Jour 1

172443-jour-1


Chers amis, bienvenue dans cette communauté. N'hésitez pas à me faire part de toutes vos remarques sur le fond et la forme. Bon voyage dans les écritures saintes !


Partie 1 : le Pentateuque (la Torah)

La Genèse 

La Genèse ne se présente plus. Elle nous raconte la création de l'univers, la création d'Adam et d'Eve, le péché originel, le crime de Caïn tuant son frère, le déluge et le cycle de Noé, le cycle d'Abraham et le départ en terre promise, le cycle d'Isaac et de Jacob, le cycle de Joseph.

Chapitre 1a : Début de la création du monde, du ciel et de la terre : cinq premiers jours.
01 AU COMMENCEMENT, Dieu créa le ciel et la terre.
02 La terre était informe et vide, les ténèbres étaient au-dessus de l'abîme et le souffle de Dieu planait au-dessus des eaux.
03 Dieu dit : « Que la lumière soit. » Et la lumière fut.
04 Dieu vit que la lumière était bonne, et Dieu sépara la lumière des ténèbres.
05 Dieu appela la lumière « jour », il appela les ténèbres « nuit ». Il y eut un soir, il y eut un matin : premier jour.
06 Et Dieu dit : « Qu'il y ait un firmament au milieu des eaux, et qu'il sépare les eaux. »
07 Dieu fit le firmament, il sépara les eaux qui sont au-dessous du firmament et les eaux qui sont au-dessus. Et ce fut ainsi.
08 Dieu appela le firmament « ciel ». Il y eut un soir, il y eut un matin : deuxième jour.
09 Et Dieu dit : « Les eaux qui sont au-dessous du ciel, qu'elles se rassemblent en un seul lieu, et que paraisse la terre ferme. » Et ce fut ainsi.
10 Dieu appela la terre ferme « terre », et il appela la masse des eaux « mer ». Et Dieu vit que cela était bon.
11 Dieu dit : « Que la terre produise l'herbe, la plante qui porte sa semence, et que, sur la terre, l'arbre à fruit donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. » Et ce fut ainsi.
12 La terre produisit l'herbe, la plante qui porte sa semence, selon son espèce, et l'arbre qui donne, selon son espèce, le fruit qui porte sa semence. Et Dieu vit que cela était bon.
13 Il y eut un soir, il y eut un matin : troisième jour.
14 Et Dieu dit : « Qu'il y ait des luminaires au firmament du ciel, pour séparer le jour de la nuit ; qu'ils servent de signes pour marquer les fêtes, les jours et les années ;
15 et qu'ils soient, au firmament du ciel, des luminaires pour éclairer la terre. » Et ce fut ainsi.
16 Dieu fit les deux grands luminaires : le plus grand pour commander au jour, le plus petit pour commander à la nuit ; il fit aussi les étoiles.
17 Dieu les plaça au firmament du ciel pour éclairer la terre,
18 pour commander au jour et à la nuit, pour séparer la lumière des ténèbres. Et Dieu vit que cela était bon.
19 Il y eut un soir, il y eut un matin : quatrième jour.
20 Et Dieu dit : « Que les eaux foisonnent d'une profusion d'êtres vivants, et que les oiseaux volent au-dessus de la terre, sous le firmament du ciel. »
21 Dieu créa, selon leur espèce, les grands monstres marins, tous les êtres vivants qui vont et viennent et foisonnent dans les eaux, et aussi, selon leur espèce, tous les oiseaux qui volent. Et Dieu vit que cela était bon.
22 Dieu les bénit par ces paroles : « Soyez féconds et multipliez-vous, remplissez les mers, que les oiseaux se multiplient sur la terre. »
23 Il y eut un soir, il y eut un matin : cinquième jour.
24 Et Dieu dit : « Que la terre produise des êtres vivants selon leur espèce, bestiaux, bestioles et bêtes sauvages selon leur espèce. » Et ce fut ainsi.
25 Dieu fit les bêtes sauvages selon leur espèce, les bestiaux selon leur espèce, et toutes les bestioles de la terre selon leur espèce. Et Dieu vit que cela était bon.

Partie 2 : les livres historiques
Livre d'Esther

Le livre d'Esther conte l'histoire d'une femme, Esther, qui délivre la nation en devenant reine, du terrible Aman. Ce récit est à l'origine de la fête de Pourim chez nos frères juifs.

Préambule.
Le songe de Mardochée et le complot contre le roi.

LA DEUXIEME ANNEE du règne du grand roi Assuérus, le premier jour du mois de Nissane, Mardochée, fils de Jaïre, fils de Shiméï, fils de Qish, de la tribu de Benjamin, fit un songe. C'était un Juif qui habitait la ville de Suse, un personnage important, ayant une fonction à la cour. Il faisait partie des captifs que Nabucodonosor, roi de Babylone, avait déportés de Jérusalem avec le roi de Juda, Jékonias. Voici le songe : cris et tumulte, le tonnerre gronde et le sol tremble, toute la terre est bouleversée. Et voilà que deux énormes dragons s'avancent, prêts l'un et l'autre au combat, et ils poussent un hurlement. À ce bruit, toutes les nations se préparent à la guerre contre le peuple des justes. Jour de ténèbres et d'obscurité ! Souffrance, détresse, angoisse, grand bouleversement sur la terre ! Bouleversé de terreur devant les maux qui l'attendent, le peuple juste tout entier se prépare à périr et crie vers Dieu ; à son cri, comme d'une petite source, naît un grand fleuve, une eau abondante. La lumière se lève avec le soleil ; les humbles sont exaltés et dévorent les superbes. À son réveil, Mardochée, ayant vu ce songe et pensant y découvrir le dessein de Dieu, le retint dans son cœur et, jusqu'à la nuit, s'efforça de toutes les manières d'en pénétrer le sens.
Chapitre 1a
Festin du roi Assuerus et affront de la reine Vasti
01 C'ETAIT AU TEMPS D'ASSUERUS – cet Assuérus qui régnait sur cent vingt-sept provinces, depuis l'Inde jusqu'à l'Éthiopie.
02 En ces jours-là, comme le roi Assuérus siégeait sur son trône royal, qui est à Suse-la-Citadelle,
03 la troisième année de son règne, il donna en sa présence un banquet pour tous ses princes et ses serviteurs, les chefs de l'armée de Perse et de Médie, les nobles et les gouverneurs des provinces.
04 Il voulait leur montrer la richesse de sa gloire royale et la splendeur de sa grande magnificence, pendant de longs jours – cent quatre-vingts jours durant.
05 Après cette période, pour toute la population de Suse-la-Citadelle, pour les gens importants comme pour les humbles, le roi donna un banquet de sept jours dans la cour du jardin du palais royal.
06 Des tentures blanches et violettes étaient attachées par des cordelières de lin et de pourpre à des anneaux d'argent et à des colonnes de marbre blanc. Pour le banquet, des lits d'or et d'argent étaient posés sur un pavement de porphyre, de marbre blanc, de nacre et de marbre noir.
07 On servait à boire dans des vases d'or de différentes formes, et le vin du roi était versé avec une libéralité royale.
08 La règle était de boire sans contrainte, car le roi avait ordonné à tous les maîtres d'hôtel de servir selon le bon plaisir de chacun.
09 La reine Vasti avait également organisé un banquet pour les femmes dans le palais du roi Assuérus.
10 Le septième jour, alors que le roi avait le cœur joyeux sous l'effet du vin, il donna l'ordre à Mehoumane, à Bizzeta, à Harbona, à Bigta, à Abagta, à Zétar, à Karkas – les sept eunuques qui étaient au service du roi Assuérus –
11 de faire venir devant le roi la reine Vasti, portant sa couronne royale, pour montrer sa beauté aux peuples et aux princes, car elle était agréable à voir.
12 Mais la reine Vasti refusa de venir selon l'ordre du roi transmis par les eunuques. Le roi en fut très irrité et sa colère s'enflamma.


Partie 3 : les livres poétiques et sapientiaux
Le cantique des cantiques

Le Cantique des cantiques est le plus grand et plus beau chant de la Bible. Livre à plusieurs niveaux de lecture, il raconte l'histoire d'amour entre un homme et une femme, la sacralité du mariage, mais aussi l'alliance de Dieu avec le peuple d'Israël, et d'un point de vue plus mystique l'union de l'âme avec Dieu.

Chapitre 1a :
01 LE CANTIQUE DES CANTIQUES. De Salomon.
ELLE
02 Qu'il me donne les baisers de sa bouche : meilleures que le vin sont tes amours !
03 Délice, l'odeur de tes parfums ; ton nom, un parfum qui s'épanche : ainsi t'aiment les jeunes filles !
04 Entraîne-moi : à ta suite, courons ! Le roi m'a fait entrer en ses demeures.
CHŒUR
En toi, notre fête et notre joie ! Nous redirons tes amours, meilleures que le vin : il est juste de t'aimer !
ELLE
05 Noire, je le suis, mais belle, filles de Jérusalem, pareille aux tentes de Qédar, aux tissus de Salma.
06 Ne regardez pas à ma peau noire : c'est le soleil qui m'a brunie. Les fils de ma mère se sont fâchés contre moi : ils m'ont mise à garder les vignes. Ma vigne, la mienne, je ne l'ai pas gardée…

`Psaume 1 : les deux voies.
Celui qui choisit la loi du Seigneur donne du fruit en son temps.
01 Heureux est l'homme qui n'entre pas au conseil des méchants, +
qui ne suit pas le chemin des pécheurs, *
ne siège pas avec ceux qui ricanent,
02 mais se plaît dans la loi du Seigneur
et murmure sa loi jour et nuit !
03 Il est comme un arbre planté près d'un ruisseau, +
qui donne du fruit en son temps, *
et jamais son feuillage ne meurt ;
tout ce qu'il entreprend réussira,
04 tel n'est pas le sort des méchants.
Mais ils sont comme la paille balayée par le vent : +
05 au jugement, les méchants ne se lèveront pas, *
ni les pécheurs au rassemblement des justes.
06 Le Seigneur connaît le chemin des justes,
mais le chemin des méchants se perdra.

Partie 4 : les livres des prophètes 

Livre du prophète Amos

Au XVIIIème siècle avant JC, le berger Amos est envoyé par Dieu, durant le règne de Jérobam II, pour prophétiser à Israël contre la misère des opprimés et l'injustice, l'hypocrisie du culte et la corruption des villes.

Chapitre 1a
Jugement d'Israël et de ses voisins. Gaza, Tyr, Edom.
01 PAROLES D'AMOS, qui fut l'un des éleveurs de troupeaux à Teqoa, – ce qu'il a vu sur Israël au temps d'Ozias, roi de Juda, et de Jéroboam, fils de Josias, roi d'Israël, deux ans avant le tremblement de terre.
02 Il a dit : Le Seigneur rugit depuis Sion, depuis Jérusalem il donne de la voix ; les pâturages des bergers sont désolés, le sommet du Carmel est desséché.
03 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes de Damas, et même de quatre, je l'ai décidé sans retour ! Parce qu'ils ont broyé le Galaad avec des herses de fer,
04 j'enverrai un feu dans la maison d'Hazaël, et il dévorera les palais de Ben-Hadad ;
05 je briserai les verrous de Damas ; je supprimerai de la Vallée-du-Mal tout habitant, et de la Maison-d'Éden, celui qui tient le sceptre ; et le peuple d'Aram sera déporté à Qir. Le Seigneur a parlé.
06 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes de Gaza, et même de quatre, je l'ai décidé sans retour ! Parce qu'ils ont mené en déportation des masses de déportés, pour les livrer à Édom,
07 j'enverrai un feu dans la muraille de Gaza, et il dévorera ses palais ;
08 je supprimerai d'Ashdod tout habitant, et d'Ascalon, celui qui tient le sceptre ; je retournerai ma main contre Eqrone ; le reste des Philistins périra. Le Seigneur Dieu a parlé.
09 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes de Tyr, et même de quatre, je l'ai décidé sans retour ! Parce qu'ils ont livré à Édom des masses de déportés, sans garder mémoire de l'alliance entre frères,
10 j'enverrai un feu dans la muraille de Tyr, et il dévorera ses palais.
11 Ainsi parle le Seigneur : À cause de trois crimes d'Édom, et même de quatre, je l'ai décidé sans retour ! Parce qu'il a poursuivi de l'épée son frère, étouffant sa pitié, et entretenu sans fin sa fureur, gardant à jamais sa rancune,
12 j'enverrai un feu dans Témane, et il dévorera les palais de Bosra.


