SES NOMBREUX PECHES SONT PARDONNES !

Nous qui sommes si prompt à juger, à condamner, à critiquer, à faire circuler des « qu'en dira-t-on ! », à dire du mal des autres ; qui prenons plaisir à faire circuler le mal, avec notre langue, en répétant le mal ou les horreurs qu'une personne a commis ! Ainsi nous ressemblons à ce Simon !

« Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse. »

Avant de juger, de condamner, souvenons-nous de ces quelques paroles :

« De même, toi, l'homme qui juge, tu n'as aucune excuse, qui que tu sois : quand tu juges les autres, tu te condamnes toi-même car tu fais comme eux, toi qui juges. Or, nous savons que Dieu juge selon la vérité ceux qui font de telles choses.  Et toi, l'homme qui juge ceux qui font de telles choses et les fais toi-même, penses-tu échapper au jugement de Dieu ? – Romains 2,1-3 »

« Ne jugez pas afin de ne pas être jugés. - Matthieu 7,1 »

« Ne jugez pas et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas et vous ne serez pas condamnés ; pardonnez et vous serez pardonnés. - Luc 6,3 »

« Ne jugez pas, et vous ne serez pas jugés ; ne condamnez pas, et vous ne serez pas condamnés ; pardonnez, et il vous sera remis. - Luc 6, 37 »

« Pourquoi vois-tu la paille qui est dans l'œil de ton frère et ne remarques-tu pas la poutre qui est dans ton œil ? - Matthieu 7,3 »

« Qui es-tu pour juger le serviteur d'un autre ? Qu'il tienne bon ou qu'il tombe, cela regarde son seigneur. Mais il tiendra bon, car Dieu a le pouvoir de l'affermir. - Romains 14,4 »

« Un seul est législateur et juge : c'est Celui qui peut sauver et perdre. Mais toi, qui es-tu pour juger ton prochain ? - Jacques 4,12 »

Et bien d'autres dans la Bible.

N'oublions pas que tous nous sommes pécheur ! Il y a en nous cette grave blessure du « Péché originel » ; à cause de cette blessure mortelle, chacun est capable de commettre les pires chose, les pires horreurs !

Or Jésus n'est pas venu condamner « le pécheur », et ce, quels que soient ses fautes, ses crimes, ses horreurs, car Lui IL sait qu'il y en en nous l'empreinte du Mal. Sur la croix, IL n'a exclu personne de son pardon, de sa miséricorde, de son amour. IL est mort pour tous, sans exception ; IL donne à chacun la grâce de se convertir, de devenir meilleur !

Le Christ nous demande de condamner le Mal, tout ce qui est Péché. IL nous demande même la correction fraternelle qui est bien plus salutaire que nos jugements, nos critiques…

 « Si ton frère a commis un péché contre toi, va lui faire des reproches seul à seul. S'il t'écoute, tu as gagné ton frère. S'il ne t'écoute pas, prends en plus avec toi une ou deux personnes afin que toute l'affaire soit réglée sur la parole de deux ou trois témoins. S'il refuse de les écouter, dis-le à l'assemblée de l'Église ; s'il refuse encore d'écouter l'Église, considère-le comme un païen et un publicain. - Matthieu 18,15-17 »

Ce jugement sur les autres va même à faire que certains, à cause du péché de l'autre, trouvent alors une bonne excuse pour ne plus pratiquer, ni prier, ni aller à la messe…car leur jugement sur le péché des autres leur ferme le cœur à la miséricorde, à l'amour. L'Amour du Seigneur doit être fort en nous pour avoir le même regard que le Christ pose sur tout pécheur !

Sachons voir tout ce que le Seigneur nous a pardonné ! Car « celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour. »

« Qui est cet homme, qui va jusqu'à pardonner les péchés ? »

Pourquoi irai-je confesser mes péchés à un homme, le prêtre, qui, lui aussi est pécheur ?!

Cet homme nous est envoyé par le Christ Lui-même : « Jésus leur dit de nouveau : La paix soit avec vous ! 

De même que le Père m'a envoyé, Moi aussi, Je vous envoie. 

Ayant ainsi parlé, IL souffla sur eux et il leur dit : Recevez l'Esprit Saint. Ceux à qui vous remettrez ses péchés, ils seront remis ; à qui vous maintiendrez ses péchés, ils seront maintenus. – Jean 20,21-23 »

Le prêtre a reçu, du Christ cette mission de salut et de miséricorde au NOM du Christ il pardonne nos péchés. Le prêtre doit, lui aussi, aller devant un prêtre pour confesser ses péchés pour en recevoir le pardon.

Demandons au Seigneur la grâce de la Miséricorde !

Seigneur Jésus, au pied de ta croix, je viens laver tes pieds avec mes larmes de repentir.

Je viens embrasser tes pieds avec mes lèvres qui demandent pardon.

Je viens essuyer ton sang versé pour mes péchés, avec mon cœur contrit et humilié !

Ô Seigneur apprends-moi à pardonner à ceux qui m'ont blessé, offensé, trahi, bafoué, sali…

Que je sache prier pour les pécheurs, pour ceux qui sont en prison…

Viens changer mon cœur endurci, qui ne veut pas pardonner, qui juge et condamne.

Apprends-nous la MISERICORDE !

P. Michel B. ce 16 / 09 / 2021

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

DIEU EST AVEC NOUS