Une homélie pour bien vivre ses vacances (18e dimanche du TO - P. Pierre-Marie) - Hozana

Une homélie pour bien vivre ses vacances (18e dimanche du TO - P. Pierre-Marie)

Une homélie pour bien vivre ses vacances (18e dimanche du TO - P. Pierre-Marie)

 Pour alimenter votre réflexion sur les vacances, nous vous proposons aujourd'hui une homélie prononcée par Père Pierre-Marie pour le 18e dimanche du temps ordinaire de l'année 2014. De quoi approfondir le sens que vous souhaitez donner à ce temps de repos estival...

Références des lectures du jour :

  • Livre d’Isaïe 55,1-3.
  • Psaume 145(144),8-9.15-16.17-18.
  • Lettre de saint Paul Apôtre aux Romains 8,35.37-39.
  • Évangile de Jésus-Christ selon saint Matthieu 14,13-21:

Jésus partit en barque pour un endroit désert, à l’écart. Les foules l’apprirent et, quittant leurs villes, elles suivirent à pied. En débarquant, il vit une grande foule de gens ; il fut saisi de pitié envers eux et guérit les infirmes.
Le soir venu, les disciples s’approchèrent et lui dirent : « L’endroit est désert et il se fait tard. Renvoie donc la foule : qu’ils aillent dans les villages s’acheter à manger ! »
Mais Jésus leur dit : « Ils n’ont pas besoin de s’en aller. Donnez-leur vous-mêmes à manger. »
Alors ils lui disent : « Nous n’avons là que cinq pains et deux poissons. »
Jésus dit : « Apportez-les-moi ici. »
Puis, ordonnant à la foule de s’asseoir sur l’herbe, il prit les cinq pains et les deux poissons, et, levant les yeux au ciel, il prononça la bénédiction ; il rompit les pains, il les donna aux disciples, et les disciples les donnèrent à la foule.

Tous mangèrent à leur faim et, des morceaux qui restaient, on ramassa douze paniers pleins. Ceux qui avaient mangé étaient environ cinq mille, sans compter les femmes et les enfants.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader