Facebook Pixel3e étape : Une conversion radicale - Hozana
Augustins de l'Assomption

Augustins de l'Assomption dans Découvrir la vie de saint Augustin

Publication #3Initialement publiée le 22 août 2017

3e étape : Une conversion radicale

3e étape : Une conversion radicale

 

"Prends, lis !"

 

À la suite de sa lecture de saint Paul et des évangiles, Augustin est plus volontiers critique vis-à-vis des livres platoniciens. La quête spirituelle dans leur sillage risque vite de faire grandir « l’enflure de la science ». Ils ne révèlent pas l’essentiel : l’humilité du Christ, indispensable à acquérir pour accueillir la révélation de Dieu (Confessions VIII, 9). Le Christ incarné est la seule voie pour reconfigurer le cœur de l’homme alourdi par le péché. Pour se diriger vers le bien la médiation du Christ se révèle nécessaire. C’est cette conversion au Christ, en août 386 qui se réalise dans la célèbre scène du jardin de Milan. Augustin se débattait dans des problèmes insolubles à ses yeux. C’est alors qu’il entendit une voix qui lui disait « Prends, lis ! Prends, lis ! ». Saisissant les lettres de Paul, il les ouvre au hasard et lit l’appel à se « revêtir du Christ » (Rm 13,13 -14). Aussitôt, le torrent de larmes qui l’épuisait se tarit. Les lumières de l’incertitude s’estompent. Et il entend aussi l’appel à accueillir « celui qui est faible dans la foi », à savoir son ami Alypius, présent à ce moment-là. Monique peut exulter de joie : son fils a enfin trouvé le repos de la foi. Le récit de la conversion de Marius Victorinus, rhéteur célèbre et traducteur renommé de Plotin et d’Aristote, avait impressionné Augustin. Un fonctionnaire africain, Ponticianus, lui avait raconté comment deux de ses compagnons avaient complètement changé d’orientation à la lecture de la Vie d’Antoine, le célèbre moine du désert. Tout cela a pu aider Augustin à faire un pas en avant décisif. Mais il hésitait encore. Se séparer de ses attaches charnelles, ses « vieilles amies », n’était pas chose aisée. Désormais, c’est chose faite : Augustin sera un homme libre, totalement disponible pour Dieu.

à suivre...

Prière pour notre conversion :

« Augustin a beaucoup hésité à se donner à Dieu, jusqu’à ce qu’il comprenne qu’il lui suffisait de le laisser agir dans sa vie.
Seigneur notre Dieu, donne-nous de t’accueillir jour après jour, et de mettre notre vie en conformité avec la voie de l’amour que tu nous proposes.
Par Jésus, le Christ, notre Seigneur. »

Image : fresque de Benozzo Gozzoli, Chapelle Saint-Augustin. San Gimigniano. Toscane. XVe

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

2e étape : Une recherche spirituelle longtemps infructueuse

Publication #2Initialement publiée le 21 août 2017

1ère étape : Une jeunesse tumultueuse

Publication #1Initialement publiée le 20 août 2017

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader