement et alla s'établir aux chênes de Mambré, près d'Hébron ; et là, il bâtit un autel au Seigneur.

Partie 2 : les livres historiques
Livre d'Esther

Chapitre 9a
Le jour de Pourim.
01 Le douzième mois, nommé Adar, le treizième jour, où entrait en vigueur l'ordre du roi, son édit, en ce jour où les ennemis des Juifs espéraient les dominer, la situation se renversa : ce furent les Juifs qui dominèrent leurs ennemis.
02 Dans toutes les provinces du roi Assuérus, les Juifs se rassemblèrent dans les villes qu'ils habitaient, afin de frapper ceux qui avaient cherché à leur faire du mal. Personne ne leur résista, car la peur des Juifs avait saisi tous les peuples.
03 Grands officiers des provinces, satrapes, gouverneurs, fonctionnaires du roi, tous soutenaient les Juifs, car la peur de Mardochée les avait saisis.
04 Mardochée était en effet au palais un personnage éminent, et sa renommée se répandait dans toutes les provinces : Mardochée devenait un homme de plus en plus important.
05 Les Juifs frappèrent alors tous leurs ennemis à coups d'épée. Ce fut une tuerie, un carnage ; leurs adversaires furent livrés à leur bon plaisir.
06 À Suse-la-Citadelle, les Juifs tuèrent et firent périr cinq cents hommes,
07 notamment Parshandata, Dalfone, Aspata,
08 Porata, Adalya, Aridata,
09 Parmashta, Arissaï, Aridaï et Waïzata ;
10 c'étaient les dix fils d'Amane, fils de Hamdata, l'adversaire des Juifs. Ils les tuèrent, mais ils ne se livrèrent pas au pillage.
11 Le jour même, le nombre de ceux qui avaient été tués à Suse-la-Citadelle parvint à la connaissance du roi.
12 Le roi dit à la reine Esther : « À Suse-la-Citadelle, les Juifs ont tué et fait périr cinq cents hommes, et les dix fils d'Amane. Dans le reste des provinces royales, qu'ont-ils pu faire ! Quelle est ta demande ? Cela te sera accordé. Quelle est encore ta requête ? Ce sera réalisé. »
13 Esther répondit : « S'il plaît au roi, qu'il soit accordé aux Juifs de Suse de faire encore demain ce qu'ils ont fait aujourd'hui, selon son édit, et que l'on pende à la potence les cadavres des fils d'Amane ! »
14 Le roi dit : « Qu'il en soit fait ainsi ! » L'édit fut proclamé à Suse, et on pendit les dix fils d'Amane.
15 Ainsi, les Juifs de Suse se rassemblèrent encore le quatorzième jour du mois qui est Adar et ils tuèrent trois cents hommes dans Suse. Mais ils ne se livrèrent pas au pillage.
16 Les autres Juifs, qui étaient dans les provinces royales, se rassemblèrent pour mettre leur vie en sécurité. Ils obtinrent le repos, délivrés de leurs ennemis, en tuant soixante-quinze mille de ceux qui les haïssaient. Mais ils ne se livrèrent pas au pillage.
17 C'était le treizième jour du mois qui est Adar. Le quatorzième, ils se reposèrent et firent de ce jour une journée de banquets et de joie.
18 Les Juifs de Suse, qui s'étaient rassemblés le treizième et le quatorzième jour du mois, se reposèrent le quinzième et en firent une journée de banquets et de joie.
19 Voilà pourquoi les Juifs ruraux, habitant les bourgades rurales, font du quatorzième jour du mois nommé Adar un jour de joie, de banquets et de fête, chacun envoyant des parts de nourriture à son voisin,
19A tandis que ceux des villes passent aussi dans la joie le quinzième jour du mois nommé Adar, en envoyant des parts de nourriture à leurs voisins.
20 Mardochée consigna par écrit ces événements et envoya, dans toutes les provinces du roi Assuérus, des lettres à tous les Juifs, proches et éloignés.
21 Il les y engageait à célébrer chaque année le quatorzième jour du mois nommé Adar, ainsi que le quinzième jour :
22 ces jours-là, les Juifs avaient obtenu le repos, délivrés de leurs ennemis, et, ce mois-là, l'affliction s'était changée pour eux en joie, et le deuil en jour de fête. Il les conviait donc à faire de ces jours des journées de banquets et de joie, chacun envoyant des parts de nourriture à son voisin, et des dons aux pauvres.
23 Les Juifs acceptèrent comme tradition ce qu'ils avaient commencé à observer, et ce que Mardochée leur avait écrit.
24 Amane, fils de Hamdata, du pays d'Agag, l'adversaire de tous les Juifs, avait médité de les faire périr, et avait tiré au sort, nommé en araméen le « Pour », afin de les frapper de panique et de les faire périr.

Partie 3 : les livres poétiques et sapientiaux
Le cantique des cantiques

Chapitre 6a
0 CHŒUR
01 Où est parti ton bien-aimé, ô belle entre les femmes ? Où s'en est allé ton bien-aimé que nous le cherchions avec toi ?
ELLE
02 Mon bien-aimé est descendu dans son jardin, dans les parterres d'aromates, pour mener ses brebis paître aux jardins, et pour cueillir des lis.
03 Je suis à mon bien-aimé, mon bien-aimé est à moi, lui qui mène paître ses brebis parmi les lis.
LUI
04 Tu es belle, ô mon amie, comme Tirsa, splendide comme Jérusalem, terrible comme des bataillons !
05 Détourne de moi tes yeux, car ils me troublent. Ta chevelure : un troupeau de chèvres qui dévalent du Galaad.
06 Tes dents : un troupeau de brebis qui remontent du bain ; chacune a sa jumelle, nulle n'en est privée.
07 Comme une moitié de grenade, ta joue au travers de ton voile.

Les psaumes

Psaume 8
Dieu fait de l'homme un seigneur de sa création.

02 Ô Seigneur, notre Dieu,
qu'il est grand ton nom par toute la terre !
Jusqu'aux cieux, ta splendeur est chantée
03 par la bouche des enfants, des tout-petits :
rempart que tu opposes à l'adversaire,
où l'ennemi se brise en sa révolte.
04 A voir ton ciel, ouvrage de tes doigts,
la lune et les étoiles que tu fixas,
05 qu'est-ce que l'homme pour que tu penses à lui,
le fils d'un homme, que tu en prennes souci ?
06 Tu l'as voulu un peu moindre qu'un dieu,
le couronnant de gloire et d'honneur ;
07 tu l'établis sur les œuvres de tes mains,
tu mets toute chose à ses pieds :
08 les troupeaux de bœufs et de brebis,
et même les bêtes sauvages,
09 les oiseaux du ciel et les poissons de la mer,
tout ce qui va son chemin dans les eaux.
10 R/ O Seigneur, notre Dieu,
qu'il est grand ton nom par toute la terre !

Partie 4 : les livres des prophètes
Livre du prophète Amos

Chapitre 9b.
Fin.
08 Voici les yeux du Seigneur Dieu sur le royaume pécheur : je vais le supprimer de la surface de la terre ; toutefois, je ne supprimerai pas entièrement la maison de Jacob – oracle du Seigneur.
09 Car voici que, moi, je commande ; je vais secouer la maison d'Israël parmi toutes les nations, comme on secoue dans un crible, et pas un caillou n'échappe.
10 Tous les pécheurs de mon peuple périront par l'épée, eux qui disaient : « Le malheur n'approchera pas, il ne nous atteindra pas ! »
11 Ce jour-là, je relèverai la hutte de David, qui s'écroule ; je réparerai ses brèches, je relèverai ses ruines, je la rebâtirai telle qu'aux jours d'autrefois,
12 afin que ses habitants prennent possession du reste d'Édom et de toutes les nations sur lesquelles mon nom fut jadis invoqué, – oracle du Seigneur, qui fera tout cela.
13 Voici venir des jours – oracle du Seigneur – où se suivront de près laboureur et moissonneur, le fouleur de raisins et celui qui jette la semence. Les montagnes laisseront couler le vin nouveau, toutes les collines en seront ruisselantes.
14 Je ramènerai les captifs de mon peuple Israël ; ils rebâtiront les villes dévastées et les habiteront ; ils planteront des vignes et en boiront le vin ; ils cultiveront des jardins et en mangeront les fruits.
15 Je les planterai sur leur sol, et jamais plus ils ne seront arrachés du sol que je leur ai donné. Le Seigneur ton Dieu a parlé.

Partie 5 : les livres du Nouveau Testament
Évangile selon Saint Jean

Chapitre 4c
La Samaritaine va trouver les gens de la ville. Jésus demeure avec les Samaritains.

28 La femme, laissant là sa cruche, revint à la ville et dit aux gens :
29 « Venez voir un homme qui m'a dit tout ce que j'ai fait. Ne serait-il pas le Christ ? »
30 Ils sortirent de la ville, et ils se dirigeaient vers lui.
31 Entre-temps, les disciples l'appelaient : « Rabbi, viens manger. »
32 Mais il répondit : « Pour moi, j'ai de quoi manger : c'est une nourriture que vous ne connaissez pas. »
33 Les disciples se disaient entre eux : « Quelqu'un lui aurait-il apporté à manger ? »
34 Jésus leur dit : « Ma nourriture, c'est de faire la volonté de Celui qui m'a envoyé et d'accomplir son œuvre.
35 Ne dites-vous pas : “Encore quatre mois et ce sera la moisson” ? Et moi, je vous dis : Levez les yeux et regardez les champs déjà dorés pour la moisson. Dès maintenant,
36 le moissonneur reçoit son salaire : il récolte du fruit pour la vie éternelle, si bien que le semeur se réjouit en même temps que le moissonneur.
37 Il est bien vrai, le dicton : “L'un sème, l'autre moissonne.”
38 Je vous ai envoyés moissonner ce qui ne vous a coûté aucun effort ; d'autres ont fait l'effort, et vous en avez bénéficié. »
39 Beaucoup de Samaritains de cette ville crurent en Jésus, à cause de la parole de la femme qui rendait ce témoignage : « Il m'a dit tout ce que j'ai fait. »
40 Lorsqu'ils arrivèrent auprès de lui, ils l'invitèrent à demeurer chez eux. Il y demeura deux jours.
41 Ils furent encore beaucoup plus nombreux à croire à cause de sa parole à lui,
42 et ils disaient à la femme : « Ce n'est plus à cause de ce que tu nous as dit que nous croyons : nous-mêmes, nous l'avons entendu, et nous savons que c'est vraiment lui le Sauveur du monde. »

Première lettre de Saint Jean

Chapitre 4b
Source de l'amour.

11 Bien-aimés, puisque Dieu nous a tellement aimés, nous devons, nous aussi, nous aimer les uns les autres.
12 Dieu, personne ne l'a jamais vu. Mais si nous nous aimons les uns les autres, Dieu demeure en nous, et, en nous, son amour atteint la perfection.
13 Voici comment nous reconnaissons que nous demeurons en lui et lui en nous : il nous a donné part à son Esprit.
14 Quant à nous, nous avons vu et nous attestons que le Père a envoyé son Fils comme Sauveur du monde.
15 Celui qui proclame que Jésus est le Fils de Dieu, Dieu demeure en lui, et lui en Dieu.
16 Et nous, nous avons reconnu l'amour que Dieu a pour nous, et nous y avons cru. Dieu est amour : qui demeure dans l'amour demeure en Dieu, et Dieu demeure en lui.
17 Voici comment l'amour atteint, chez nous, sa perfection : avoir de l'assurance au jour du jugement ; comme Jésus, en effet, nous ne manquons pas d'assurance en ce monde.
18 Il n'y a pas de crainte dans l'amour, l'amour parfait bannit la crainte ; car la crainte implique un châtiment, et celui qui reste dans la crainte n'a pas atteint la perfection de l'amour.
19 Quant à nous, nous aimons parce que Dieu lui-même nous a aimés le premier.
20 Si quelqu'un dit : « J'aime Dieu », alors qu'il a de la haine contre son frère, c'est un menteur. En effet, celui qui n'aime pas son frère, qu'il voit, est incapable d'aimer Dieu, qu'il ne voit pas.
21 Et voici le commandement que nous tenons de lui : celui qui aime Dieu, qu'il aime aussi son frère.


Merci de votre lecture et de votre confiance. N'hésitez pas à débattre en commentaires. Que Dieu vous bénisse, Franck Rousselot.
Introductions complètes aux livres bibliques : site CHRETIENS AUJOURD'HUI
Commentaires verset par verset : BIBLE ANNOTEE
Bible de la liturgie (sources) : AELF
Mes autres communautés : TE PARLER TOUS LES JOURS, SEIGNEUR & UN POEME CHRETIEN CHAQUE JOUR
Livres en cours : Genèse, Esther, Cantique des cantiques, Amos, Jean, 1 Jean
Livres terminés : Amos

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Lire la Bible en 365 jours