Jour 5


Partie 1 : le Pentateuque (la Torah)

La Genèse 

Chapitre 5
Généalogie d'Adam à Noé.

01 Voici le livre de la descendance d'Adam. Le jour où Dieu créa l'homme, il le fit à la ressemblance de Dieu ;
02 il les créa homme et femme ; il les bénit et il leur donna le nom d'« Homme », le jour où ils furent créés.
03 Adam vécut cent trente ans, puis il engendra un fils à sa ressemblance et selon son image ; il l'appela du nom de Seth.
04 Après qu'Adam eut engendré Seth, la durée de sa vie fut encore de huit cents ans, et il engendra des fils et des filles.
05 Adam vécut en tout neuf cent trente ans ; puis il mourut.
06 Seth vécut cent cinq ans, puis il engendra Énosh.
07 Après avoir engendré Énosh, Seth vécut encore huit cent sept ans et engendra des fils et des filles.
08 Seth vécut en tout neuf cent douze ans ; puis il mourut.
09 Énosh vécut quatre-vingt-dix ans, puis il engendra Qénane.
10 Après avoir engendré Qénane, Énosh vécut encore huit cent quinze ans et engendra des fils et des filles.
11 Énosh vécut en tout neuf cent cinq ans ; puis il mourut.
12 Qénane vécut soixante-dix ans, puis il engendra Mahalalel.
13 Après avoir engendré Mahalalel, Qénane vécut encore huit cent quarante ans et engendra des fils et des filles.
14 Qénane vécut en tout neuf cent dix ans ; puis il mourut.
15 Mahalalel vécut soixante-cinq ans, puis il engendra Yèred.
16 Après avoir engendré Yèred, Mahalalel vécut encore huit cent trente ans et engendra des fils et des filles.
17 Mahalalel vécut en tout huit cent quatre-vingt-quinze ans ; puis il mourut.
18 Yèred vécut cent soixante-deux ans, puis il engendra Hénok.
19 Après avoir engendré Hénok, Yèred vécut encore huit cents ans et engendra des fils et des filles.
20 Yèred vécut en tout neuf cent soixante-deux ans ; puis il mourut.
21 Hénok vécut soixante-cinq ans, puis il engendra Mathusalem.
22 Après avoir engendré Mathusalem, Hénok marcha encore avec Dieu pendant trois cents ans et engendra des fils et des filles.
23 Hénok vécut en tout trois cent soixante-cinq ans.
24 Il avait marché avec Dieu, puis il disparut car Dieu l'avait enlevé.
25 Mathusalem vécut cent quatre-vingt-sept ans, puis il engendra Lamek.
26 Après avoir engendré Lamek, Mathusalem vécut encore sept cent quatre-vingt-deux ans et engendra des fils et des filles.
27 Mathusalem vécut en tout neuf cent soixante-neuf ans ; puis il mourut.
28 Lamek vécut cent quatre-vingt-deux ans, puis il engendra un fils.
29 Il l'appela du nom de Noé, en disant : « Celui-ci nous soulagera de nos labeurs et de la peine qu'impose à nos mains un sol maudit par le Seigneur. »
30 Après avoir engendré Noé, Lamek vécut encore cinq cent quatre-vingt-quinze ans et engendra des fils et des filles.
31 Lamek vécut en tout sept cent soixante-dix-sept ans ; puis il mourut.
32 Noé était âgé de cinq cents ans quand il engendra Sem, Cham et Japhet.

Partie 2 : les livres historiques

Livre d'Esther 

Chapitre 3b
Aman menace les juifs par un décret d'extermination.
07 L'an douze du règne d'Assuérus, au premier mois, qui est le mois de Nissane, on tira au sort, nommé le « Pour », en présence d'Amane, chaque jour et chaque mois. Le sort tomba sur le douzième mois, qui est le mois nommé Adar.
08 Amane dit au roi Assuérus : « Il y a un peuple à part, dispersé au milieu des peuples, dans toutes les provinces de ton royaume. Ses lois ne ressemblent à celles d'aucun autre peuple, et ils n'observent pas les lois du roi. Le roi n'a pas intérêt à les laisser en paix.
09 S'il plaît au roi, qu'il donne par écrit l'ordre de les faire périr, et sur leurs biens je ferai compter par les fonctionnaires dix mille talents d'argent à remettre au trésor royal. »
10 Le roi ôta alors son anneau de sa main, et le donna à Amane, fils de Hamdata, du pays d'Agag, l'ennemi des Juifs.
11 Le roi dit à Amane : « Je t'abandonne l'argent, le peuple aussi, pour en faire comme bon te semblera. »
12 Les scribes du roi furent alors appelés, le treizième jour du premier mois et, tout ce qu'Amane avait ordonné, on l'écrivit aux satrapes du roi, aux gouverneurs qui étaient dans chaque province, aux princes de chaque peuple, à chaque province selon son écriture et à chaque peuple selon sa langue. On écrivit au nom du roi Assuérus et on scella le document avec l'anneau royal.
13 Et des lettres furent envoyées, par l'entremise de courriers, à toutes les provinces royales, ordonnant d'exterminer, de tuer, de faire périr tous les Juifs, depuis les jeunes jusqu'aux vieillards, les femmes comme les enfants, en un seul jour, le treizième jour du douzième mois, qui est le mois nommé Adar, et de piller leurs biens.
13A Voici le texte de cette lettre : Le grand roi Assuérus, aux gouverneurs des cent vingt-sept provinces qui vont de l'Inde à l'Éthiopie, et aux chefs de district, leurs subordonnés, écrit ce qui suit :
13B « Placé à la tête de nations nombreuses et maître de toute la terre, j'ai voulu, sans me laisser griser par l'orgueil du pouvoir, gouverner avec bienveillance et modération, assurer à mes sujets en tout temps une vie calme, donner au royaume les bienfaits d'une libre circulation jusqu'aux frontières, restaurer la paix que tous les hommes désirent.
13C Lorsque j'ai consulté mes conseillers pour parvenir à cette fin, l'un d'entre eux à qui la sagesse, l'indéfectible dévouement, l'inébranlable fidélité, ont valu la seconde place dans le royaume, Amane,
13D nous a révélé qu'à toutes les populations répandues dans le monde se trouve mêlé un peuple hostile, opposé par ses lois à toute nation, des gens qui rejettent continuellement les ordonnances royales, au point de faire obstruction au gouvernement commun qu'à la satisfaction générale nous maintenons dans la bonne direction.
13E Nous avons donc reconnu que cette nation, et elle seule, s'oppose constamment à tous les hommes, se met à part en vivant selon des lois étrangères, qu'elle a des sentiments hostiles à notre gouvernement et qu'elle commet les pires méfaits, jusqu'à compromettre la stabilité du royaume.
13F Pour ces motifs, nous ordonnons que ceux qui sont désignés par les documents d'Amane, lequel est commis aux soins de nos intérêts et qui est pour nous un second père, soient exterminés par l'épée de leurs ennemis, tous, femmes et enfants inclus, sans aucune pitié ni ménagement, le quatorzième jour du mois nommé Adar, douzième mois de l'année en cours.
13G Ainsi, ces opposants d'hier et d'aujourd'hui seront, en un seul jour, précipités violemment au séjour des morts et, pour les temps à venir, la stabilité et la tranquillité nous seront définitivement assurées. »
14 La copie de ce document, destiné à être promulgué comme loi dans chaque province, fut publiée dans toutes les populations, afin qu'elles soient prêtes pour le jour dit.
15 Sur l'ordre du roi, les courriers partirent en hâte. La loi fut publiée à Suse-la-Citadelle. Le roi et Amane étaient assis et buvaient, tandis que la ville de Suse était bouleversée.

Partie 3 : les livres poétiques et sapientiaux

Le cantique des cantiques

LUI
07 Je vous en conjure, filles de Jérusalem, par les gazelles, par les biches des champs, n'éveillez pas, ne réveillez pas l'Amour, avant qu'il le veuille.
 ELLE
08 La voix de mon bien-aimé ! C'est lui, il vient… Il bondit sur les montagnes, il court sur les collines,
09 mon bien-aimé, pareil à la gazelle, au faon de la biche. Le voici, c'est lui qui se tient derrière notre mur : il regarde aux fenêtres, guette par le treillage.
10 Il parle, mon bien-aimé, il me dit :
 [LUI] Lève-toi, mon amie, ma toute belle, et viens…
11 Vois, l'hiver s'en est allé, les pluies ont cessé, elles se sont enfuies.
12 Sur la terre apparaissent les fleurs, le temps des chansons est venu et la voix de la tourterelle s'entend sur notre terre.

Les psaumes

Psaume 4 : Cantique du soir d'un roi en fuite
02 Quand je crie, réponds-moi, Dieu, ma justice ! 
Toi qui me libères dans la détresse, pitié pour moi, écoute ma prière !
03 Fils des hommes, jusqu'où irez-vous dans l'insulte à ma gloire, * 
l'amour du néant et la course au mensonge ?
04 Sachez que le Seigneur a mis à part son fidèle, 
le Seigneur entend quand je crie vers lui.
05 Mais vous, tremblez, ne péchez pas ; 
réfléchissez dans le secret, faites silence.
06 Offrez les offrandes justes et faites confiance au Seigneur.
07 Beaucoup demandent : « Qui nous fera voir le bonheur ? » 
Sur nous, Seigneur, que s'illumine ton visage !
08 Tu mets dans mon coeur plus de joie 
que toutes leurs vendanges et leurs moissons.
09 Dans la paix moi aussi, je me couche et je dors, 
car tu me donnes d'habiter, Seigneur, seul, dans la confiance.

Partie 4 : les livres des prophètes

Livre du prophète Amos

Chapitre 4
Contre les Samaritaines. Châtiment d'Israël.

0 – oracle du Seigneur.
01 Écoutez cette parole, vaches du Bashane, sur la montagne de Samarie, vous qui exploitez les faibles, qui maltraitez les malheureux, qui dites à vos seigneurs : « Apportez-nous à boire ! »
02 Le Seigneur Dieu le jure par sa sainteté : Oui, voici venir sur vous des jours où l'on vous enlèvera avec des crocs, où votre progéniture sera prise au harpon ;
03 vous sortirez par les brèches, l'une devant l'autre, et vous serez poussées vers l'Hermon – oracle du Seigneur.
04 Allez à Béthel et commettez vos crimes ; à Guilgal, multipliez-les ! Apportez dès le matin vos sacrifices, et le troisième jour, vos dîmes ;
05 faites fumer en action de grâce du pain sans levain, proclamez en public des offrandes volontaires, car c'est cela que vous aimez, fils d'Israël ! – oracle du Seigneur Dieu.
06 Quant à moi, voici ce que je vous ai donné : rien à vous mettre sous la dent en toutes vos villes, plus de pain en aucun lieu. Et vous n'êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.
07 C'est moi aussi qui vous ai refusé la pluie à trois mois de la récolte : j'ai fait pleuvoir sur une ville, et sur une autre ville je n'ai pas fait pleuvoir ; une parcelle a reçu la pluie, et une autre, sans pluie, s'est desséchée ;
08 deux ou trois villes se traînaient vers une autre ville pour boire de l'eau, mais sans être désaltérées. Et vous n'êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.
09 J'ai frappé votre blé de rouille et de nielle ; et tous vos jardins et vos vignes, vos figuiers et vos oliviers, la chenille les a dévorés. Et vous n'êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.
10 J'ai jeté la peste chez vous, comme en Égypte ; j'ai tué par l'épée vos jeunes gens quand on a capturé vos chevaux ; la puanteur de votre camp, je l'ai fait monter à vos narines. Et vous n'êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.
11 J'ai tout détruit chez vous, comme Dieu a détruit Sodome et Gomorrhe ; vous étiez comme un tison sauvé de l'incendie. Et vous n'êtes pas revenus à moi ! – oracle du Seigneur.
12 C'est pourquoi, voici comment je vais te traiter, Israël ! Et puisque c'est ainsi que je vais te traiter, prépare-toi, Israël, à rencontrer ton Dieu.
13 Car c'est lui qui façonne les montagnes et crée le vent ; il révèle aux hommes sa pensée, il fait l'aurore et les ténèbres, il marche sur les hauteurs de la terre : son nom est « Le Seigneur, Dieu de l'univers ».

Partie 5 : les livres du Nouveau Testament 

Évangile selon Saint Jean


Chapitre 2a

Les noces de Cana. Le miracle de l'eau changée en vin.
01 Le troisième jour, il y eut un mariage à Cana de Galilée. La mère de Jésus était là.
02 Jésus aussi avait été invité au mariage avec ses disciples.
03 Or, on manqua de vin. La mère de Jésus lui dit : « Ils n'ont pas de vin. »
04 Jésus lui répond : « Femme, que me veux-tu ? Mon heure n'est pas encore venue. »
05 Sa mère dit à ceux qui servaient : « Tout ce qu'il vous dira, faites-le. »
06 Or, il y avait là six jarres de pierre pour les purifications rituelles des Juifs ; chacune contenait deux à trois mesures, (c'est-à-dire environ cent litres).
07 Jésus dit à ceux qui servaient : « Remplissez d'eau les jarres. » Et ils les remplirent jusqu'au bord.
08 Il leur dit : « Maintenant, puisez, et portez-en au maître du repas. » Ils lui en portèrent.
09 Et celui-ci goûta l'eau changée en vin. Il ne savait pas d'où venait ce vin, mais ceux qui servaient le savaient bien, eux qui avaient puisé l'eau. Alors le maître du repas appelle le marié
10 et lui dit : « Tout le monde sert le bon vin en premier et, lorsque les gens ont bien bu, on apporte le moins bon. Mais toi, tu as gardé le bon vin jusqu'à maintenant. »
11 Tel fut le commencement des signes que Jésus accomplit. C'était à Cana de Galilée. Il manifesta sa gloire, et ses disciples crurent en lui.
12 Après cela, il descendit à Capharnaüm avec sa mère, ses frères et ses disciples, et ils demeurèrent là-bas quelques jours.


Première lettre de Saint Jean : 

Chapitre 2c
Se méfier du monde.
12 Je vous l'écris, petits enfants : Vos péchés vous sont remis à cause du nom de Jésus.
13 Je vous l'écris, parents : Vous connaissez celui qui existe depuis le commencement. Je vous l'écris, jeunes gens : Vous avez vaincu le Mauvais.
14 Je vous l'ai écrit, enfants : Vous connaissez le Père. Je vous l'ai écrit, parents : Vous connaissez celui qui existe depuis le commencement. Je vous l'ai écrit, jeunes gens : Vous êtes forts, la parole de Dieu demeure en vous, vous avez vaincu le Mauvais.
15 N'aimez pas le monde, ni ce qui est dans le monde. Si quelqu'un aime le monde, l'amour du Père n'est pas en lui.
16 Tout ce qu'il y a dans le monde – la convoitise de la chair, la convoitise des yeux, l'arrogance de la richesse –, tout cela ne vient pas du Père, mais du monde.
17 Or, le monde passe, et sa convoitise avec lui. Mais celui qui fait la volonté de Dieu demeure pour toujours.

Merci de votre lecture et de votre confiance. N'hésitez pas à débattre en commentaires. Que Dieu vous bénisse, Franck Rousselot.
Introductions complètes aux livres bibliques : site CHRETIENS AUJOURD'HUI
Commentaires verset par verset : BIBLE ANNOTEE
Bible de la liturgie (sources) : AELF
Mes autres communautés : TE PARLER TOUS LES JOURS, SEIGNEUR & UN POEME CHRETIEN CHAQUE JOUR
Livres en cours : Genèse, Esther, Cantique des cantiques, Amos, Jean, 1Jean

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Lire la Bible en 365 jours