Le pere Nicolas Steinhardt_1 - Hozana

Le pere Nicolas Steinhardt_1

 

Bonjour a tous !

Je vais vous parler aujourd'hui du pere Nicolas Steinhardt. Intellectuel d'origine juive de la Roumaine d'entre les deux guerres mondiales, il a ete l'un des sans nombres qui a souffert dans les prisons communistes. Pour plus d'information sur sa biographie, je vous invite a consulter la page wikipedia en anglais, plus detaillee que celle en francais :

https://en.wikipedia.org/wiki/Nicolae_Steinhardt

Dans le livre qui a fait le tour du monde, "Le Journal de la felicite", il parle entre autres de sa conversion au christianisme quant il etait encore en prison. Je traduis ici pour vous un fragment de ce moment de profond bonheur, mais en meme temps tres dangereux, a cause evidemment, de la surveille permanente des gardes. Le temps choisi du bapteme se situe juste apres la courte pause habituelle dont beneficiaient les detenus dans la cour de la prison. 

"Le 15 Mars 1960"

" Quand la foule des detenus rentre avec grand bruit [...] le pere Mina, sans se deshabiller de son manteau, entre en coup de vent et saisit le seul broc qu'il y avait dans la chambre - un broc rouge, l'email pique, gras et repugnant - et le remplit d'eau vereuse, a peine puise du "reservoir" que lui et un autre detenu avait apporte. Viennent a mon lit et les deux pretres greco-catholiques et le parent. [...] Deux des autres detenus, complices, passent devant le judas pour le couvrir. [...] A la hate, mais avec cette habilete de pretre ou la vitesse ne gene pas la clarite de la diction, le pere Mina prononce les paroles qu'il faut, me marque avec le signe de la croix, verse sur ma tete et sur mes epaules tout le contenu du broc [...] et me baptise au nom du Pere, du Fils et du Saint Esprit. [...] Je suis ne a nouveau d'eau vereuse et d'esprit, rapidement. [...] Celui qui a ete baptise tout petit enfant ne peut pas savoir ni ne peut deviner ce que signifie le bapteme. Sur moi se precipitent tres souvent et a tout instant des assauts de bonheur. [...] Il est donc vrai : il est vrai que le bapteme est un saint sacrement, il est vrai que les saints sacrements existent. Autrement, ce bonheur qui m'envahit, m'habille, me conquit ne pourrait etre tellement merveuilleux et accompli. Silence. Et une indolence absolue. Envers toute chose. Et une douceur. [...] Un sentiment de securite absolue. [...] Notre ideal va jusqu'au cercle ou au ciel qui suit. Mais il y en a plusieurs, au dessus, non encore soupconnes et par consequent sans qu'on puisse les formuler ou penser. Il y a egalement la thalassa de Xenophon et la terre de Colomb. Le bapteme est une decouverte." (Nicolae Steinhardt, Jurnalul fericirii, Manastirea Rohia, Polirom, 2008, p. 167-171).

 

Meditons sur la vanite des choses et a l'innocence qui nous rend libre.

Ayez une belle et fructueuse journee,

Alexandra

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Alexandra Cherciu
 le mois dernier
Merci, Chantal ! Que Dieu exauce les prieres de tous nos saints !
Chantal
place Saint-Servant, le mois dernier
Père Nicolae Steinhardt ,je viens de vous découvrir à travers une émission , le jour du seigneur sur la chaîne 2, que mes prières montent vers vous , vous qui avez tant souffert.