Partie 5 : les livres du Nouveau Testament
Évangile selon Saint Jean

Chapitre 1a : Introduction. La parole de Dieu devient un homme, Dieu s'incarne en Jésus Christ.
01 AU COMMENCEMENT était le Verbe, et le Verbe était auprès de Dieu, et le Verbe était Dieu.
02 Il était au commencement auprès de Dieu.
03 C'est par lui que tout est venu à l'existence, et rien de ce qui s'est fait ne s'est fait sans lui.
04 En lui était la vie, et la vie était la lumière des hommes ;
05 la lumière brille dans les ténèbres, et les ténèbres ne l'ont pas arrêtée.
06 Il y eut un homme envoyé par Dieu ; son nom était Jean.
07 Il est venu comme témoin, pour rendre témoignage à la Lumière, afin que tous croient par lui.
08 Cet homme n'était pas la Lumière, mais il était là pour rendre témoignage à la Lumière.
09 Le Verbe était la vraie Lumière, qui éclaire tout homme en venant dans le monde.
10 Il était dans le monde, et le monde était venu par lui à l'existence, mais le monde ne l'a pas reconnu.
11 Il est venu chez lui, et les siens ne l'ont pas reçu.
12 Mais à tous ceux qui l'ont reçu, il a donné de pouvoir devenir enfants de Dieu, eux qui croient en son nom.
13 Ils ne sont pas nés du sang, ni d'une volonté charnelle, ni d'une volonté d'homme : ils sont nés de Dieu.
14 Et le Verbe s'est fait chair, il a habité parmi nous, et nous avons vu sa gloire, la gloire qu'il tient de son Père comme Fils unique, plein de grâce et de vérité.
15 Jean le Baptiste lui rend témoignage en proclamant : « C'est de lui que j'ai dit : Celui qui vient derrière moi est passé devant moi, car avant moi il était. »
16 Tous nous avons eu part à sa plénitude, nous avons reçu grâce après grâce ;
17 car la Loi fut donnée par Moïse, la grâce et la vérité sont venues par Jésus Christ.
18 Dieu, personne ne l'a jamais vu ; le Fils unique, lui qui est Dieu, lui qui est dans le sein du Père, c'est lui qui l'a fait connaître.


Première lettre de Saint Jean : 

Chapitre 1a
Introduction. Le Verbe qui s'incarne. Communion entre le Père et le Fils.

01 CE QUI ETAIT depuis le commencement, ce que nous avons entendu, ce que nous avons vu de nos yeux, ce que nous avons contemplé et que nos mains ont touché du Verbe de vie, nous vous l'annonçons.
02 Oui, la vie s'est manifestée, nous l'avons vue, et nous rendons témoignage : nous vous annonçons la vie éternelle qui était auprès du Père et qui s'est manifestée à nous.
03 Ce que nous avons vu et entendu, nous vous l'annonçons à vous aussi, pour que, vous aussi, vous soyez en communion avec nous. Or nous sommes, nous aussi, en communion avec le Père et avec son Fils, Jésus Christ.
04 Et nous écrivons cela, afin que notre joie soit parfaite.

Merci de votre lecture et de votre confiance. N'hésitez pas à débattre en commentaires. Que Dieu vous bénisse, Franck Rousselot.
Mes autres communautés : TE PARLER TOUS LES JOURS, SEIGNEUR & UN POEME CHRETIEN CHAQUE JOUR
Livres en cours : Genèse, Esther, Cantique des cantiques, Amos, Jean, 1 Jean

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Lire la Bible en 365 jours